"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ CHAR ] Tournois U18 & U15 (2) ...

 

A l'instar des deux premières journées du tournoi « Romain Montagnac » de Rouen, les minimes rouennais auront écrit un troisième chapitre souriant avec une phase de poule décisive dans l'optique du classement final déterminé ce jeudi. En effet, échues les phases de poules, place faite désormais aux matchs de classement.

 

Forte de sa première place acquise en phase de poule, l'équipe rouennaise avait à charge de disputer son match de play-offs face à la sélection de l'Est. Vierge de but encaissé, l'équipe rouennaise aura poursuivi son doux chemin de quiétude en disposant des joueurs de l'Est 14 buts à 0. Une qualification relativement aisée qui n'éclipsait néanmoins pas une bien plus périlleuse demi-finale à disputer face aux tchèques de Kadan. En effet, tandis qu'Amiens et la sélection Normandie, vainqueurs respectivement de Dijon et de l'Espagne, s'expliqueront dans l'autre demi-finale, les Dragons avaient le droit à l'un des gros morceaux du tournoi avec Kadan. Surpris en matchs d'ouverture par Amiens 5 buts à 0, les tchèques auront tout au long du tournoi haussé sensiblement le ton en infligeant de lourdes défaites à leurs adversaires. En dépit d'un joli parcours, c'est face à la Normandie pour le match de la 3ème place que Kadan bouclera son tournoi de Rouen. Ainsi, disposant de la formation tchèque 4 buts à 1 au terme d'une demi-finale maîtrisée les Dragons rouennais seront confrontés en final à l'éternel rival Amiens.

 

Au programme des matchs de classement du jeudi 29 décembre :

Match pour la 7ème place : Espagne – Est (10h45)

Match pour la 5ème place : Dijon – Ouest (12h10)

Match pour la 3ème place : Normandie – Kadan (13h35)

Match pour la 1ère place : Rouen – Amiens (15h00)

(résultats & classements disponibles en cliquant ici)

 

Chez les cadets embarqués à Amiens, même si rien n'est fait mathématiquement au classement, une chose est sure les Dragons ne se seront pas mis dans les meilleures dispositions possibles dans l'optique de disputer la finale du tournoi d'Amiens. En effet, après un revers de fortune face à Amiens 6-5 lors de la première journée, les Rouennais auront connu à nouveau des fortunes diverses pour la deuxième journée face à la sélection des Pays-Bas et face à l'équipe de France moins de 16 ans. Face aux Pays-Bas, sonnés d'entrée de jeu par l'ouverture du score batave, la réaction des Normands était « vivement » conseillée. Chose faite sous l'impulsion de Valentin Moreau et Benoît Valier qui se chargeait de remettre les pendules à l'heure rouennaise. 2-1 puis 3-1 sous l'égide de Johan Saint-André et les Dragons regagnaient le vestiaire à la première pause avec un avantage logique au tableau d'affichage. Dans une partie où les coupeurs de tête seront de sortie, les Rouennais parviendront à tirer leur épingle du jeu. Entre les prisons, les mauvais gestes de part et d'autre et les échauffourées, les Seino-Marins trouvaient tout de même les ressources pour s'attirer les faveurs du tableau d'affichage à 6-2 à la sirène finale. Une bonne et solide victoire pour les jaunes et noirs qui auguraient une courtoise fin de journée face à l'équipe de France U16.
 

Il n'en sera finalement rien, face aux jeunes bleuets qui comptent dans leurs rangs deux rouennais Vincent Nesa et Jérémy Delbaere, un premier tiers cataclysmique aura raison de leurs chances de victoires. Un coupable retard à l'allumage déjà constaté lors des deux premières rencontres qui coûtait cher aux Rouennais accusant un déficit de trois buts à un à l'issue de la première période, le seul Benoît Valier pour Rouen ayant été capable de répondre aux incartades offensives tricolores. Jouant crânement sa chance face à des Dragons visiblement émoussés durant les vingt premières minutes, l'équipe de France connaîtra un deuxième tiers moins vaillant. De son avantage chèrement acquis, il ne restait finalement pas grand chose quelques minutes plus tard après le passage de la tornade Benoît Valier et ses trois buts bien complété par un lancer « atomique » de la ligne bleue de Kévin Maso. Bien que ces deux dragons là auront fortement contribué à étouffer l'équipe de France U16 sous une chape plomb jaune et noire, cela ne sera néanmoins pas suffisant.

 

Dans ce genre de tournoi « marathon », l'issue des rencontres est à trouver souvent dans la fraîcheur physique occasionnant plus ou moins de lucidité. Si privilège de l'age oblige, on aurait pu penser que les Dragons menant 4-3 face aux minots tricolores auraient du avoir la lucidité nécessaire pour tenir en respect les bleuets pour ce sixième tiers de la journée, finalement, le palet choisissait le camp des tricolores. En dépit d'une domination territoriale des Dragons qui feront feu de tout bois sur la fin de la rencontre, ce sont bien les «U16 » qui parviendront à égaliser à 4-4 avant de rafler finalement fort logiquement durant la prolongation 5-4.

 

Sans faire de calculs alambiqués, les rouennais n'étant plus maîtres de leur pour le classement finale, la troupe jaune et noire n'aura guère de marge de manœuvre pour la troisième journée face à la lanterne rouge rémoise et face à Grenoble, cantonnée à la sixième place en dépit de sa très belle victoire acquise en prolongation face aux Tchèques de Kadan.

 

Au programme de la troisième journée du Tournoi d'Amiens :

Rouen – Reims (14h00)

Grenoble – Rouen (18h00)

(résultats & classements disponibles en cliquant ici)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :