"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ D2 ] Rouen - F.Volants...

 

Cantonnée à la troisième place du classement suite à leur victoire face à Champigny (4-3), la réserve rouennaise de Division 2 avait l'occasion de tester sérieusement sa bonne humeur du moment face au leader de la Poule, les Français Volants, invaincus après quatre journées.

 

Dans sa recherche du temps perdu et de son prestige passé, les Volants auront géré leur déplacement sur l'Ile Lacroix. Repêché de Division 3 en Division 2 sur dossier en lieu et place de Font-Romeu forfait à l'orée de la saison 2009-2010, Rouennais et Parisiens n'avaient pas eu l'occasion encore de croiser les crosses ensemble. Certes, les plus anciens se souviennent sans doute du dernier passage des Volants sur l'Ile Lacroix en élite le 15 septembre 1990 pour une victoire normande 7-2, les plus férus ont encore en mémoire le carré final de Division 3 en 2008, le 04 avril qui voyait la promotion des Dragons en Division 2 entre autres aux dépens des Volants (victoire rouennaise 6-0) ou encore plus loin en Division 1 avec le feu « Rouen Hockey Club » le 07 janvier 1984 et une victoire des Volants 9-3 mais quoiqu'il en soit dans le cadre de la Division 2, cette affiche de la Poule A revêtait un caractère original.

 

Passées ses considérations historiques en noir et blanc, c'est sur le glaçon de l'Ile Lacroix que les deux formations s'expliqueront. Sur le « cri de guerre » « Ici c'est Paris », les Français Volants étaient les premiers à se mettre en évidence au bénéfice d'un avantage numérique peu avant la mi-tiers (09'17) Dans une partie dynamique où les deux équipes se rendaient successivement la politesse, il n'était pas injuste de voir les Dragons égaliser rapidement toujours en avantage numérique (10'42) Force est de constater que pour cette partie, l'arbitre de la rencontre avait décidé de tenir un rôle de premier choix. Distribution gratuite pour tout le monde, les séquences à cinq contre cinq étaient plutôt rares. Un échange d'avantages numériques de part et d'autres qui ne permettra ni aux uns ni aux autres de prendre l'avantage avant la première sirène.

 

Très seyants dans leurs maillots « marinières », les Parisiens reprenaient les affaires solidement. Plus présents, plus pressants, les franciliens plantaient la tente dans la zone défensive rouennaise et multiplieront les tirs sur la cage normande durant quasiment toute la deuxième période. Pour autant, en dépit d'une pression constante, les Français Volants voyaient les minutes s'écouler sans qu'ils ne parviennent à prendre en défaut une équipe de Rouen besogneuse, courageuse et volontaire à l'image de son gardien qui tenait le toit de la maison Dragon sur ses épaules. Si le deuxième but parisien n'était pas immérité tant la domination parisienne était évidente sur la deuxième période, il était fort regrettable que cela soit sur un avantage numérique consécutif à une faute imaginaire. Privé de son chien, le zébré aux bandes oranges, confondait une obstruction avec une charge correcte de l'épaule (36'32) Tant pis pour les Dragons, l'artillerie francilienne faisait mouche avec un puissant lancer qui venait se ficher quasiment dans la lucarne jaune et noire pour le 2-1 (38'06) C'est sur ce score de 2 buts à 1 que les deux équipes regagneront le vestiaire. Loin d'être illogique mais terrible frustrant pour des Dragons qui auront donné sans compter durant ce tiers.

 

Tellement frustrant que les Dragons connaîtront un retard à l'allumage en début de troisième période. Un troisième but d'entrée de jeu (40'36) pour les parisiens qui coupera les ailes des Dragons. Difficiles désormais pour les rouennais de revenir au score. Pour autant, ils ne baisseront pas les bras face à une excellence équipe des Français Volants notamment sur le jeu de puissance suivant (44'43) où les Dragons laisseront passer le train en dépit de quelques occasions très franches. Une opportunité que sauront saisir les parisiens dans la foulée pour clore le suspense de la rencontre. En avantage numérique sur un frappé court en déséquilibré (47'00), en échappée pour le cinquième (48'25) Certes, la victoire parisienne ne souffrait d'aucune discussion, en revanche, les Dragons ne méritaient pas une addition trop lourde. Quoiqu'il en soit, le leader invaincu avant la rencontre, le restera après. Les Français Volants de Paris s'imposaient sur la banquise jaune et noire sur le score de 5-1. Une première défaite à domicile que les Dragons auront à cœur de gommer à l'occasion de leur prochaine rencontre, le 12 novembre prochain en déplacement chez les Eléphants de Chambéry.

 

Division II (Poule A) – 5ème journée (Samedi 29 octobre 2011) => Résultats & classement

Rouen – Français Volants 1-5 (1-1 / 0-1 / 0-3)

09:23: 0-1 Français Volants: 91: Quentin PEPY (2: Antoine AMSELLEM) [5-4]

10:42: 1-1 Rouen: 17: Clément GAUDEAUX [5-4]
38:06: 1-2 Français Volants: 12: Sébastien DERMIGNY (3: Arnaud MAZZONE; 2: Antoine AMSELLEM) [5-4]
40:36: 1-3 Français Volants: 90: Einar ENGSTROM (40: Felix CHOUGUI; 10: Brendan MARTIAL)

47:00: 1-4 Français Volants: 40: Felix CHOUGUI (90: Einar ENGSTROM) [5-4]
48:25: 1-5 Français Volants: 11: Nicolas CHAUVEAU

 

Prochaine journée : samedi 12 novembre (Journée 6)

Amnéville (3ème) – Français Volants (1er)

Evry (4ème) – Meudon (8ème)

Chambéry (9ème) – Rouen (5ème)

Annecy (2ème) – Champigny (6ème)

La Roche sur Yon (7ème) - Metz (10ème)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :