" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U18 A ] Rouen-Hockey 74...

 

Sa suprématie à domicile mise à mal, les Cadets Elite A rouennais se seront inclinés 5 buts à 2 sur l'Ile Lacroix face à l'association de Hockey 74. Après la défaite subie la semaine dernière face à Grenoble (5-3), les Dragons rouennais enregistrent un deuxième revers de suite à la maison. Pour autant, face à une équipe de Hockey 74 solide et armée pour prendre des points sur l'Ile Lacroix, difficile d'identifier ce que les « jeunes rouennais auraient pu faire de plus pour gagner cette partie »

 

En effet, avec un effectif amputé de plusieurs éléments offensifs clefs sur blessure (Benoît Valier, Téo Laurent et Jérémy Delbaere), les Dragons, enlisés dans leur mélancolie toute Beaudelairienne, auront eu beau faire preuve d'abnégation pour endiguer les assauts montagnards, cela ne suffira pas face à un adversaire tout simplement au dessus sur la rencontre. Solides défensivement depuis le début de la saison avec une moyenne de but encaissés de 2.5, la meilleure moyenne sur les six dernières saisons, c'est offensivement que les Dragons peinent à trouver la solution avec une moyenne de buts marqués inférieure à cinq, une première depuis la saison 2003-2004. Là encore durant la troisième période face à hockey 74, le manque de réalisme sera usant pour les rouennais avec plusieurs opportunités franches de faire basculer le match en leur faveur sans succès, les alpins, eux, froidement se chargeant de tuer la rencontre sur une de leur rare occasion, parachevant un travail habilement édifié durant les deux premières périodes. Pourtant, les affaires rouennaises débutaient plutôt bien dans cette rencontre. Bis repetita de la rencontre de la semaine dernière face à Grenoble, ce sont les Dragons qui ouvraient le score face à Hockey 74. Désireux d'en découdre rapidement, les Normands se ruaient à l'assaut de la cage tenue par Victor Goy dès le début de la partie à l'image de cette montée rageuse de Théo Lanvers qui touchait le graal du bout de la crosse après seulement trois minutes de jeu (03'02) Un début tout sourire pour des Normands avides de retrouver une dynamique positive.

Malheureusement, si l'histoire ne se répète pas dit-on, il n'en reste pas moins que parfois elle bégaie. Comme une impression de déjà-vu, face au Hockey 74, un cruel parallélisme avec la partie jouée face aux Brûleurs de Loups se jouera sur la banquise de l'Ile Lacroix. Face aux isérois, les Dragons, « primo buteur » avaient vu le retour en verve de leurs adversaires à la mi-temps de la première période en avantage numérique avant de céder du terrain durant le deuxième tiers.


Un scénario identique semblait se dessiner pour cette nouvelle opposition. Franchie la barrière des dix minutes en première période, Léo Dutruel en avantage numérique trouvait l'égalisation à 1-1 (11'16) plombant fortement l'ambiance sur le banc rouennais. De retour sur la glace pour la deuxième période, les Dragons tentaient de retrouver de la couleur. Un bon bloc offensif d'Antoine Mony permettait à Vincent Nesa et Julien Msumbu de partir un deux contre un pour un lancer de ce dernier (31'23) A nouveau sur le front de l'attaque dans la foulée (32'00), Julien Msumbu se brisait à nouveau les dents sur un excellent portier de Hockey 74, Victor Goy. Incapables de marquer, incapables de tuer la rencontre, les rouennais en payaient le prix dans la foulée en laissant Yohann Lemoine inscrire le deuxième but pour son équipe alpine (32'26) Logiquement, les joueurs du Mont-Blanc prenaient l'avantage et se montreront particulièrement entreprenant offensivement jusqu'à la fin de la deuxième période, dominant copieusement des Dragons au bord de l'asphyxie.

 

Fin du parallélisme avec la rencontre contre Grenoble. Là ou face à Grenoble, les Dragons s'étaient effondrés moralement, laissant les Brûleurs de Loups s'imposer en « patron » sur l'Ile Lacroix, face à Hockey 74, la donne sera différente. Relevant la tête durant la troisième période, les Rouennais, après s'être fait tourner autour durant le deuxième tiers, tenteront de prendre leur destin à bras le corps. Parfois maladroite, parfois trop précipitée, l'énergie rouennaise dépensée était néanmoins récompensée d'une égalisation à 2-2 sur une pagaille devant la cage de Victor Goy qui voyait Robert Hrina poussé le palet au fond des filets (46'40) Un nouvel élan initié, les Dragons, retrouvaient les vertus de l'offensive en tentant d'enfoncer à nouveau la porte scellée par le portier de Hockey 74. De l'intension à l'action, il n'y a qu'un pas que les Dragons ne parviendront pas à franchir. Au contraire, au détour d'une contre-attaque habilement jouée Mont-Blanc scellait le destin de cette rencontre. A défaut de « hat-trick »;) le capitaine de Hockey 74 se chargeait de distribuer sa deuxième assistance cette fois pour Julien Laplace tout heureux d'inscrire le but du 3-2 (52'09) Décontenancés, déboussolés, les Dragons, coupables, en oubliaient de surveiller Paulin Ares dans la foulée qui portait la marque à 4-2 (56'58) Le linceul déposé sur la tête du Dragon, l'anecdote retiendra le dernier but inscrit en cage vide par Julien Laplace (58'27) pour un score final de 5-2.

 

Pour la troisième fois de son histoire en Cadet Elite, l'équipe rouennaise enregistre deux revers consécutifs sur son glaçon. Un contexte difficile pour les Dragons, un ciel gris au dessus de leur casque qu'ils devront éclaircir dès le week-end prochain avec une troisième rencontre à domicile de suite, face à Reims. De quoi donner l'occasion aux rouennais de retrouver leur dynamisme et de rappeler à tous que le Dragon qu'ils portent sur leur maillot brille encore.

 

 

 

 

1er : Amiens -> 18 points (6 victoires - 0 défaite) en 6 matchs joués

2ème : Grenoble -> 15 points (5 victoires - 1 défaite) en 6 matchs joués

3ème : Mont Blanc -> 12 points (4 victoires - 2 défaites) en 6 matchs joués

4ème : Angers -> 12 points (4 victoires - 3 défaites) en 7 matchs joués

5ème : Rouen -> 8 points (3 victoires - 3 défaites) en 6 matchs joués

(Classement & résultats de la saison régulière)

Meilleure attaque : Grenoble (41 buts en 6 matchs) - Rouen (29 buts en 6 matchs)

Meilleure défense : Amiens (9 buts en 6 matchs) - Rouen (15 buts en 6 matchs)

Equipe la plus pénalisée : Reims (238 mn en 6 matchs)

Meilleur compteur : Guillaume Leclerc (Amiens) avec 21 points -> Classement

Meilleur buteur : Guillaume Leclerc (Amiens) avec 13 buts -> Classement

Meilleur passeur : Maurin Bouvet (Amiens) avec 12 passes -> Classement

Joueur le plus pénalisé : Antonin Marcelle (Reims) avec 61 minutes -> Classement

Meilleur buteur en AN : Romain Chapuis (Grenoble) avec 5 buts -> Classement

Meilleur buteur en DN : Benoît Valier (Rouen) avec 2 buts -> Classement

 

Meilleur compteur : Valentin Moreau (9 points) -> Classement

Meilleur buteur : Valentin Moreau (4 buts) -> Classement

Meilleur passeur : Valentin Moreau (5 passes) -> Classement

Joueur le plus pénalisé : Benoît Valier (53 minutes) -> Classement

Meilleur buteur en AN : Téo Laurent (1 but) -> Classement

Meilleur buteur en DN : Benoît Valier (2 buts) -> Classement

   

Cadet Elite A (6ème journée - Samedi 13 octobre 2012)

Rouen - Hockey 74 : 2-5 (1-1 / 0-1 / 1-3)

03:02: 1-0 Rouen: 22: Theo LANVERS (20: Maxime DORDET; 16: Valentin MOREAU)

11:16: 1-1 Hockey Club 74: 20: Léo DUTRUEL (9: VICTOR ORSET; 6: Ivan GUSSE) [5-4]

32:26: 1-2 Hockey Club 74: 8: YOHANN LE MOINE

46:40: 2-2 Rouen: 5: Robert HRINA

52:09: 2-3 Hockey Club 74: 16: Julien LAPLACE (9: VICTOR ORSET; 19: Gregory DUFOUR)
56:58: 2-4 Hockey Club 74: 13: Paulin ARES

58:27: 2-5 Hockey Club 74: 16: Julien LAPLACE

Résultats de la 6ème Journée :

Grenoble - Angers : 7-2 (2-1 / 4-0 / 1-1)

Amiens - Briançon : 7-4 (2-1 / 4-0 / 1-3)

Reims - Gap : 5-3 (0-2 / 2-0 / 3-1)

Rouen - Hockey 74 : 2-5 (1-1 / 0-1 / 1-3)

 

Prochaine journée : samedi 20 octobre 2012

Amiens (1er) - Angers (4ème)

Briançon (6ème) - Grenoble (2ème)

Hockey 74 (3ème) - Gap (8ème)

Rouen (5ème) - Reims (7ème)

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :