" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

1/2 Finales Excellence...Acte IV

 

 

Afin comme objectif de disputer le match décisif dimanche face à Brest pour décrocher l'unique place qualificative pour la finale du championnat de france excellence, les Cadets Rouennais devaient faire face à une équipe de Bordeaux revancharde après son revers subi la veille 1-3 face à Brest.

 

De fait, c'est tambour battant que les boxers débutaient la rencontre. Lançant l'assaut bordelais par l'intermédiaire de Lucas Monnereau bien décalé sur le coté (02'50), il fallait un Théophile Dereux vigilant dans son filet pour éviter l'ouverture du score aquitaine. Dans un début de partie à l'avantage des bordelais, les Normands mettront quelques minutes à rentrer dans la rencontre complètement. Ainsi, approchant les dix minutes, les rouennais commençaient à se mettre en action offensivement. En deux contre un, Valentin Moreau tentait une première fois sa chance en vain (09'00) Dans la foulée, Antoine Mony profitait d'une excellence passe « bisonnienne » pour s'envoler vers la cage girondine. Le lancer parfait pleine lucarne permettait aux Dragons de mener au score (0-1 à 09'34) Libérés les normands poursuivront sur le même ton. Tandis que le défenseur Florian Duval s'offrait une jolie ballade au sein de la défense de Bordeaux (13'21), Antoine Mony à nouveau sur le devant de la scène se permettait de signer le doublé sur une passe de Thomas Durand (18'38) Et lorsque les bordelais tentaient de revenir au score en avantage numérique, c'est l'abnégation défensive des Dragons qui payait à l'image de ce « bloc-shot » de Téo Laurent offrant son pied en sacrifice pour maintenir le score de la première période en l'état.

 

Fier sur le banc, l'oeil vif et concentré, Thomas Brulin officiait avec brio à la porte et laissait entrer ses protégés pour le début de la deuxième période. Une deuxième période qui débutait sous le signe de l'Aquitaine. Volontaires pour revenir au score, les Bordelais agressaient les Rouennais dans le bon sens du terme dès les premiers coups de patins. Par deux fois même, le retour au score des bordelais ne tenait qu'à un cheveu. Concentré dans sa cage, Théophile Dereux veillait consciencieusement sur sa cage. Retrouvant de l'élan offensif par l'intermédiaire de Valentin Moreau (29'05), les Dragons en profitaient au passage pour briser le rythme imprimé par les Bordelais. Sonnés les Aquitains mettront quelques minutes à s'en remettre à tel point que l'on assistait même à l'évènement de la saison avec la première charge de l'année d'un Téo Laurent aux épaules très solides pour le coup (30'10) Pour autant bien que plus sereins, les Dragons finiront par subir le retour en grâce des Bordelais. Logiquement, les Boxers réduisaient la marque par l'intermédiaire de Aubin Lamirault (38'50) avant la sirène. Revenus à 3-1, les joueurs de Guy Dupuis n'auront pas l'occasion de rentrer au vestiaire avec ce double désavantage. En effet, subtilement, Téo Laurent en profitait pour glisser le petit morceau de caoutchouc à une poignée de secondes de la fin du tiers (39'21)

 

 

Certes, les Dragons rouennais avaient trois buts d'avance mais vraisemblablement le pécule accumulé ne semblait pas suffisant face à des Bordelais accrocheurs, courageux et très bon esprit. En effet, alors qu'en avantage numérique Arthur Dio réduisait à nouveau la marque (42'14) , Théo Lanvers (43'59) puis Antoine Mony (48'40) donnaient au score une proportion importante au score. A 6-2, la messe semblait dite. Et pourtant non. Au prix de redoutables efforts, les Bordelais feront honneur à leur maillot en tenant en haleine les Dragons jusqu'au bout. Robin Jaffeux dans un premier temps mettait à profit un power-play pour inscrire le 3ème but des siens (54'11) Une poignée de coup de patins plus tard, Thomas Martin plein d'astuce, coupait une passe rouennaise power-play et filait à 4-5 pour le 6-4. Enfin, jusqu'au bout alors que la partie semblait terminée, les Bordelais se battront en arrachant un cinquième but par Lucas Monnereau à deux secondes de la sirène finale.

 

Samedi 16 avril 2011 (Patinoire de Rouen)

 

½ Finale U18 Excellence, Bordeaux – Rouen 5-6 (0-2 / 1-2 / 4-2) => Feuille de match détaillée // résultats & classement

09'34, 0-1, Rouen : Antoine Mony (Guillaume Denis)

18'38, 0-2, Rouen : Antoine Mony (Thomas Durand, Antoine Alexandra) 

29'05, 0-3, Rouen : Valentin Moreau (Théo Lanvers, Guillaume Denis)

38'50, 1-3, Bordeaux : Aubin Lamirault (Eliot Ardouin, Romain Klucsar)

39'21, 1-4, Rouen : Téo Laurent (Valentin Moreau, Antoine Mony)

42'14, 2-4, Bordeaux : Arthur Dio (Romain Monnereau, Eliot Ardouin)

43'59, 2-5, Rouen : Théo Lanvers (Antoine Mony)

48'40, 2-6, Rouen : Antoine Miny (Téo Laurent)

54'11, 3-6, Bordeaux : Robin Jaffeux (sans assistance)

56'06, 4-6, Bordeaux : Thomas Martin (Romain Klucsar, Romain Monnereau)

59'58, 5-6, Bordeaux : Lucas Monnereau (Romain Klucsar)

 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :