"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U22 ] Reims - Rouen...

 

 

Si le Dragon espoir voyage traditionnellement bien, les voyages à Reims sont toujours âpres à négocier pour les Normands. A tel point que depuis deux saisons, les rouennais auront partagé les points en Champagne. Deux victoires pour deux défaites à l'image de la saison dernière où les Dragons, champions de France, n'auront connu qu'un seul revers dans leur parcours jalonné de succès : à Reims.

 

Pour cette saison 2011-2012, les Normands avaient déjà obtenu leur victoire en terres champenoises 4-2 pour la première journée du championnat. Si la logique statistique était respectée, c'est donc une défaite qui attendait les Rouennais à l'occasion de cette onzième journée. Bien décidée à contrarier les statistiques, l'équipe rouennaise entamait la rencontre tambour battant. Coupable d'une obstruction dès les premières secondes de la rencontre, l'équipe rémoise se voyait contrainte de négocier d'entrée de jeu une infériorité numérique. Il ne fallait pas patienter jusqu'à la fin de la première minute de la rencontre pour voir les Normands ouvrir le score en avantage numérique (0-1 à 00'48) Une entrée en matière heureuse pour les Normands qui souffriront néanmoins avant la première sirène. En effet, alors que l'on pourra toujours s'interroger sur l'utilité de programmer une journée de Ligue Magnus en même temps qu'une journée du championnat Espoir, l'équipe rouennaise amputée de plusieurs joueurs retenus avec l'équipe fanion devait faire faire face au retour en grâce des rémois. Égalisant en avantage numérique (08'53), Reims retrouvait de la couleur sur la glace exiguë de la patinoire Jacques Barot. Tentant de forcer son destin, les Hauts Normands en ajoutant un deuxième but (14'39) espéraient pouvoir parvenir à rentrer au vestiaire en menant au score. Malheureusement pour eux, l'efficacité champenoise en avantage numérique faisait merveille. En trois supériorités numériques, les rémois parvenaient à inscrire deux buts à l'image de l'égalisation à 2-2 à quelques encablures de la fin de la première période (17'17)

 

A la reprise, les événements s'accéléraient pour les deux équipes. Alors que par deux fois durant la première période, les Dragons étaient parvenus à mener au score, cette fois ce sont les rémois qui prenaient la main dans la rencontre. Ainsi, au sortir d'une infériorité numérique plutôt habilement géré (22'50), les Phénix de Reims sortaient l'artillerie lourde pour porter la marque à 3-2 (25'30) Désormais en retard au tableau d'affichage, les Dragons se devaient de cravacher pour revenir au score. Impénitent, habitué des prisons, le spécialiste des cachots champenois facilitait la tâche des Dragons en leur offrant une supériorité numérique parfaitement convertie avant la mi-match (27'09) Plus de peur que de mal pour les Rouennais pouvait-on penser alors que le match se préparait à basculer dans sa deuxième moitié. Loin s'en faut, la fin du tiers médian sera bien difficile pour les seino-marins qui subiront par deux fois la foudre (27'29 & 31'46) Désormais menés 5 buts à 3, le retard était conséquent pour des Dragons en difficulté. Un peu plus de vingt minutes pour inverser la tendance, c'est le défi que les Normands avaient à relever avant d'engager la troisième période. Avec deux buts d'écart à effacer, l'heure n'était pas à la flânerie pour les Rouennais qui se pressaient de gommer une partie de leur retard assez rapidement (36'05) avant la deuxième sonnerie.

 

Malheureusement pour les Dragons, la tâche se révélera être trop ardue. En dépit de plusieurs poussées offensives, les Normands ne parviendront pas à égaliser face à une équipe de Reims, solide, tenace qui tenait avec cette victoire le bon résultat de cette 11ème journée. En dépit de la sortie du portier rouennais pour créer le surnombre (59'25), les affaires rouennaises ne s'arrangeront pas, obligeant les joueurs de Julien Guimard à s'acquitter d'un revers en Champagne 5 buts à 4.

 

Espoir Elite – 11ème Journée (Dimanche 08 janvier 2012)

Reims – Rouen 5-4 (2-2 / 3-2 / 0-0)

00:48: 0-1 Rouen: 13: Anthony Allan GONCALVES (22: Robin LAMBART) [5-4]

08:53: 1-1 Reims: 4: Remi HOUQUE (27: Thybaud ROUILLARD; 16: Nicolas THOS) [5-4]

14:39: 1-2 Rouen: 8: Johan SAINT ANDRE (22: Robin LAMBART; 16: Valentin MOREAU)
17:17: 2-2 Reims: 83: Terry DUMONT (77: Romain LEBRUN; 29: Yann PFLIEGER) [5-4]

25:30: 3-2 Reims: 3: Florian SABATIER (16: Nicolas THOS; 4: Remi HOUQUE)

27:09: 3-3 Rouen: 20: Valentin DUMELIE (2: Raphaël FAURE; 13: Anthony Allan GONCALVES) [5-4]

27:29: 4-3 Reims: 3: Florian SABATIER

31:46: 5-3 Reims: 17: François Xavier BANNIER (22: Aidan CLEARY)

36:05: 5-4 Rouen: 19: Clément HONDIER (20: Valentin DUMELIE; 13: Anthony Allan GONCALVES)

 

Résultats de la 11ème journée :

Reims (7ème) – Rouen (1er) : 5-4 (2-2 / 3-2 / 0-0)

Angers (3ème) – Amiens (4ème) : 7-2 (3-1 / 3-1 / 1-0)

Gap (8ème) – Mont Blanc (5ème) : ??

Grenoble (2ème) – Villard de Lans (6ème) : 5-0 (2-0 / 2-0 / 1-0)

 

Prochaine journée : 12ème journée (Dimanche 15 janvier 2012)

Angers (3ème) – Rouen (1er) (mardi 10 janvier 2012)

Amiens (4ème) – Reims (7ème)

Gap (8ème) – Grenoble (2ème)

Villard (6ème) – Mont Blanc (5ème)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :