"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ D2 ] Tours-Rouen...

 

Surpris sur leur glace par les lions de Compiègne (défaite 5-2) lors de la deuxième journée après une ouverture réussie à Méribel face à Vanoise (victoire 6-2), les Dragons de la Division 2 rouennaise pour sa 3ème sortie au sein de la Poule B n'avaient pas la tâche facile avec un périlleux déplacement en Touraine chez les Remparts de Tours.

 

Placés parmi les favoris dans la course au titre de Division 2, les tourangeaux, exempts lors de la 2ème journée, n'avaient comme repère qu'une probante victoire acquise à domicile face à Clermont Ferrand 9-1. Pour son deuxième match à domicile, les Remparts auront glané un deuxième succès face aux jeunes rouennais (3-2) au prix d'une rencontre à l'issue incertaine jusqu'à ses dernières encablures.

 

Il faut remonter à la saison 2009-2010 pour trouver trace d'un match officiel en Division 2 entre Rouen et Tours disputé à la patinoire de la rue de l'Elysée. Déjà à cette époque, une solide empoignade avait été offerte aux spectateurs tourangeaux. Cette année là, menant 3-1 à quelques minutes de la deuxième période, les Dragons avaient fini par se faire reprendre à 3-3 au terme d'une rencontre à l'intensité incroyable. Là encore, trois ans plus tard, les deux équipes se rendront coup pour coup dans cette partie qui prendra son envol au tableau d'affichage durant la période médiane. En effet, de la première période, il sera difficile de ne pas retenir la pluie de prisons qui s'abattra. Dans un match haché par les coups de sifflet de l'homme aux bandes oranges, les deux équipes auront que peu d'occasions d'évoluer à cinq contre cinq. La tension bien palpable, après un échange de pénalité de chaque coté (04'27 & 07'29), une fois la barrière des dix minutes passées dans la première période, les prisons tombaient de chaque coté : 42 minutes en tout dont un 20 minutes offert à Tours. C'est les séquences en power-play que les deux équipes travailleront avec des opportunités de part et d'autre qui ne seront pas mises à profit.

 

Le climat un peu plus apaisé au deuxième tiers permettra aux tourangeaux de prendre les devants au tableau d'affichage. Auteur de cinq assistances lors de la première journée face à Clermont, le slovaque Matej Kiska continuait de distribuer le jeu en se plaçant à l'initiative du premier but paraphé par Robert Kirner (20'43) Ne se laissant pas décontenancer, les Dragons profitaient d'un bon jeu en avantage numérique pour égaliser. Thomas Dreyfus à la baguette, Mathieu Chevalier en relais, Anthony Goncalves à la conclusion et les Normands revenaient à parité dans la foulée (23'04) sans avoir eu le temps de cogiter. Malheureusement pour les seinomarins, soucieux de bien paraître sur le glaçon tourangeau, le score ne restera pas en l'état. Habitué des glaces hexagonales (Font-Romeu, Brest, Mulhouse et Tours), Kiska, à nouveau, se signalait, cette fois en endossant le costume du buteur pour le 2-1 (33'03)

 

Reprenant le fil de la conversation offensive en troisième période, le tout nouveau diplômé d'état, Alexandre Sucré profitait d'une passe d'Anthony Goncalves pour faire parler la poudre dès l'entame de l'ultime manche en avantage numérique (46'42) Alors que Lucas Conil (47'13) regagnait à son tour le vestiaire pour la deuxième expulsion tourangelle de la soirée, les Dragons finiront par céder dans cette rencontre à l'approche des cinq dernières minutes. Après avoir manqué le coche en avantage numérique (47'13), les rouennais à leur tour en situation d'infériorité, devaient se résoudre à déposer les armes face à Mickaël Lamothe qui signait le troisième but ligérien, synonyme de but de la victoire pour Tours. (54'08)

 

En dépit d'une belle partie, les Dragons de la Division 2 s'inclinent 3 buts à 2 face à Tours, un résultat encourageant qui n'offre néanmoins pas de point. Avec deux points au compteur, les rouennais occupent provisoirement la huitième place au classement avant de recevoir sur sa glace le week-end prochain un autre gros bras de la poule, les Corsaires de Nantes, titulaires de deux victoires en deux rencontres (6-5 face à Evry & 5-4 à Clermont)

 

Division II – 3ème Journée (Poule B (Samedi 13 octobre 2012)

Tours – Rouen 3-2 (0-0 / 2-1 / 1-1)

20:43: 1-0 Tours: 55: Robert KIRNER (61: Matej KISKA)

23:04: 1-1 Rouen: 13: ANTHONY GONCALVES (5: MATHIEU CHEVALIER; 7: THOMAS DREYFUS) [5-4]

33:03: 2-1 Tours: 61: Matej KISKA (12: Tomas KUKUCKA)

46:42: 2-2 Rouen: 18: ALEXANDRE SUCRE (13: ANTHONY GONCALVES) [5-4]

54:08: 3-2 Tours: 9: Mickael LAMOTHE (26: Viktor GRENDEL; 12: Tomas KUKUCKA) [5-4]

 

Pénalités : Tours (72 mn) – Rouen (18 mn)

 

Division II (3ème journée, Poule B)

Valence – Evry 5-1 (2-0 / 1-0 / 2-1)

Tours – Rouen 3-2 (0-0 / 2-1 / 1-1)

Val Vanoise – Compiègne 5-4 (2-1 / 1-3 / 2-0)

Strasbourg – Clermont 3-2 (1-1 / 1-0 / 1-1)

 

Prochaine journée (4ème journée – Samedi 20 octobre)

Evry (5ème) – Val Vanoise (1er)

Clermont (9ème) – Valence (4ème)

Rouen (8ème) – Nantes (3ème)

Compiègne (6ème) – Tours (2ème)

Exempt : Strasbourg



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :