... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

[ U18 ] Rouen - Briançon...

 

Passés à la moulinette amiénoise la veille (12 buts à 0) en Picardie, les Cadets de Briançon avaient un week-end pour le moins difficile à négocier. Après Amiens le vendredi, c'est à Rouen samedi que se garait le bus de l'équipe de l'ex-entraîneur rouennais Sébastien Berges. Bien qu'ayant décrochés leur première victoire en championnat à l'occasion de la 10ème journée face à Reims (victoire 6-4), les Alpins n'auront pu que résister le temps de deux périodes face à un Dragon, lent à la détente mais finalement vainqueur 9 buts à 0.

 

Ainsi, lors d'une première période fortement colorée de jaune et de noir, le diesel normand connaissait quelques soubresauts au démarrage. Une semaine après sa mésaventure à domicile face à Mont-Blanc (défaite 3-4), l'escouade seino-marine peinait à se mettre à l'abri en première période. Une pléaide de poussives occasions de marquer ne mettait guère en danger un portier briançonnais Corentin Lapointe plutôt à l'aise dans son filet. Au final, alors que l'on approchait tout doucement de la fin de la première période, la plus grosse occasion de marquer était à mettre à l'actif des diables rouges qui mettaient à profit leurs trois uniques tirs de la période pour mettre en danger le portier jaune et noir Tom Aubrun. Loin d'être bombardé durant la rencontre, le gardien rouennais, sous l'oeil aiguisé de ses grands-parents, à l'image de cette occasion, sortira quelques arrêts sécurisants pour conserver sa cage inviolée au terme des soixante minutes. Quoiqu'il en soit, sans faire injure à la courageuse équipe montagnarde, la formation au Dragon semblait un ton au dessus et c'est logiquement que peu de temps avant la fin de la première période, Antoine Mony trouvait enfin l'ouverture sur un service de Romain Cambray (1-0 à 18'41)

 

A la reprise, tranquillement, sans complexe, aux alentours de la ligne médiane, Théo Lanvers sortait son désormais célèbre lancer « boulet de canon » qui terminait sa course dans la lucarne d'un gardien de but médusé sur le coup. Refusé pour hors-jeu (20'43), la tentative était néanmoins belle et avait le mérite de libérer les Dragons. Ainsi, quelques minutes plus tard, Maxime Griet se servait du « volumineux » Baptiste Ylönen comme écran pour décocher un lancer qui faisait mouche (2-0 à 29'15) Dans la foulée, il fallait un gardien rouennais bien vigilant pour palier à la nonchalance défensive rouennaise sur une échappée de Romain Bonnardel «amateur de carotte » toute la rencontre (32'22) Avant la sirène, les Rouennais porteront la marque à 3-0. En effet, quelques secondes après s'être fait remettre les « neurones en place » sur une charge de Cédric Guiberteau, Valentin Moreau, tel le « Dahut » tapi dans sa tanière, surgissait au poteau pour solder le compte d'un lancer de Maxime Griet (36'39)

 

Menés de trois buts en quarante minutes, les joueurs des Hautes Alpes finiront par céder physiquement durant le tiers décisif. Baissant nettement de pied, les Diables Rouges paieront cash la fatigue accumulée d'un deuxième match de suite. En effet, à l'image de Guillaume Michelon qui se prenait les « patins  dans le tapis «  laissant Jérémy Delbaere ajuster avec une tendresse toute relative la lucarne adverse (45'33), les Briançonnais ne parvenaient plus à endiguer les assauts normands. Dans la foulée, lancé dans un « slalom spécial », Antoine Mony mettait hors jeu son défenseur avant de tromper parfaitement un Corentin Lapointe qui montrait quelques signes de lassitude. Malheureusement pour lui, l'affaire n'était pas encore conclue ! En effet, dans les cinq dernières minutes, les Dragons ajouteront quatre buts supplémentaires à leur compteur. Bastien Maia faisait parlé sa « grinta » dans un premier temps pour le 6-0 tandis que Maxime Griet, lui, se chargeait d'envoyer un clin d'oeil vers les tribunes en complétant le tour du chapeau (55'42 & 56'20) Au regard de la rencontre disputée sur les bords de Seine, les joueurs de Briançon ne méritaient sans doute pas une déculottée. Néanmoins, sans vergogne, les Dragons ajouteront un neuvième filet, cette fois pour Valentin Moreau qui portait la marque finale de la rencontre à 9-0.

 

Plaçant sous l'éteignoir la déception légitime des points concédés face à Mont-Blanc, les Dragons se replacent à la 3ème place du classement à quatre points du leader gargantuesque amiénois, vainqueurs de Gap 14-2 avant une double confrontation face à Tours chez les ligériens les 03 et 10 décembre prochains. Des Diables Noirs de Tours, justement, qui auront envoyé un message fort aux Dragons en venant à bout de l'un des adversaires de Rouen, l'association du Mont-Blanc 6 buts à 4.

 

Cadet Elite – 11ème Journée (Samedi 26 novembre 2011)

Rouen – Briançon 9-0 (1-0 / 2-0 / 6-0)

18:41: 1-0 Rouen: 21: Antoine MONY (15: Romain CAMBRAY; 13: Benoit VALIER)

29:15: 2-0 Rouen: 18: Maxime PILOTE-GRIET (14: Baptiste YLONEN)

36:39: 3-0 Rouen: 16: Valentin MOREAU (18: Maxime PILOTE-GRIET; 14: Baptiste YLONEN)

45:33: 4-0 Rouen: 2: Jérémy DELBAERE (22: Dylan AUBE)

49:04: 5-0 Rouen: 21: Antoine MONY

54:16: 6-0 Rouen: 19: Bastien MAIA (2: Jérémy DELBAERE)

55:42: 7-0 Rouen: 18: Maxime PILOTE-GRIET (16: Valentin MOREAU; 11: Theo LANVERS)

56:20: 8-0 Rouen: 18: Maxime PILOTE-GRIET (14: Baptiste YLONEN; 12: Aurélien DOREY)
59:55: 9-0 Rouen: 16: Valentin MOREAU

 

Résultats de la 11ème Journée :

Tours – Mont Blanc 6-4 (3-1 / 1-2 / 2-1)

Rouen – Briançon 9-0 (1-0 / 2-0 / 6-0)

Reims – Grenoble

Amiens – Gap 14-2 (3-1 / 4-1 / 7-0)

 

Prochaine journée : samedi 03 décembre (12ème journée)

Tours (6ème) – Rouen (3ème)

Amiens (1er) – Reims (8ème)

Mont Blanc (4ème) – Briançon (7ème)

Grenoble (2ème) – Gap (5ème)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :