" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ D2 ] Français Volants - Rouen...

 

Difficile soirée pour la Division 2 en déplacement à Paris pour le compte de la 14ème journée de championnat et une visite chez le leader des Français Volants. Attendus au coin du bois par une équipe parisienne plus expérimentée, plus efficace, les Dragons auront certes résisté pendant deux périodes mais finiront par céder au terme d'un troisième tiers difficile. Au final, les Rouennais s'inclineront logiquement 6 buts à 2 laissant les Normands toujours installés à la cinquième place du classement de la Poule.


Sport propice aux statistiques, le hockey affectionne les chiffres, les Dragons un peu moins en tout cas pas celui là : des quatre déplacements en région parisienne prévus cette saison, les normands n'auront ramené aucun point. Si les Normands pourront toujours se rassurer en se disant que quoiqu'il arrive en play-offs, ils ne croiseront aucune équipe francilienne, il n'en reste pas moins que l'air de la capitale restera difficilement respirable pour les Normands. Vaincus à Champigny, Meudon et Evry, le périple à Bercy n'était pas attendu comme une promenade de santé. De fait, dès l'entame de la rencontre, les Rouennais étaient pris à la gorge. Après six minutes de jeu glacé, les Français Volants étaient déjà titulaires d'une avance d'un but (6'32). Devant au tableau d'affichage, la première période restera teintée d'un fort accent parisien puisque à quelques encablures de la fin du tiers, les Parisiens profitaient d'un jeu en avantage numérique pour doubler la mise (16'33)


Si le scénario du premier tiers laissait supposer que les Dragons lambineront comme des âmes en peine sur leur chemin d'infortune, il n'en était finalement rien. Étrangement privés d'un joueur rouennais par un arbitre sous emprise de substance hallucinogène (23'33), les Seino-Marins profiteront, néanmoins, de la deuxième période pour se révolter. En réduisant la marque avant la barrière des cinq minutes en avantage numérique (24'13), la charge jaune et noire était sonnée et conclue de bien belle façon avec une échappée victorieuse ramenant le score à parité à 2-2 (35'55)


Malheureusement pour les Dragons, l'histoire ne sera pas belle. Alors que ce retour en grâce pouvait cette fois laisser présager d'un lendemain qui chante, c'est finalement une solide « gueule de bois » qui plombera la soirée rouennaise durant le troisième tiers. En dix minutes (42'24 & 49'08) dans l'ultime manche, les espoirs normands étaient réduits à néant. Menés 4-2, les Dragons finiront par craquer complètement sur la fin de tiers avec deux nouveaux buts synonymes de défaite 6 buts à 2 (57'40 & 59'44) « Ici c'est Paris ! «  chantait moqueur un public parisien balourd engoncé dans son glorieux passé poussiéreux. Pas de quoi perturber le club champion d'Europe toujours avide de laisser œuvrer sa jeunesse au sein de son équipe réserve engagée en Division 2 et cela dès la semaine prochaine. Avant de retrouver Chambéry « à la maison « , les Rouennais conservent leur cinquième au bénéfice des résultats des autres matchs de la soirée (lire ci-dessous), quoiqu'il en soit l'étau semble se resserrer autour du Dragon à l'entame du sprint final de la saison régulière.

Dans les autres patinoires de la Poule A...
Statu quo en tête de la Poule A de Division 2. En effet, alors qu'aucune confrontation directe entre les « tauliers » de la poule était programmée, les uns et les autres seront parvenus à s'imposer. Si les Français Volants seront parvenus non sans sourciller un tantinet 6 buts à 2 face aux Dragons, le leader parisien reste sous la menace de son dauphin Amnéville à 3 points avec un match en plus suite à sa victoire aisée face à Champigny 8-2 notamment un premier tiers flamboyant ponctué d'un cinglant 6-0. Tandis qu'Annecy face à la lanterne rouge, voyait son match reporté au 18 février 2012, Evry, quatrième, n'aura pas tergiversé non plus face à Chambery. Vainqueurs 11-4 face à des éléphants liquéfiés, les Parisiens en profitent pour creuser un peu plus l'écart, reléguant les Dragons à trois points. Justement dans le rétroviseur des rouennais, Meudon prend une place de choix. De plus en plus pressant, les Comètes auront réalisé une véritable démonstration sur la glace de la Roche sur Yon avec une bien probante victoire 8-0, clair, net et sans bavure.

Division II (Poule A) – 14ème journée (Samedi 21 janvier 2012)
Français Volants – Rouen 6-2 (2-0 / 0-2 / 4-0)
06:32: 1-0 Français Volants: 71: Kevin GUIMBARD (92: Jani KYLMAMAA; 40: Felix CHOUGUI)
16:33: 2-0 Français Volants: 10: Brendan MARTIAL (12: Sébastien DERMIGNY; 90: Einar ENGSTROM) [5-4]
24:13: 2-1 Rouen: 14: Valentin DUMELIE (16: Maxime JOLY) [4-3]
35:55: 2-2 Rouen: 7: Thomas DREYFUS (14: Valentin DUMELIE)
42:24: 3-2 Français Volants: 2: Antoine AMSELLEM
49:08: 4-2 Français Volants: 71: Kevin GUIMBARD
57:40: 5-2 Français Volants: 12: Sébastien DERMIGNY (91: Quentin PEPY) [4-5]
59:44: 6-2 Français Volants: 12: Sébastien DERMIGNY (40: Felix CHOUGUI; 11: Nicolas CHAUVEAU) [4-5]

Résultats de la 14ème journée :
Evry (4ème) – Chambéry (9ème) : 11-4 (7-1 / 1-1 / 3-2)
Français Volants (1er) – Rouen (5ème) : 6-2 (2-0 / 0-2 / 4-0)
La Roche sur Yon (8ème) – Meudon (7ème) : 0-8 (0-2 / 0-3 / 0-3)
Amnéville (2ème) – Champigny sur Marne (6ème) : 8-2 (6-0 / 2-0 / 0-2)
Annecy (3ème) – Metz (10ème) : reporté au 18 février 2012

Prochaine journée : samedi 28 janvier 2012 (15ème journée)
Français Volants (1er) – Amnéville (2ème)
Meudon (6ème) – Evry (4ème)
Rouen (5ème) – Chambéry (9ème)
Champigny (7ème) – Annecy (3ème)
La Roche sur Yon (8ème) – Metz (10ème)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :