... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...


Merci, au revoir...

 

Les uns rentrés de Gap à 11h00 le matin en Ligue Magnus, les autres de la Roche sur Yon à 3h00 en Division II, les Espoirs rouennais à domicile face à Gap ce dimanche, n'auront pas chômés pour leur samedi. Quoiqu'il en soit, les jeunes Dragons auront assuré plus que le minimum syndical en disposant de rapaces endormis 8 buts à 0.


Il est vrai que pour les Dragons, le début de la rencontre leur était profitable. En effet, « Père Noel » avant l'heure, l'ex-portier rouennais Adrien Fenart facilitait grandement la tâche aux Normands en accordant deux buts sur les trois premiers de lancers de la rencontre. Ainsi, dès la première tentative rouennaise, celle de Valentin Dumélié, le palet franchissait la ligne de but gapençaise (1-0 à 01'13) Une entrée en matière pour le moins souriante qui se poursuivait à peine quelques minutes plus tard. Ainsi, trois minutes après l'ouverture du score seino-marine, les Dragons par l'intermédiaire d'Alexandre Mulle dressait à nouveau le couvert (04'07) Lancée, la machine jaune et noire ne tressaillira guère durant la partie.

 

Alors que plus tôt dans la période, Clément Hondier se chargeait de faire gouter ses solides épaules à Bryan Ten Braak en l'éjectant promptement de la zone devant le gardien (10'10), ce dernier pensait bien pouvoir débloquer son compteur face à ses anciens coéquipiers (12'07) Hélas pour lui, l'arbitre de la rencontre ne bronchait pas et le jeu se poursuivait sous l'impulsion du trio Gutierrez – Mulle – Rech auteur d'une jolie mouvement à trois qui aurait mérité meilleur dénouement qu'un arrêt de Fenart (17'17)

 

Journée 8 - Saison Régulière (Espoir Elite) - Ile Lacroix
Dimanche 21 Novembre Score T1 T2 T3 OT Total
Dragons de Rouen (U22) 2 4 2 - 8
Rapaces de Gap (U22) 0 0 0 - 0
Pénalités: Rouen: 14min (4 / 6 / 4) - Gap: 8min (0 / 6 / 2)
1-0 01'13 Rouen Dumélié Valentin (Berthon Quentin, Valier Peter)
2-0 04'07 Rouen Mulle Alexandre (Rech Anthony)
3-0 21'42 Rouen Berthon Quentin (Valier Peter, Dumélié Valentin)
4-40 22'47 Rouen Goncalves Anthony (sans assistance)
5-0 27'02 Rouen Lorcher Kevin (Bourguignon Damien)
6-0 30'07 Rouen Mulle Alexandre (Hondier Clement, Dumélié Valentin) [sup]
7-0 47'59 Rouen Lorcher Kevin (Goncalves Anthony, Chevalier Mathieu)
8-0 52'53 Rouen Rech Anthony (Mulle Alexandre) [inf]
 
 
 

 A la reprise de la deuxième période, les affaires se compliqueront sensiblement pour les Rapaces. Alors que jusqu'alors sans la fébrilité de leur portier en début de match, les Alpins étaient parvenus à tenir à distance les rouennais, les vingt minutes suivantes seront nettement moins solides. Ainsi, alors que Bryan Ten Braak s'enrhumait avec le passage de la tornade Valentin Dumélié, Peter Valier et Quentin Berthon bien servi par le dunkerquois portaient la marque à 3-0 (21'42) Dans la foulée, c'est Anthony Goncalves qui n'avait plus que le palet à pousser au fond des filets déserts pour alourdir un peu plus le score à 4-0 (22'47)

 

Ulcéré, le banc de Gap chassait son « premier » gardien et envoyait son remplaçant Lucas Savoye. Certes ce dernier connaissait un début difficile avec un Kévin Lorcher, branché sur le bon courant électrique en break qui déposait tendrement le palet au fond des filets (27'02) tandis que dans la foulée Alexandre Mulle convertissait en 6ème but un lancer opportun de Clément Hondier en avantage numérique (30'07) quoiqu'il en soit, le deuxième cerbère des rapaces s'en sortaient avec talent face à Anthony Rech propulsé en échappée par une astucieuse passe de Cédric Custosse (39'33)


Dimanche après-midi pluvieux pour les rapaces qui ne parviendront jamais à revenir au score. Pire pour les joueurs de Laurent Bougro, l'addition se corsera encore un peu lors de la dernière période. Alors que Damien Bourguignon profitait de « l'attendrissante naïveté » de Bryan Ten Braak en appelant le palet de la crosse, bernant au passage le rapace croyant faire la passe à un des siens, l'offensive jaune et noire continuait son travail de sape. Kévin Lorcher signait le doublé (47'59) tandis qu'au détour d'un jeu en désavantage numérique Anthony Rech portait la marque à 8-0 (52'53) La rose voluptueusement déposée sur le cercueil gapençais, les Dragons se dirigeaient tout droit vers une solide victoire avec en prime un blanchissage pour le gardien jaune et noir Sébastian Ylönen. Huitième victoire pour les Espoirs rouennais qui continuent leur cavalier seul en tête du classement à distance respectable des poursuivants Reims et Grenoble.

   


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :