" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18 face à Gap...

 

Après une reprise 2011 en douceur à Angers et une victoire 8-1, c'est face à Gap que les Cadets Rouennais devaient disputer leur premier match de la nouvelle année à domicile. Un copieux menu pour les cadets de Nordine Mahdidi au coude à coude au classement face à un adversaire reputé coriace. De fait, les gapençais feront honneur à leur réputation en sortant de la période période en menant au score 2 buts à 1 face à des dragons encore sur la réserve. Pourtant, avant la barrière des dix premières minutes, l'ouverture du score rouennaise avait de quoi donner le sourire. Sur un palet sorti de la zone défensive rouennaise dans le couloir par le couple Alexandre Lubin – Florian Duval, ce dernier s'envolait en direction de la cage montagnarde. Astucieux, l'international faisait flotter le palet devant la crosse du défenseur gapençais sur son repli, à destination d'Alexandre Lubin toujours dans la course. En situation de deux contre zéro avec Johan Saint-André à sa gauche, le numéro 19 jaune et noir prenait un lancer que le portier gapençais ne parvenait qu'à ralentir. A l'affût, Florian Duval parachevait le travail pour le 1-0 (09'22) Un début de match en fanfare pour les joueurs de Nordine Mahdidi qui laissait présager d'une partie réjouissante. Malheureusement pour les jeunes Dragons, ils devaient se résoudre à abandonner sur blessure leur coéquipier Aurélien "Papy"Dorey touché au dos (11'13) Alors que le défenseur rouennais à qui tout le monde souhaite un retour rapide sur le glaçon ne pourra suivre la fin de la rencontre, les Dragons, un soupçon déboussolés, perdaient le fil de leur partie. Même si le duo Duval – Lubin continuait de donner le tournis à Lucas Savoye, le gardien des Alpes (12'30), le score de la première période basculait au moment d'aborder les cinq dernières minutes.

 

Ainsi, Johan Rave égalisait pour les siens sur un service de Mathieu Soriano et remettait les compteurs à zéro (1-1 à 15'56) Dans la foulée, c'est à cinq contre trois que les Dragons poursuivront leur période. Sans qu'il ait matière à discuter, les Rouennais devaient s'acquitter d'une longue séquence en double désavantage numérique. A cette occasion, la charge gapençaise était rude. Mathieu Soriano et Dimitri Thillet sortaient de lourds missiles que le portier rouennais Guillaume Duquenne paradait efficacement. Toujours pris sous une pluie de lancers, le gardien rouennais finira par déposer genou à terre. Après une première tentative infructueuse, Gap récidivait la même combinaison : un lancer de Thibaut Farina, une déviation de Paul Schmitt. La deuxième était la bonne, en deux fois, Paul Schmitt parvenait à donner le 2-1 à Gap (18'03) Il semblait bien loin le début de match des Dragons souriant. Désormais au score, plus rien ne semblait aller dans le monde jaune et noir. Soriano et Thillet à nouveau se mettaient précieusement en valeur face à Guillaume Duquenne (19'10) En s'interposant à ce moment là de la rencontre, le gardien rouennais avait sans doute sans le savoir fait basculer le match en tenant le score en l'état.


En effet, alors que les gapençais auraient pu disposer d'une avance de deux buts en fin de première période, c'est un tout autre scenario qui se déroulera sur le glaçon de l'Ile Lacroix. Johan Saint-André s'offrait un joli cadeau d'anniversaire. Déballant le paquet avec le sourire, le jeune Orléanais finissait par placer un joli noeud autour de la cage du portier de Gap en plantant la première banderille de la deuxième période pour l'égalisation à 2-2 (20'59) A la mi-match, en l'espace de quelques secondes, les Dragons rafleront la mise. Alexandre Lubin (31'05) et Quentin Bourceaux (32'40) « snipaient » par deux fois le gardien des Alpes et touchaient cible. Désormais devant avec deux buts d'avance (4-2), les Dragons pouvaient aborder dans la sérénité la dernière période. C'est ainsi que Victor Houeix se donnait du plaisir en amenant le cinquième but de des Dragons (52'51) quelques minutes avant que Florian Duval ne boucle son doublé personnel en disposant d'une passe de Mathieu Briand (57'43) A 6-2, la messe était dite mais cela n'empêchait pas les rapaces de Gap de revenir au score dans les dernières secondes la partie. Déjà l'esprit au match de Division II, le gardien dunkerquois des Dragons devait se résoudre à ramasser le palet au fond de ses filets sur un jeu en avantage numérique bien négocié entre Dimitri Thillet et Cédric Di Dio Balsamo (59'56) En s'imposant 6 buts à 3 face à Gap, les jeunes Dragons mobilisent la 2ème place du classement à 15 longueurs d'Amiens qui dispose de deux matchs en plus.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :