" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

 

[ D2 ] Rouen vs Meudon...

 

Forts de leur succès la veille 6-4 face à Nantes, les Dragons de Division II poursuivaient à la patinoire de Meudon, leur préparation face aux locaux des Comètes de Meudon. Tandis que plus tôt dans l'après-midi, Dunkerque s'était imposé 5-4 face à Nantes sur une glace pour le moins « aquatique », les rouennais prenaient rapidement les devants face aux Parisiens. Ainsi, sur la troisième présence jaune et noire, Roman Moreau faisait fleurir un palet au fond des filets parisiens.

 

Une chose est sure dans la grande encyclopédie du hockey français, la première période de cette confrontation entre Meudon et Rouen ne prendra pas une place prépondérante. Brouillonnes de part et d'autre, les deux équipes ne parvenaient pas à construire grand chose. Dans un embrouillamini général, Meudon, néanmoins, prenait pas à pas l'ascendant. Dans son filet, Guillaume Duquenne mettait du coeur à l'ouvrage pour contenir les tentatives meudonnaises. En vain, à quelques coups de patins de la sirène, le portier rouennais contrariait un lancer consécutif à un engagement en zone défensive mais devait se résoudre à poser genou à terre sur le rebond habilement négocié par Benjamin Voyer (17'31) Une parité logique jusqu'à la fin de la première période.

 

A la reprise, Rouen tentait de donner une nouvelle impulsion à la rencontre. Plus intense, la partie tournait nettement à l'avantage de la Normandie. Le palet complètement confisqué, les Dragons bénéficieront de nombreuses occasions de mettre à contribution le gardien des Comètes. Après avoir sacrifié quelques neurones sur une charge illicite, Anthony Goncalves prenait de la place devant la casque parisienne pour masquer le portier sur un lancer de la bleue du « Lucky Luke » rouennais Nicolas Lehericey pour le 2-1 (27'48) C'est ainsi que l'escouade jaune et noire sonnera la charge toute la période. La canne à pêche bien affutée, Daniel Babka mettait, dans la foulée, sur orbite Valentin Dumélié pour une parfaite feinte sur le gardien parisien (30'03) Réduisant à nouveau le score par Voyer auteur du doublé (30'51) sur une des rares incursions franciliennes dans la zone défensive rouennaise, les Comètes ne profiteront pas de leur retour en grâce. Cherchant partout une bouée pour ne pas se noyer, la défense meudonnaise oubliait de surveiller Maxime Joly pour le 4-2 (31'41) Pourtant placé dans la pénombre depuis dix bonnes minutes, le gardien parisien Maxime Bonnet trouvait à quelques reprises l'interrupteur pour empêcher le score de grimper encore face au trio Dreyfus – Dumélié – Duval (35'00 & 39'16) et face à Quentin Berthon (38'48)

 

Même si dès le début de la troisième période, Meudon subissait un cinquième but (41'36), l'équipe parisienne sortait un peu la tête de l'eau. Pourtant usés par le trio « portos » des travailleurs infatigables, les Comètes trouvaient toutefois l'énergie nécessaire pour réduire à nouveau le score par le défenseur slovaque Juraj Sadlon (55'21) La « réponse du berger à la bergère ne tardera pas à surgir de la bouche de Thomas Dreyfus bien embusqué devant la cage (56'59) Tombant un peu trop dans la facilité et le « hockey sourire » sur la fin de match, les Dragons donneront aux dernières minutes une impression débridée. De 6 à 3, on passait alors à 7-5, l'énergique Quentin Berthon (57'20) répondant au doublé du buteur parisien Antoine Bernardon (57'09 & 59'21) Deux victoires en deux matchs pour les Dragons pour cette « Meudonne's Cup » avant une jolie opposition face à Dunkerque dimanche.

 

Samedi 27 août 2011
Meudon – Rouen 5-7 (1-1 / 1-3 / 3-3)
02'15, Rouen 0-1 : Roman Moreau (-)
17'31, Meudon 1-1 : Benjamin Voyer (Sébastien Trabach)
27'48, Rouen 1-2 : Nicolas Lehericey (Maxime Joly, Florian Duval)
30'03, Rouen 1-3 : Valentin Dumélié (Daniel Babka)
30'51, Meudon 2-3 : Benjamin Voyer (Nicolas Barbey)
31'41, Rouen 2-4 : Maxime Joly (-)
41'26, Rouen 2-5 : Kévin Beziau (-)
55'21, Meudon 3-5 : Juraj Sadlon (-)
56'59, Rouen 3-6 : Thomas Dreyfus (Valentin Dumélié, Nicolas Lehericey)
57'08, Meudon 4-6 : Antoine Bernardon (Florian Nesa, Jordan Toolsee)
57'30, Rouen 4-7 : Quentin Berthon (Maxime Joly)
59'51, Meudon 5-7 : Antoine Bernardon (Baptiste Blommaert, Jordan Tolsee)
 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :