"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U18 Elite A ] Rouen-Grenoble...

 

A l'occasion de la cinquième journée du championnat Cadet Elite disputée entre Rouen et Grenoble, c'est une équipe des Dragons avide de bien paraître sur son glaçon qui se préparait à affronter le vice-champion de France en titre. Pour juger de la motivation des Dragons, il suffisait juste de traîner dans les couloirs de la patinoire à quelques minutes de la rencontre et d'écouter le cri de guerre du Dragon issu du plus profond de son antre à l'issue de la séance d'échauffement.

 

Motivés à l'idée d'affronter les Brûleurs de Loups, les Dragons le seront durant la première période. Un ciel bleu et ensoleillé décorait le plafond de la patinoire jaune et noir, volontaires, dynamiques, coriaces, les seinomarins prenaient la rencontre par le bon bout et ne tarderont pas à trouver l'ouverture. Nourri par Brieuc Houeix, Antoine Mony, éclairé, sautait la ligne bleue iséroise avant de défigurer le palet en le propulsant directement sous la barre du but tenu par Bastien Chevalley (06'39) Pris sous les gouttes d'une averse toute rouennaise, les isérois sortaient leur plus joli parapluie pour laisser passer l'orage un minimum au sec. Après la pluie, le beau temps, l'expression convenait parfaitement aux Grenoblois qui retrouvaient le sourire en avantage numérique peu après la mi-tiers sous l'impulsion de Jeoffrey Couvat (13'03) Alors que jusqu'alors les Dragons s'étaient montrés particulièrement en verve sur leur glaçon, de gros nuages semblaient s'amonceler au dessus de leur tête. Coupés, dans leur élan, les jeunes Dragons auront toutes les peines du monde à traverser les quarante minutes suivantes, les patins au sec.

En effet, à la reprise de la deuxième période, les ennuis s'accumulaient pour les Dragons. Bien que débutant en avantage numérique sans grande inspiration (22'31), les Normands, peu à peu, se retrouvaient dans l'oeil du cyclone. A cinq contre trois (25'00 & 26'08), l'arrière-garde haut normande se vidait peu à peu de ses forces pour essayer de plier sans rompre. Un moment difficile que la formation haut normande gérait plutôt correctement.

Malheureusement après quelques coups de tonnerre, c'est la foudre qui s'abattait sur la cage rouennaise avec un deuxième but isérois mal à propos. Après avoir maintenu le navire à flot y compris en double désavantage numérique, une tentative excentrée de Nicolas Bellemin-Magninot brisait le cœur du Dragon (1-2 à 30'02)Deux minutes plus tard, Fabien Bourgeois feintait le lancer pour alimenter Robin Lamboley devant la cage pour le 3-1 (32'04) Temps de chien pour des Dragons sonnés qui trouveront le salut par leur « zlatan » Vincent Nesa qui profitait d'une passe hasardeuse de la défense grenobloise, pour déborder et placer délicatement le palet du revers sous la barre du but de Chevalley (35'29) La casse semblait limitée pour les Rouennais mais malheureusement l'éclaircie sera de courte durée.

 

Petite bévue, lourde conséquence. Cantonné en prison sur une pénalité pour retard de jeu injustement distribuée, le palet ayant été en fait dévié par un grenoblois sans que l'arbitre ne soit en mesure de le voir (39'26), le capitaine rouennais Kévin Maso, à l'instar de ses coéquipiers, passera par toutes émotions. De la joie et l'excitation de voir Valentin Moreau et Benoît Valier s'envoler en deux contre zéro, à la déception devant l'arrêt honnête effectué par le portier adverse, à l'intense dépit sur la contre-attaque suivante qui voyait Romain Chapuis exécuter froidement le gardien rouennais (40'56) Coup de froid sur le banc rouennais, sans nul doute le tournant du match puisque les Dragons ne parviendront jamais à sécher leurs larmes d'acrimonie. Certes, le toujours combattif et hargneux Hugo Quignard redonnait de l'allant aux Dragons en réduisant la marque en infériorité numérique, pour le deuxième but jaune et noir dans cette situation (43'50) Malheureusement pour le Dragon, le ciel restait bien gris et l'ondée n'était pas finie. Incapables de mettre à profit une longue séquence en double avantage numérique (45'35), les Normands auraient pu, auraient du trouver le 4-4. Au lieu de ça, c'est Fabien Colotti qui plantait le dernier clou pour fermer le cercueil des espoirs rouennais en passant le score à 5-3 en avantage numérique (55'54) Une fin de match aussi triste qu'un mois de novembre pluvieux à Rouen qui ne changeait rien à l'issue de la rencontre, les Dragons s'inclinant face à une belle et efficace machine grenobloise.

 

Prochain rendez-vous pour les jeunes rouennais le week-end prochain toujours à la maison avec une autre empoignade bien difficile à négocier face à l'équipe du Mont-Blanc.

 

 

 

1er : Amiens -> 15 points (5 victoires - 0 défaite) en 5 matchs joués

2ème : Grenoble -> 12 points (4 victoires - 1 défaite) en 5 matchs joués

3ème : Angers -> 12 points (4 victoires - 2 défaites) en 6 matchs joués

4ème : Mont Blanc -> 9 points (3 victoires - 2 défaites) en 5 matchs joués

5ème : Rouen -> 8 points (3 victoires - 2 défaites) en 5 matchs joués

(Classement & résultats de la saison régulière)

Meilleure attaque : Grenoble (34 buts en 5 matchs) - Rouen (27 buts en 5 matchs)

Meilleure défense : Amiens (5 buts en 5 matchs) - Rouen (10 buts en 5 matchs)

Equipe la plus pénalisée : Reims (216 mn en 5 matchs)

Meilleur compteur : Guillaume Leclerc (Amiens) avec 18 points -> Classement

Meilleur buteur : Guillaume Leclerc (Amiens) avec 11 buts -> Classement

Meilleur passeur : Maurin Bouvet (Amiens) avec 12 passes -> Classement

Joueur le plus pénalisé : Antonin Marcelle (Reims) avec 59 minutes -> Classement

Meilleur buteur en AN : Romain Chapuis (Grenoble) avec 5 buts -> Classement

Meilleur buteur en DN : Benoît Valier (Rouen) avec 2 buts -> Classement

 

Meilleur compteur : Valentin Moreau (8 points) -> Classement

Meilleur buteur : Valentin Moreau (4 buts) -> Classement

Meilleur passeur : Valentin Moreau (4 passes) -> Classement

Joueur le plus pénalisé : Benoît Valier (53 minutes) -> Classement

Meilleur buteur en AN : Téo Laurent (1 but) -> Classement

Meilleur buteur en DN : Benoît Valier (2 buts) -> Classement

   

Cadet Elite A (4ème journée - Samedi 29 septembre 2012)

Rouen - Grenoble 3-5 (1-1 / 1-2 / 1-2)

06:39: 1-0 Rouen: 21: Antoine MONY (3: Brieuc HOUEIX)

13:03: 1-1 Grenoble: 18: Jeoffrey COUVAT (23: Baptiste JACQUIN; 20: Fabien BOURGEOIS) [5-4]

30:04: 1-2 Grenoble: 10: Nicolas BELLEMIN-MAGNINOT

32:04: 1-3 Grenoble: 13: Robin LAMBOLEY (20: Fabien BOURGEOIS)

35:29: 2-3 Rouen: 6: Vincent NESA [4-5]
40:56: 2-4 Grenoble: 17: Romain CHAPUIS (18: Jeoffrey COUVAT; 20: Fabien BOURGEOIS) [5-4]

43:50: 3-4 Rouen: 14: HUGO GUIGNARD [4-5]

55:54: 3-5 Grenoble: 19: Fabien COLOTTI [5-4]

Résultats de la 5ème Journée :

Gap - Angers : 0-2 (0-1 / 0-0 / 0-1)

Rouen - Grenoble : 3-5 (1-1 / 1-2 / 1-2)

Mont Blanc - Amiens : 1-5 (1-1 / 0-1 / 0-3)

Briançon - Reims 6-1 (3- 0 / 1-1 / 2-0)

 

Prochaine journée : samedi 13 octobre 2012

Grenoble (2ème) - Angers (4ème)

Rouen (5ème) - Mont Blanc (3ème)

Amiens (1er) - Briançon (6ème)

Reims (7ème) - Gap (8ème)

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :