... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

[ U22 ] Rouen-Angers...

 

Vainqueurs à domicile dimanche dernier face à Villard de Lans (lire par ailleurs), les Espoirs Rouennais avaient pour adversité leurs homologues d'Angers à l'occasion de la 4ème journée de championnat. Bien que titulaires d'une seule victoire (8-1 face à Reims) pour deux défaites (Amiens 2-6 et Grenoble), les joueurs de François Ferrari restaient sur une belle résistance face au champion de France en titre grenoblois avec une courte défaite à domicile 4 buts à 2.

 

Confrontations souvent accrochées entre les deux équipes, ce premier chapitre de l'opposition entre les Ducs et les Dragons ne fera pas exception. En effet, à l'issue de la deuxième période et de quarante minutes de jeu, les deux équipes se partageaient encore le score de la première période. Ainsi, lors du premier exercice de cette rencontre, ce sont les visiteurs d'un soir de l'Ile Lacroix qui prenaient les devants au tableau d'affichage. Habitué de la maison Dragon pour y avoir été l'un de ses précieux pensionnaires, Robin Gaborit se chargeait d'ouvrir le score sitôt la barrière des cinq minutes passée (05'39) En ouvrant le score, nul doute que les ligériens s'attendaient à une vive réaction des Dragons. Il faudra guetter moins de deux minutes pour voir l'esthète des filets Anthony Rech décocher une fine flèche sur un tir excentré qui trompait Alexis Neau surpris (07'18) Poursuivant leur chemin dans ce premier vingt minutes, les équipes devront patienter jusqu'à l'amorce de cinq dernières minutes pour voir le score évoluer. Après deux tentatives infructueuses en supériorité numérique (09'36 & 14'03), Dimitri Thillet au rebond sur un lancer jaune et noir touchait la cible pour le but du 2-1 (16'38)

 

Plus rien ne sera marqué dans cette période ni lors de la suivante. Tombant peu à peu dans un subtil engourdissement, la rencontre tardait à se montrer échevelée. Et les uns et les autres hésitaient à se livrer à tel point que les deux gardiens de l'équipe n'auront guère l'occasion d'être passé à la question. Tout au plus quelques escarmouches ici ou là à l'image d'une fin de période où les Dragons se procureront quelques occasions jusqu'au troisième but rouennais refusé par l'arbitre tant l'embrouillamini dans le cage angevine était intense. Quoiqu'il en soit dans la dernière minute de jeu, les Dragons s'offriront quelques largesses offensives par Loup Benoît (39'00) ou encore Maxime Joly (39'37)

 

Finalement c'est en troisième période que les affaires deviendront un peu plus excitantes. A commencer dans le camps de Ducs qui retrouvaient un certain sourire carnassier au moment où Léonard Nalliod-Izacard exécutait le gardien jaune et noir Sebastian Ylönen pour l'égalisation à 2-2 (44'29) Retournement inattendu dans le coin des Dragons qui ne pensaient sans doute pas vivre une fin de match aussi épineuse. Appuyant fortement sur le champignon durant les minutes qui suivaient , les Rouennais intensifiaient la pression sur la cage d'Alexis Neau. Beaucoup plus véhément et pressant, les normands se procureront quelques occasions bien saignantes qui auraient mérité un peu plus de réussite. Quoiqu'il en soit, l'équipe angevine, solidaire défensivement, jouait crânement sa chance y compris durant les deux dernières minutes de la rencontre où les Rouennais multipliaient les tentatives en avantage numérique (58'02) Rien n'y fera c'est durant la prolongation que les deux équipes finiront de se disputer le morceau de caoutchouc avec d'ores et déjà l'assurance pour les uns et les autres de conserver un point quelque soit l'issue de la partie.

 

Dans cette solide explication de fin de match les Dragons finiront par emporter la mise. Après quelques tentatives qui leur donnaient l'avantage au moins aux points dans les dernières secondes de la prolongation, les Normands parviendront à tromper une ultime fois la vigilance du gardien angevin sur un lancer de Dimitri Thillet en avantage numérique suite à une pénalité concédée pour une cage déplacée (64'52) Cruel dénouement pour des Ducs qui auront posé moult problèmes à des Dragons heureux de gagner cette rencontre et de glâner au passage deux nouveaux points.

 

Espoir Elite – 4ème Journée (Mercredi 26 septembre 2012)

Rouen – Angers 3-2 (2-1 / 0-0 / 0-1 / 1-0)

05:39: 0-1 Angers: 11: Robin GABORIT

07:18: 1-1 Rouen: 18: Anthony RECH (19: Maxime JOLY)

16:38: 2-1 Rouen: 22: Dimitri THILLET (19: Maxime JOLY; 13: Anthony Allan GONCALVES)

44:29: 2-2 Angers: 9: Léonard NALLIOD-IZACARD (11: Robin GABORIT)

64:52: 3-2 Rouen: 22: Dimitri THILLET (16: Romain GUTIERREZ; 18: Anthony RECH) [5-4]

 

Pénalités : Rouen (6 mn) – Angers (10 mn)

 

Espoir Elite (4ème journée)

Reims – Amiens 3-6 (2-4 / 1-2 / 0-0)

Rouen – Angers 3-2 (2-1 / 0-0 / 0-1 / 1-0)

Mont Blanc – Grenoble 3-1 (match en cours)

Gap – Villard 1-0 (0-0 / 1-0 / 0-0)

 

Prochaine journée (5ème – Dimanche 07 octobre)

Amiens (2ème) – Reims (6ème)

Angers (5ème) – Rouen (4ème)

Villard (8ème) – Grenoble (3ème)

Gap (7ème) – Mont Blanc (1er)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :