"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

Derby U15... Acte I...

Après une première période vierge de but, les Dragons Minimes de Rouen 2 seront parvenus à faire la différence durant le deuxième tiers en inscrivant quatre buts pour une victoire finale 6 buts à 3. En effet, à la fin des quinze premières minutes du tiers d'ouverture, les deux équipes se séparaient sur le placide score de 0-0. Si les Dragons monopolisaient légèrement la rondelle, rares étaient les opportunités de marquer. Quelques bribes de conversation ici ou là à l'image de cette tentative de Robin Merlin (12'02) bien paradée par le portier picard Hugo Souchère. Les parents des deux équipes présents dans la tribune, il faudra patienter jusqu'au deuxième quart d'heure de jeu pour voir un palet franchir la ligne fatidique de but. Une ouverture du score loin d'être du goût de l'un des entraîneurs picards, Olivier Duclos qui bougonnait, trépignait, rouspétait sur son banc alors que le duo des zébrés envoyait un deuxième amiénois au cachot (18'43) Une double séquence en avantage numérique que les rouennais n'exploiteront pas, patientant jusqu'au retour à 5 contre 4 pour ouvrir la marque. Sur un lancer à la bleue de Gaëlle Bourdon, bien embusqué devant la cage, Mouloud Berkani se chargeaient de pousser le palet au fond du filet d'un gardien picard à la vue tellement obstruée par une forêt dense de joueurs (1-0 à 20'41) En dépit de l'ouverture du score heureuse des Dragons, la Picardie ne baissait pas pavillon et sollicitait même le portier jaune et noir Quentin Papillon. Ce dernier imperturbable s'en moquait éperdument et contrariait la tentative en échappée de Yohann Merlin (21'01) puis sur le double essai de Louis Poiret (21'23)

 

Ce dernier, fort à son avantage sur la banquise haut normande se retrouvait à l'avant poste quelques secondes plus tard en avantage numérique. Remontant le glaçon rouennais, le picard finissait pas se briser les dents sur le gardien du coffre jaune et noir. Même sanction dans la foulée pour Corentin Jeannot dont le lancer ne faisait guère frissonner d'effroi un concentré Quentin Papillon (23'34) Loupant sans doute le coche pour revenir à égalité, les joueurs d'Olivier Duclos payaient le prix « illico presto » En quelques minutes le match s'emballait. Sur un parfait jeu à trois initié par Hamand Poupart, Aubin Lecointre glissait le palet devant la cage pour Antonin Cartron (2-0 à 24'15) Dans la foulée, un solide lancer d'Alexis Lang provoquait un rebond que Maxime Laboulais transformait en but (3-0 à 25'29) Pour le malheureux Hugo Souchère, la tempête devant sa cage n'était pas finie. En avantage numérique, Brieuc Houeix armait, lançait et voyait sa tentative déviée directement dans la lucarne adverse (4-0 à à 27'34) Quatre buts d'avance pour les dragons, la messe semblait dite même si Rémy Boytard et Louis Poiret se présentait en deux contre zéro pour au final aucun lancer (29'53)


Malmenée durant une poignée de minutes, l'équipe amiénoise réagira bien durant la troisième période. Auparavant un bon décalage devant la cage permettait à Victor Durand de propulser le palet pour le 5-0 (33'50) Voulant éviter une plus lourde fessée, Guillaume Mennessier proposait comme réponse son plus sérieux atout offensif . Ainsi, Louis Poiret réduisait la marque d'un lancer entre les jambières sur une échappée (35'15) tandis que Corentin Jeannin d'un lancer poussif du revers ramenait le score à 5-2 (38'10) Retrouvant un peu d'espoir, la formation picarde était brisée dans son élan offensif par l'artillerie lourde rouennaise. Campé à la bleue, Brieuc Houeix sortait ses « gros bras » pour catapulter violemment le palet dans le sommet du filet picard (42'02) Un missile qui finissait par enterrer les espoirs de retour en grâce picard même si en deux contre un Yohann Merlin réduisait la marque finale à 6-3 (43'10) en toute fin de match.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :