"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U22 ] Rouen - Reims...

 

 

Après son revers concédé à Gap aux tirs aux buts, les espoirs rouennais, toujours à la cime du classement, ne possèdent plus qu'un maigre petit point d'avance sur son dauphin grenoblois. Autant dire que la marge de manœuvre des Dragons semble désormais ténue même si derrière le cortège des poursuivants est bien loin avec en tête de file Amiens à la troisième place relégué à huit points.

 

Défaits sur leur glace 4 buts à 2 en match d'ouverture, ce sont les phénix de Reims qui se présentaient sur l'Ile Lacroix pour tenter de chaparder quelques points à l'équipe de Julien Guimard. Une volonté de rapine qui débutait plutôt bien pour les champenois rapidement devant au tableau d'affichage après l'ouverture du score avant l'obstacle des cinq minutes (03'32) Septième avec une seule victoire (7-4 contre Amiens), l'équipe rémoise ne profitera guère longtemps de son avantage chèrement acquis. En effet, surpris d'entrée de jeu, les Dragons ne prendront pas de gant pour réagir au plus vite. Avec deux coups de poignards acérés (06'56 & 07'13), les Hauts Normands se chargeaient d'inverser la tendance pour faire passer le score de la rencontre à 2-1 en leur faveur. Un retour en verve qui se poursuivait à la mi-tiers alors que le portier rémois devait ramasser un troisième palet au fond de ses filets (11'51) 3-1, un score qui restera inchangé jusqu'à la fin de la première période.

 

Vraisemblablement, un peu court, les rémois auront fait illusion le temps des cinq premières de la rencontre. En effet, déboussolés par le retour au score rapide des Dragons, la maison champenoise semblera inhabité durant le tiers médian. Ainsi, après quatre minutes de jeu dans la deuxième période, François Dusseau sur le banc champenois était contraint d'appeler un temps mort (23'51) Une bouée de sauvetage lancée à une formation rémoise à la dérive qui venait de subir deux nouveaux buts d'entrée de tiers (21'32 & 23'51) Une tentative de « pause » infructueuse pour le banc rémois puisqu'au sortir du temps mort, les Dragons profitaient d'une nouvelle séquence en avantage numérique pour porter la marque à 6 buts à 1 (25'05) Déjà fort malmenée, l'indiscipline de l'escouade au Phénix leur coûtait bien cher.

 

Bien que réduisant le score à l'orée du troisième tiers (42'01), les champenois ne pouvaient guère espérer grand chose sur la fin de la rencontre d'autant plus que « miraculeusement » les Normands ajouteront un septième but presque dans la foulée (48'49) N'en jetez plus la coupe est pleine pour l'infortuné gardien de but rémois qui aura l'occasion une dernière fois de ramasser le palet au fond de ses filets (58'50) pour la clotûre du score à 8-2.

 

Espoir Elite – 8ème Journée (Dimanche 27 novembre 2011)

Rouen – Reims 8-2 (3-1 / 3-0 / 2-1)

03:32: 0-1 Reims: 77: Romain LEBRUN (4: Remi HOUQUE; 16: Nicolas THOS)

06:56: 1-1 Rouen: 9: Kevin LORCHER (17: Clément GAUDEAUX)
07:13: 2-1 Rouen: 21: Peter VALIER (22: Robin LAMBART)
11:51: 3-1 Rouen: 18: Quentin BERTHON (21: Peter VALIER)

21:32: 4-1 Rouen: 8: Damien BOURGUIGNON (14: Maxime JOLY; 9: Kevin LORCHER)

23:51: 5-1 Rouen: 17: Clément GAUDEAUX (18: Quentin BERTHON; 3: Nicolas LEHERICEY) [5-4]

25:05: 6-1 Rouen: 20: Valentin DUMELIE (3: Nicolas LEHERICEY; 18: Quentin BERTHON) [5-4]
42:01: 6-2 Reims: 26: Adrien CURATOLO (9: Romain SCHMITT)

48:49: 7-2 Rouen: 19: Clément HONDIER (9: Kevin LORCHER; 12: Aurélien DOREY)
58:50: 8-2 Rouen: 3: Nicolas LEHERICEY (18: Quentin BERTHON; 21: Peter VALIER) [5-4]

 

Résultats de la 8ème journée :

Angers (4ème) – Amiens (3ème) : 18h45

Rouen (1er) – Reims (7ème) : 8-2 (3-1 / 3-0 / 2-1)

Gap (8ème) – Grenoble (2ème) : ??

Mont Blanc (5ème) – Villard (6ème) : 18h00

 

Prochaine journée : dimanche 04 décembre 2011 (9ème journée)

Amiens – Rouen => mercredi 30 novembre (19h20)

Reims – Angers : 18h15

Mont Blanc – Grenoble : 15h00

Villard – Gap : 17h30



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :