" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ D2 ] La Roche sur Yon - Rouen...

 

C'est une soirée qui ne manquera pas de piperade pour la Division 2 de Rouen en déplacement à la Roche sur Yon pour le compte de la 18ème et dernière journée de saison régulière. Avant d'attaquer le moment phare de la saison et les play-offs, les Dragons devaient satisfaire à une dernière sortie pour finaliser son classement et connaître ainsi le nom de son adversaire pour la suite des événements.


 

Avant la rencontre, l'équipe rouennaise pouvait encore espérer décrocher la cinquième ou sixième place de sa poule en compte sur un succès à la Roche, bien entendu, conjugué à un défaite de Meudon à domicile face à Champigny. Deux matchs à suivre donc pour les observateurs de la réserve rouennaise auxquels s'ajoutaient les matchs de l'autre poule avec la rencontre entre Tours et Cholet et la confrontation entre Nantes et Val Vanoise, les trois dernières équipes citées étant en lice pour être l'adversaire des rouennais en play-offs. En attendant, loin de toutes considérations mathématiques, c'est une équipe de la Roche tout sauf complexée qui attendait les Normands. D'ores et déjà assurés d'affronter Tours en play-offs, les Yonnais attaquaient forts la rencontre en ouvrant le score dès la première minute par l'intermédiaire de l'expérimenté Steve Michou (1-0 à 01'01) Oubliant de mener une politique anticyclique sur la glace, les ligériens allaient subir en quelques minutes un retournement de conjoncture drastique. Ainsi, Maxime Joly trouvait l'égalisation à peine quelques minutes après l'ouverture du score (05'50) tandis qu'en infériorité numérique Quentin Berthon (08'50) se chargeait de porter la marque à 2-1, permettant ainsi aux Dragons de mener pour la première fois de la partie. Après avoir taillé des croupières pendant quelques minutes, les Normands auraient même pu enfoncer définitivement le clou sur une double supériorité numérique (17'15) qui restera malheureusement vierge de sourires.


Le
majordome relançant le palet pour lancer la deuxième période, les joueurs de Julien Guimard s'offraient quelques frissonnements avec un troisième palet déposé délicatement dans les filets yonnais par Valentin Dumélié (1-3 à 21'12) Désormais titulaires de deux buts d'avance, les rouennais se montraient à leur avantage dans cette rencontre. Tandis que dans l'autre match de la poule Meudon et Champigny se neutralisaient à 0-0, les Dragons se retrouvaient à ce moment de la rencontre virtuellement à la cinquième place. Une situation souriante qui ne reste pas longtemps en l'état. En quelques secondes, la Roche fera son retard, se payent même le luxe d'inverser la tendance sur la fin de la période. En bon installateur de la révolte des aigles, Juraj Ocelka relançait la machine en ramenant le score à 2-3 (28'24) Une minute après, c'est Nicolas Payen qui se chargeait de l'égalisation avant la mi-match (29'36) En l'espace de quelques secondes, le match avait changé radicalement de tournure et les Dragons jusqu'alors le vent en poupe se retrouvaient dans une intense tourmente. Et avant de retrouver des eaux un peu plus calmes, l'esquife rouennais subira une nouvelle lame de fond administrée par Tomas Kaspar pour le 4-3 (35'24) Difficile revirement de situation pour les Dragons que la deuxième sirène retentissait dans la patinoire Arago de la Roche sur Yon.


 

Jetant un œil sur le gnomon jaune et noir, le banc rouennais ne pouvait que constater que le temps ne jouait pas en sa faveur. Menés sur la patinoire ligérienne, les Dragons devaient en plus composer avec l'équipe de Meudon qui prenait désormais le large face à Champigny. En effet, désormais assurés de s'imposer face aux Elans de Champigny, les comètes de Meudon s'accaparaient définitivement la cinquième place de la poule. Autant dire que la troisième période entre la Roche sur Yon et Rouen ne sera qu'un vaste « bobard » inutile. Un jeu de poker menteur vain qui ne servira ni les uns ni les autres au classement. Pour autant, bien que sans intérêt comptable, la période se révélera être une bonne source d'inspiration pour la rébellion des Dragons. Pourtant mal engagés avec un cinquième but yonnais oeuvré par Tomas Kaspar (5-3 à 40'33), les Seino-Marins mettront un point d'honneur à réagir et à revenir au score. Par l'intermédiaire de son capitaine dans un première temps en avantage numérique, Thomas Dreyfus trouvant le 5-4 (42'06) puis par le défenseur Clément Hondier (44'51) au gré d'un double avantage numérique. Revenus du Diable Vauvert à 5-5 avant la barrière des dix dernières minutes, les Rouennais pouvaient encore espérer s'imposer pour l'honneur en terre yonnaise. Hélas, cela ne sera pas le cas. Sans voyeurisme, les spectateurs de la patinoire de la Roche sur Yon assisteront néanmoins à l'agonie du Dragon dans les dernières minutes. Crucifiant le reptile légendaire dans les deux dernières minutes de la partie (58'16), Tomas Kaspar signait le triplé et la victoire des siens 6 buts à 5.


 

Division II (Poule A) – 18ème journée (Samedi 25 février 2012)

La Roche sur Yon – Rouen 6-5 (1-2 / 3-1 / 2-2)

01:01: 1-0 La Roche sur Yon: 10: Steve MICHOU (17: Karl LEBRETON; 24: Juraj OCELKA)

05:50: 1-1 Rouen: 16: Maxime JOLY (13: Anthony Allan GONCALVES; 17: Kevin MARIAS - MAGILL)

08:50: 1-2 Rouen: 18: Quentin BERTHON [4-5]
21:12: 1-3 Rouen: 14: Valentin DUMELIE (13: Anthony Allan GONCALVES; 17: Kevin MARIAS - MAGILL)

28:24: 2-3 La Roche sur Yon: 24: Juraj OCELKA (8: Erik MARINOV)
29:36: 3-3 La Roche sur Yon: 7: Nicolas PAYEN (16: Hugo BEUCHEY)

35:24: 4-3 La Roche sur Yon: 81: Tomas KASPAR
40:33: 5-3 La Roche sur Yon: 81: Tomas KASPAR (10: Steve MICHOU; 24: Juraj OCELKA)

42:06: 5-4 Rouen: 7: Thomas DREYFUS (19: Clément HONDIER; 17: Kevin MARIAS - MAGILL) [5-4]

44:51: 5-5 Rouen: 19: Clément HONDIER (16: Maxime JOLY) [5-3]

58:16: 6-5 La Roche sur Yon: 81: Tomas KASPAR (10: Steve MICHOU; 24: Juraj OCELKA)

 

Résultats de la 18ème journée :

Evry (4ème) – Français Volants (1er) : 3-5 (0-3 / 3-1 / 0-1)

Annecy (3ème) – Amneville (2ème) : 2-4 (joué le 05 novembre 2011)

Meudon (5ème) – Champigny (7ème) : 4-0 (0-0 / 0-0 / 4-0)

Chambéry (9ème) – Metz (10ème) : 3-6 (0-4 / 1-2 / 2-0)

La Roche sur Yon (8ème) – Rouen (6ème) : 6-5 (1-2 / 3-1 / 2-2)

 

 

Prochaine journée : 1/8ème de finale play-offs (match aller, samedi 03 mars 2012)

Wasquehal (8ème Poule B) - Français Volants (1er Poule A)

Meudon (5ème Poule A) – Cholet (4ème Poule B)

Asnières (6ème Poule B) - Annecy (3ème Poule A)

Champigny (7ème Poule A) – Toulon (2ème Poule B)

Clermont (7ème Poule B) - Amnéville (2ème Poule A)

Rouen (6ème Poule A) – Nantes (3ème Poule B)

Vanoise (5ème Poule B) - Evry (4ème Poule A)

La Roche sur Yon (8ème Poule A) – Tours (1er Poule B)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :