... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

[ U18 ] Tours - Rouen...

 

Une semaine après leur précédent maraudage 5-1 en Touraine, les Cadets rouennais auront récidivé dans l'antre de remparts cette fois 10 buts à 4. Avec comme principale arme offensive Alexis Crosnier, les ligériens étaient les premiers à se mettre en évidence sur leur glaçon. Sollicitant une première fois le portier jaune et noir Tom Aubrun (06'15), Alexis Crosnier ne parvenait pas à troubler la douce sérénité du chamoniard. Une bonne entame tourangelle tout en contre-attaque qui ne sera pas suivi d'effet au tableau d'affichage. En effet, en expert en la matière, Johan Saint-André se chargeait de donner la réplique en nettoyant la lucarne du but protégé par Victor Pimbert (08'36) Bien que légèrement effrité par l'ouverture du score normande, le rempart ligérien ne semblait pas encore bas. Au contraire sur sa troisième tentative en échappée (06'15, 09'27 & 09'45), Alexis Crosnier parvenait enfin à placer la rondelle au fond des filets rouennais pour le retour à parité (1-1 à 09'45) De cette première période entre Tours et Rouen, il faudra sans doute retenir le ping pong au tableau d'affichage. Au premier but tourangeau, Florian Duval se chargeait de rétorquer sur un lancer qui traversait la forêt de joueurs enchevêtres devant la cage de Victor Pimbert (10'09) Dans la foulée, une poignée de minutes plus tard, Romain Cambray au détour d'un jeu en infériorité numérique offrait l'occasion aux siens de cresuer enfin l'écart au tableau d'affichage (1-3 à 17'27) Un écart de deux buts qui restera en l'état jusqu'à la sirène finale même si entre temps les deux équipes s'échangeront un but, Amaury Hamard d'un parfait lancer de la ligne bleue en avantage numérique (17'55) et Robert Hrina (19'01) pour le but du 4-2 normand.

 

Débutant la deuxième période sur un parfait jeu en avantage numérique orchestré par Téo Laurent qui trouvait le lancer de Maxime Griet (27'45), les Dragons semblaient en mesure de creuser l'écart sensiblement cette fois. Peine perdue, sur un coup du sort, les joueurs de Tours reviendront en course. A quelques encablures de la fin d'une séquence en avantage numérique, un palet malencontreusement contré envoyait Alexis Crosnier en échappée. Menant 3 à 1 dans sa série du duel face à Alexis Crosnier, le gardien des enfers rouennais devait se résoudre à s'incliner (3-4 à 28'34) Devenant étrangement crispée, la formation jaune et noire perdait pied le temps de quelques minutes, suffisamment d'espace pour permettre à Tours de revenir à 4-4. A défaut d'être en mesure de défier les Dragons sur la glace, c'est à coup de règlement qu'ils tenteront leur chance. Pleurnichant auprès du zébré pour un « équipement non conforme », les tourangeaux obtenaient gain de cause et réparation en avantage numérique sur un but égalisateur compilé par Tom Gauthier (35'16) Fiers de leur manœuvre à l'image du capitaine tourangeau, « tout mignon » en levant les bras au ciel en direction de son banc et de la tribune des parents après avoir fait part de sa jérémiade à l'arbitre en chef, les Remparts paieront le prix sur la fin de la période. En moins de trois minutes, les Dragons claquaient quatre buts : Valentin Moreau (36'56), Benoit Valier (37'40 & 38'55) et Théo Lanvers (38'37) La bienséance et la courtoisie rouennaise empêcheront les Dragons d'aller voir si le capitaine tourangeau et son banc étaient toujours aussi radieux mais quoiqu'il en soit au moment de regagner le vestiaire pour la deuxième pause, le sourire narquois des Normands suffisait.

 

Désormais complètement hors du jeu, les ligériens n'existeront guère durant la troisième période. Placés sous l'éteignoir d'entrée de jeu sous l'impulsion de Johan Saint-André pour le 9-4 (41'38), les remparts étaient désormais en ruine et c'est naturellement qu'ils s'inclineront à la fin de la rencontre non sans un dernier but signé par le philosophe Maxime Griet en désavantage numérique. Fin des matchs officiels en 2011 pour les Dragons U18 qui profiteront de la trêve des confiseurs pour se ressourcer en famille avant de s'attaquer au traditionnel tournoi de Noël d'Amiens et surtout à la deuxième partie de la saison qui s'annonce tout aussi truculente.

 

Cadet Elite – 13ème Journée (Samedi 10 décembre 2011)

Tours – Rouen 4-10 (2-4 / 2-4 / 0-2)

08:36: 0-1 Rouen: 7: Johan SAINT ANDRE (2: Jérémy DELBAERE)
09:45: 1-1 Tours: 15: Alexis CROSNIER (8: Tom GAUTHIER)
10:08: 1-2 Rouen: 17: Florian DUVAL (14: Baptiste YLONEN)

28:34: 3-4 Tours: 15: Alexis CROSNIER (18: Romain BOURNAND) [4-5]

35:16: 4-4 Tours: 8: Tom GAUTHIER (15: Alexis CROSNIER) [5-4]

36:56: 4-5 Rouen: 16: Valentin MOREAU (8: Teo LAURENT; 18: Maxime GRIET) [5-4]
37:40: 4-6 Rouen: 13: Benoit VALIER (9: Victor HOUEIX)
38:37: 4-7 Rouen: 11: Theo LANVERS (8: Teo LAURENT)
38:55: 4-8 Rouen: 13: Benoit VALIER

41:38: 4-9 Rouen: 7: Johan SAINT ANDRE (15: Romain CAMBRAY)

44:58: 4-10 Rouen: 18: Maxime GRIET (16: Valentin MOREAU; 11: Theo LANVERS) [4-5]

 

Résultats de la 13ème journée :

Tours (6ème) – Rouen (3ème)

Amiens (2ème) – Reims (8ème)

Gap (5ème) – Mont Blanc (4ème)

Grenoble (2ème) – Briançon (7ème)

 

Prochaine journée : samedi 07 janvier 2012 (Journée 14)

Tours (6ème) – Grenoble (2ème)

Rouen (3ème) – Gap (5ème)

Reims (8ème) – Mont Blanc (4ème)

Briançon (7ème) – Amiens (1er)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :