" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

Défaite à Amiens...

Premier voyage sur la route pour les espoirs rouennais qui empruntaient pour la première fois de la saison la sente menant à la Picardie pour y affronter les gothiques d'Amiens Espoirs. Face à une équipe d'Amiens au grand complet, les rouennais livreront une jolie course effrénée après le score. En effet, les affaires débutaient bien mal pour les normands qui voyaient la sortie de zone seino-marine contrariée par un outrageant « faire trébucher » amiénois. Petit détail, grosse conséquence, le palet ainsi illicitement récupéré permettait à Grégory Beron d'ouvrir le score le tout en hors-jeu bien entendu (1-0 à 09'52)
 
Dans la foulée, un puissant lancer à la bleue de Maxime Belov transperçait l'arrière garde normande avant de prendre en faute le portier jaune et noir (2-0 à 14'11) Difficile entame de matchs pour les Dragons qui finissaient par revenir au score sur la fin de la première période. Un bon échange entre Quentin Berthon et Alexandre Mulle permettaient d'atténuer la note d'un début de match tristounet (2-1 à 18'47)
 
Au retour du vestiaire, c'est un tout autre visage que les rouennais présenteront. Face aux certitudes teintées d'arrogance des picards, les Dragons répondaient avec leur envie. En effet, même si Valentin Claireaux donnaient le large à nouveau aux siens (3-1 à 24'37), les Rouennais sollicitaient le gardien adverse de façon plus véhémente. Avec la hargne en plus à l'image de leur capitaine Thomas Dreyfus à l'inspiration « tomtomskienne » sur la combinaison parfaite qui permettait à Jason Lorcher d'exécuter le portier adverse (25'53), les Normands revenaient dans la partie à nouveau (3-2) De course effrénée après le score, il sera question tout le match.
    

A chaque retour en verve des Dragons, les Gothiques répondaient avec un nouveau coup de poignard. Aina Rambello pour l'occasion militait pour les siens en apportant le 4-2 (32'43) Bien décidé à donner du fil à retordre à ces satanés casques noirs, les joueurs de Julien Guimard profiteront du passage à la mi-match pour rendre à nouveau coup pour coup. Une jolie passe de Kévin Marias-Magill, un missile stratosphérique de Clément Gaudeaux et Rouen revenait une fois de plus au score (33'16) Dans cette joute amicale plutôt propre pour un derby, les dernières vingts minutes donneront lieu à une nouvelle explication au tableau d'affichage. Déboussolés en début de troisième période, les Dragons prendront subiront les assauts picards le temps de quelques minutes. Le temps pour Yannick Offret (46'29) et Grégory Beron (52'25) d'incendier la zone défensive normande.
    
Au regard de la rencontre livrée par les deux équipes, le score 6-3 affiché au sommet de la patinoire du Coliséum apparaissait comme inconvenant. Les Dragons, ne méritant pas pareille déculottée, trouvaient les ressources nécessaires pour revenir au score d'abord par Kévin Marias-Magill (54'46) puis par Alexandre Mulle (58'39) ramenant ainsi le score à plus juste proportion (6-5) En toute fin de partie, Valentin Claireaux ajoutera un anecdotique 7ème but en cage vide (59'33) permettant ainsi à son équipe de célébrer une victoire 7 buts à 5 face au voisin rouennais.
 
Samedi 05 septembre 2009, match amical U22
Amiens - Rouen 7-5 (2-1 / 2-2 / 3-2)  // Pénalités :  Amiens - mn - Rouen - mn

 
09:52: 1-0 Amiens: Grégory BERON
14:11: 2-0 Amiens : Maxime BELOV (Romain BAULT; Aina RAMBELLO)
18:47: 2-1 Rouen: Quentin BERTHON (Alexandre MULLE)
24:37: 3-1 Amiens: Valentin CLAIREAUX (Anthony PANTO; Romain BAULT)
25:53: 3-2 Rouen: Jason LORCHER (Thomas DREYFUS)
32:43: 4-2 Amiens: Aina RAMBELLO (Christophe BOURGES)
33:16: 4-3 Rouen: Clément GAUDEAUX (Kévin MARIAS-MAGILL)
46:29: 5-3 Amiens: Yannick OFFRET (Romain BAULT)
52:15: 6-3 Amiens: Grégory BERON (Yannick OFFRET)
54:46: 6-4 Rouen: Kévin MARIAS-MAGILL (Kévin BEZIAU)
58:39: 6-5 Rouen: Alexandre MULLE (Aurélien GREVEREND)
59:33: 7-5 Amiens: Valentin CLAIREAUX (cage vide)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :