"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

L'excellence face à Wasquehal...

 

4ème de la Poule Cadet Excellence avec deux victoires, un nul et une défaite, les Dragons de l'Excellence rouennaise avait l'occasion de parfaire son bilan face à l'équipe de Wasquehal, titulaire d'un match nul face à Dunkerque (2-2) et de deux défaites (Le Havre 0-6 & Châlons 5-11) Difficile partie en perspective pour les jeunes lions qui ne démériteront pas sur le glaçon de l'Ile Lacroix.


Malheureusement pour les nordistes, c'est tambour battant que les Dragons attaqueront la rencontre. Avec l'envie manifeste de se mettre à l'abri rapidement, Antoine Mony n'attendait pas la fin de la première minute de jeu pour ouvrir le score (00'34) Relançant la machine par deux fois avant la barrière des dix minutes sous l'impulsion de Valentin Moreau (03'21) et Antoine Alexandra (07'52), à la mi-temps de la première période, Rouen basculait avec une substantielle avance de trois buts au tableau des scores. En dépit de belles attentions, les joueurs de Fabien Chardon ne parviendront pas à contenir les assauts rouennais. Bien que vendant chèrement leur peau, les Wasquehaliens devront se résoudre à concéder deux nouveaux buts avant la première sirène. Enflammé à l'idée de retrouver ses montagnes, Valentin Moreau restait dans la lignée de la jolie partition jouée la veille en cadet élite face à Reims. C'est ainsi que le rouennais obligeait par deux fois le portier nordiste Quentin Morvan à ramasser deux nouveaux palets au beau milieu de son jardin secret (10'54 & 15'49)


Avec un retard désormais de cinq buts, les Lions auraient pu lâcher prise. Il n'en était finalement rien. Même si Valentin Moreau continuait d'exciter le filet adverse pour le 6-0 (25'40), un coup de griffe wasquehalien réduisait la marque sous l'impulsion de Thomas Bajot (27'30) Certes, un coup d'épée dans l'eau mais néanmoins, les visiteurs mettaient un point d'honneur à ne pas se faire blanchir sur les bords de Seine. Ils auront, d'ailleurs, l'opportunité de récidiver quelques minutes plus tard par l'intermédiaire de Vincent Grenier (36'12) qui répondait au lancers vainqueurs des rouennais Théo Lanvers (32'14) et Antoine Mony (34'50) Avec tout ça, dans la période, Wasquehal n'était mené que 2-3. De quoi attiser l'appétit du défenseur Florian Duval qui y allait de son but pour boucler la marque de la deuxième période à 9-2 (37'18)


Encore vingt minutes de calvaire pour les Lions de Wasquehal qui finiront pas se résigner. Déposant les armes, les nordistes continueront, néanmoins, d'essayer de contrer l'artillerie lourde rouennaise. Alors qu'Hélian Leprieult déflorait le score de la troisième période (43'34), les minutes s'écoulaient jusqu'à la sirène finale pour une victoire rouennaise 12 buts à 2. En effet, tandis que « l'attaquant de poche » villardien Téo Laurent poursuivait sa moisson d'assistance, huit au total sur la rencontre, Théo Lanvers (49'51) et Ken Moussat (56'51) complétaient la feuille de match avec les deux derniers buts de la rencontre.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :