" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U18 ] Rouen - Gap...

 

Après un tournoi d'Amiens en demi-teinte où les Dragons auront bouclé leur semaine picarde à la cinquième place, les Rouennais auront servi aux rapaces de Gap un succulent plat d'après fête avec une victoire sereine 8 buts à 1.

 

Alors qu'au match aller dans une patinoire en travaux tout sauf homologuée, les Dragons, en dépit d'un arbitrage « comme à la maison », étaient parvenus à s'extirper du chausse-trappe gapençais 7 buts à 5, sur l'Ile Lacroix dans un contexte plus conventionnel, les joueurs de Nordine Mahdidi n'auront pas mis longtemps avant de se mettre à l'abri. Ainsi, rapidement installés comme chez eux dans la défense adverse, les hauts Normands tireront les bénéfices de leur domination à la mi-temps de la première période. Premier bourreau du gardien des rapaces Dylan Gueydan, Benoît Valier à la reception d'une passe de Romain Cambray se chargeait de l'ouverture du score (1-0 à 11'09) Passeur puis buteur le limougeaud sur la séquence suivante se permettait d'aller « gratter » le deuxième filet de la rencontre bien alimenté par Johan Saint-André (2-0 à 11'49) Ainsi, après vingt minutes d'une rencontre territorialement dominée par les Normands, Rouen virait à la pause avec deux buts d'avance.

 

Événement de portée universelle pour ce début de deuxième tiers. Après avoir dévalisé tous les cierges mis à disposition dans la ville aux cent clochers, après avoir dépouillé tous les lapins de la région de leurs pattes pour s'en faire des porte-bonheurs accrochés sur son casque, après avoir passé ses vacances à Lourdes et même essayer le Feng Shui, le vaudou et l'exorcisme, l'attaquant rouennais Victor Houeix se réconciliait enfin avec ses mains en inscrivant le troisième but de la formation normande, son premier depuis presque sept siècles. Passé ce moment éjaculatoire pour le centre jaune et noir, les Dragons continueront de mettre à profit le temps de jeu à disposition pour creuser l'écart au tableau d'affichage. Valentin Moreau à son tour mitraillait l'infortuné cerbère gapençais (27'44) tandis que peu avant la mi-match Robin Lambart appuyait à nouveau sur le champignon en avantage numérique pour porter la marque à 5-0 (29'49) Alors que le gardien de Gap semblait accuser le coup, les seino-marins n'en avaient pas fini avec leurs emplettes offensives. Une nouvelle frappe chirurgicale du désormais célèbre tueur de goalie Kévin Maso faisait pleurer à chaudes le portier des rapaces (33'09) tout heureux de voir la fin de la deuxième période surgir pour mettre un terme à son chemin de souffrance.

 

A la reprise de la dernière période, difficile de se faire encore quelques illusions sur l'issue de la rencontre. En dépit d'un net avantage au tableau d'affichage pour les Dragons, les Gapençais méritaient tout de même de recueillir le fruit de leur abnégation. Avant la sirène finale, les rapaces auront l'opportunité de salir le blanchissage de l'irréprochable gardien rouennais Quentin Papillon. Auparavant, avant de faire enfin un sourire, les rapaces devaient subir à nouveau la foudre offensive jaune et noire. Teigneux comme la gale, Romain Cambray se démenait pour mettre placer le missile dans le lance-roquette orléanais Johan Saint-André. Déviant in extremis le palet Benoît Valier signait au passage son doublé (52'06) Dans la foulée, les événements se précipitaient : Joel Dos Reis se signalait enfin en réduisant la marque (53'07) avant la réplique haut normande, l'ultime banderille plantée par le « Garfield des montagnes » Valentin Moreau (53'20) C'est sur ce huitième but des Dragons que la partie se clôturait, un huitième but synonyme de victoire 8 à 1 face à des Gapençais qui auront toutes les peines pour décrocher de leur cinquième place au classement à dix points du Mont-Blanc tandis que les Dragons toujours en lice restent dans le sillage des deux furieux de la tête Grenoble et Amiens, ces derniers étant le prochain adversaire des Normands.

 

Cadet Elite – 14ème Journée (Samedi 07 janvier 2011)

Rouen – Gap 8-1 (2-0 / 4-0 / 2-1)

11:09: 1-0 Rouen: 13: Benoit VALIER (15: Romain CAMBRAY ; (7: Johan SAINT ANDRE)
11:49: 2-0 Rouen: 15: Romain CAMBRAY (7: Johan SAINT ANDRE)

21:24: 3-0 Rouen: 9: Victor HOUEIX

27:44: 4-0 Rouen: 16: Valentin MOREAU (19: Robin LAMBART; 3: Edgard GOECHON)

29:49: 5-0 Rouen: 19: Robin LAMBART [5-4]

33:09: 6-0 Rouen: 20: Kevin MASO (7: Johan SAINT ANDRE)

52:06: 7-0 Rouen: 13: Benoit VALIER (7: Johan SAINT ANDRE; 15: Romain CAMBRAY)

53:07: 7-1 Gap: 7: Joel Antonio DOS REIS
53:20: 8-1 Rouen: 16: Valentin MOREAU (18: Maxime GRIET; 19: Robin LAMBART)

 

Résultats de la 14ème journée

Tours (6ème) – Grenoble (2ème) : 1-5 (1-2 / 0-3 / en cours)

Rouen (3ème) – Gap (5ème) : 8-1 (2-0 / 4-0 / 2-1)

Reims (8ème) – Mont Blanc (4ème) : 0-6 (0-2 / 0-1 / 0-3)

Briançon (7ème) – Amiens (1er) : 1-4 (0-3 / 1-1 / en cours)

 

Prochain journée : samedi 14 janvier (15ème journée)

Amiens (1er) – Rouen (3ème)

Reims (8ème) – Tours (6ème)

Gap (5ème)  – Grenoble (2ème)

Mont Blanc (4ème) - Briançon (7ème)

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :