"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U20 Mathématiquement premier


A la cime de la poule A avec treize points d'avance sur son poursuivant grenoblois qui compte un match en moins, la vie est paisible du côté des Dragons de Rouen U20 à quatre rencontres pile de la fin de la saison régulière. 4 matchs, 12 points et la réception des Rapaces de Gap sur l'Ile Lacroix pouvant offrir mathématiquement et définitivement la première place aux Dragons avec la certitude de recevoir l'ensemble des play-offs à la maison.


Une belle perspective qui avait de quoi mettre en appétit les Dragons soucieux de bien débuter la partie à l'image du défenseur Nicolas Plaquevent, auteur du premier but en avantage numérique (1-0 à 02'36) Avec un début de rencontre fortement saucissonné par les pénalités et notamment un cinq contre trois haut-alpin (03'54) qui laissait de glace les rouennais, difficile d'y voir clair dans le jeu alors que Hoel Inisan s'offrait un joli slalom dans la défense rouennaise avant de servir en soutien Erwan Plantrou pour l'égalisation gapençaise (11'51) Déstabilisés le temps de quelques instants, les rouennais manquaient de peu la correctionnelle au moment où Hoel Inisan chapardait le palet entre les deux défenseurs rouennais pour aller défier le portier des Dragons (13'17) Ostensiblement accroché sur le retour du défenseur, le lancer de pénalité était inéluctable et il fallait un Valentin Duquenne vigilant dans son filet pour empêcher Axel Tarabusi de concrétiser la tentative en deuxième but. Un coup de froid sur l'Ile Lacroix qui donnait des idées à Benjamin Bérard pour relancer une dynamique positive chez les rouennais. Alors que l'on se dirigeait vers la neutralisation du score à la fin de la première période, l'attaquant rouennais en infériorité numérique, particulièrement précieux dans ce registre, se lançait dans une rapide contre-attaque qui lui permettait de rencontrer en tête à tête le portier gapençais qui ne pouvait que constater les dégâts après le passage de l'artilleur jaune et noir (19'29)


Sept minutes seront nécessaires pour voir les Dragons creuser l'écart dans la deuxième période. Faisant suite à une longue période d'atermoiements ici ou là, un lancer de Mathieu Mony semait le désordre devant le portier gapençais. Une courte période d'incertitude qui profitait à Jordan Hervé, astucieux, au moment de pousser le palet au fond des filets des rapaces (27'52) Plus que jamais en position de remporter à nouveau les trois points, les protégés d'Ari Salo restait néanmoins dans le viseur de l'arbitre aux bandes oranges qui ne manquait pas de les réprimander régulièrement. 8 minutes au premier tiers, déjà 4 en plus à la mi-match et autant d'opportunité en avantage numérique qui profitait à Axel Tarabusi pour la réduction du score (31'06) Consciencieux, il en fallait plus pour mettre les dragons hors jeu à l'image de leur défenseur Noah Athuil qui se deménait comme un beau diable pour tenter de forcer le verrou de la défense haut-alpine à nouveau. Si dans un premier temps, l'ex-nocéen n'était pas récompensé, un relais avec Kaylian Leborgne lui permettait de faire admirer son lancer peu après après la bleue plein axe pour le 4-2 (32'55) A nouveau détachés au score, les rouennais en profiteront même sur la fin de tiers pour ajouter un cinquième but sur un parfait jeu de passe en avantage numérique orienté entre Antonin Germond et Mathieu Mony avec Bastien Zago à la conclusion (38'33) Efficace.


Alors que dans le même temps, les Gothiques d'Amiens, en fier représentants de la plaine faisaient les affaires des Dragons en s'imposant 4-3 en prolongation face à Grenoble, tuant tout suspense avant l'heure pour la première place de la poule A, les rouennais, libérés de toute pression pouvaient aborder cette dernière période avec quiétude. Sans trop forcer en avantage numérique (42'28 & 44'18), les Dragons se contentaient de gérer leur trois buts d'avance au tableau d'affichage. Un long moment où il ne se passait pas grand chose sur le glaçon de la patinoire de l'Ile Lacroix qui n'empêchera pas les rouennais de rallier l'arrivée de cette rencontre en vainqueur même si à cinq minutes de la fin, Nikita Shalei réduisait la marque en avantage numérique (55'23) avant de récidiver dans la foulée par Rémy Granoux (57'45) jetant un petit coup de froid sur l'Ile Lacroix. Quelques menues frayeurs pour le fun et trois points pour les Dragons et surtout la fameuse première place de la poule A. 



U20 Elite (19ème journée, dimanche 20 janvier 2019)


Dragons de Rouen vs Rapaces de Gap 5-4 (2-1 / 3-1 / 0-2)

02'36, 1-0, Rouen : Nicolas Plaquevent (Antonin Germond, Bastien Zago) [ 5 contre 4 ]

11'51, 1-1, Gap : Erwan Plantrou (Hoel Inisan, Alex Tarabusi)

19'29, 2-1, Rouen : Benjamin Berard (sans assistance) [ 4 contre 5 ]

27'52, 3-1, Rouen : Jordan Hervé (Mathieu Mony, Yannis Cherkaoui)

31'06, 3-2, Gap : Axel Tarabusi (Hoel Inisan, Nikita Shalei) [ 5 contre 4 ]

32'55, 4-2, Rouen : Noah Athuil (Kaylian Leborgne)

38'33, 5-2, Rouen : Bastien Zago (Antonin Germond, Mathieu Mony) [ 5 contre 4 ]

55'23, 5-3, Gap : Nikita Shalei (Axel Tarabusi, Louis Cirgues) [ 5 contre 4 ]

57'45, 5-4, Gap : Rémy Granoux (Louis Cirgues)

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :