"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

Les Corsaires à Rouen, Acte I...


Après une défaite subie le week-end dernier en terre Dunkerquoise avec 8 buts inscrits pour 3 encaissés (AntoninCartron x 4, Romain Solloy, Mouloud Berkani, Aubin Lecointre et Harmand Poupart) sous le coaching de Peter Almasy pour Rouen, les pensionnaires de la cité de Jean Bart faisaient le déplacement en Normandie avec certainement l'idée de prendre leur revanche.


Avec des Dragons officiant avec la tenue visiteur et Quentin Papillon pour garder la baraque, les Nordistes en tenue bleue, la rencontre s'engageait et après 3'09 de jeu, l'ouverture du score était seino-marine. Après avoir capté le palet dans sa zone défensive, Etienne Cartron remontait le long de la bande en traversant les lignes adverses et du coté gauche lançait un palet que le gardien corsaire essayait de capter en vain, la rondelle venait mourir dans le filet. 3'32 plus tard, c'est encore un défenseur jaune et blanc qui s'illustrait puisque Brieuc Houeix trouvait de nouveau la faille pour le second but magistralement servi par Barthélémy Dereux et Aubin Lecointre. Le jeu se faisant de part et d'autre, les joueurs du Nord Pas de Calais ne s'en laissaient pas compter et revenait au score à 5 minutes de la fin de la première période.


A l'entame du second tiers, les locaux assénaient la cage adverse, se heurtant une première fois au gardien aux sabres, Brieuc Houeix se voyait refusait un but au motif d'être présent dans la zone (17'51) Dès lors, le gardien adverse sauvait de nombreux shoots rouennais. Pendant ce temps sur le blanc de Rouen, on procédait au changement de cerbère, Quentin Papillon cédait sa place à Raphaël Garnier. La fin du tiers arrivait sans le moindre but.


Au début de la troisième période, l'arbitre de la rencontre affirmait son autorité et sanctionnait Aubin Lecointre de deux minutes de cinglage plus dix minutes de méconduite qui feront trouver le temps long sur le banc au pauvre rouennais. Les quinze dernières minutes de jeu démarraient en infériorté pour les pensionnaires de l'Ile Lacroix et ça chauffait dur devant leur cage. Sur un petit jeu de passe derrière et devant le but adverse étourdissant les défenseurs adverses, Antonin Cartron assisté d'Harmand Poupart inscrivait le troisième but rouennais (33'45) La riposte dunkerquoise était quasi instantanée car une minute plus tard, c'était au tour des rouennais de ramasser la rondelle au fond de leur filet. Profitant d'un cachot pour les corsaires, pendant deux minutes toutes les tentatives normandes allaient échouer. Mettant le feu malgré tout à la défense nordiste, à trois minutes de la fin du temps réglementaire c'est Barthélémy Dereux qui inscrivait le dernier but bien aidé par Brieuc Houeix et Aubin Lecointre. C'est sur le score de 4 buts à 2 à la faveur des Dragons que les deux équipes se quittaient en serrant la main.

E.Cartron



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :