" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U22 ] Rouen-Hockey 74...

 

Dans une partie à l'issue incertaine, le choc entre le premier et son dauphin au classement à l'occasion de la 8ème journée Espoir Elite aura tourné à l'avantage des Dragons qui parviendront à s'imposer au forceps 4 buts à 2.

 

Avec sept victoires en autant de rencontres, plus que jamais l'équipe de Hockey 74 semble se glisser dans la peau de l'un des favoris de ce championnat Espoir Elite. En lice pour briser l'hégémonie grenoblo-rouennaise en Espoir avec quatre titres partagés sur les quatre dernières saisons entre les deux formations (Grenoble en 2010 & 2012, Rouen en 2009 et 2011), c'est une équipe de la montagne sure de ses acquis (meilleure défense et meilleure attaque du championnat) qui se présentait sur le glaçon de l'ile Lacroix.

 

Bien que privée de leur meilleur chasseur de buts, Mathias Terrier, la triple entente était la première à se mettre en évidence sur le front de l'attaque par l'intermédiaire de Jérémy Ares qui manquait de réussite en voyant son lancer heurter le poteau de la cage tenue par Sebastian Ylönen (01'32) Bien que jouée sur un rythme élévée, les deux équipes tardaient à se procurer de solides tentatives de marquer. Ainsi, outre le poteau enregistré par Hockey 74, Arthur Coulon se signalait en en se faufilant au sein de l'arrière garde haut normande pour un lancer bien paradé par le portier des Dragons (7'45) Les rouennais ne seront pas en reste pour donner la réplique à cette belle équipe de la montagne. Ainsi, Damien Bourguignon en repiquant vers la cage depuis le coin donnait aux Dragons la première vraie opportunité de marquer (11'34) Dans la foulée, c'est Anthony Rech sur un débordement qui donnait le tournis à l'arrière garde alpine avant de tenter la passe devant la cage. Bien qu'étant recueilli par personne sur le coup, le palet finissait par trouver refuge dans la palette de Maxime Joly pour un lancer de la bleue sabordé par Luc Saccomano (12'00)

 

Sans Terrier mais avec Arès, le hockey 74 disposait tout de même d'une jolie carte dans sa manche pour ouvrir le score. Chose faite peu après la mi-match après deux tentatives paradées par Sébastian Ylönen qui finissait par s'incliner sur la troisième, celle de Jérémy Ares pour le premier but de la partie (12'46) Mis sous pression dans la foulée en infériorité numérique (13'57), les Dragons tenaient bon dans la tempête et faisait front courageusement jusqu'aux dernières secondes de la première période. Après quelques tentatives plus ou moins tranchantes du Mont Blanc, les Rouennais sur la sirène trouvaient l'égalisation en avantage numérique. A peine quelques secondes de jouées en avantage numérique qu'en bon chef d'orchestre Anthony Rech se chargeait de distribuer le jeu. Recevant la passe plein axe et étrangement laissé seul, Raphaël Faure avait tout le loisir d'ajuster l'irréprochable portier du Mont Blanc Luc Saccomano pour le 1-1 (19'59)

 

Boosté par leur fin de tiers tout feu tout flamme, les Dragons reprenaient la rencontre tambour battant. Mis sur orbite sur une passe du revers dans la zone neutre de Romain Gutierrez, Anthony Rech voyait sa tentative déviée du gant sur la barre transversale par Luc Saccomano (20'19) Quelques secondes plus tard, Loup Benoît en break tentait sa chance en vain, son lancer échouant dans la botte gauche du portier alpin (21'39) Un retour sur la glace feu d'artifice des Dragons qui laissait présager d'une période émoustillante. Pourtant, il faudra patienter de longues minutes avant de voir le deuxième but de la rencontre. Pourtant en avantage numérique, les occasions rouennaises étaient là avec trois séquences plutôt peu souriantes (21'57, 25'03 & 29'41) Pire pour les Dragons sur un court 5 contre 4 montagnard, Victor Cocar sur un lancer de la bleue touchait la base du poteau de la cage seinomarine (31'23) Finalement, l'éclair viendra d'Anthony Rech qui se débrouillait tout seul pour effacer son vis à vis défensif avant de filer à la cage en échappée. La rencontre avec le portier montagnard tournait court, Anthony Rech regagnant son banc, le sourire aux lèvres pour le 2-1 (33'43) C'est d'ailleurs sur ce score que les deux équipes regagneront le vestiaire à l'occasion de la deuxième pause.

 

Moribonde en deuxième tiers, la partie s'accélérait sensiblement en début de troisième période. Sur un palet perdu à la bleue par Jérémy Ares, Loup Benoît profitait de l'opportunité pour servir dans l'axe Damien Bourguignon. Un « café crème » sur son défenseur plus tard, l'attaquant rouennaise déposait délicatement le palet entre les jambières de Luc Saccomano (44'48) Les Dragons ne profiteront guère de leur double avantage au tableau d'affichage. En effet, Hockey 74 ne se donnait pas le temps de cogiter et revenait au score rapidement sous l'impulsion d'Arthur Coulon au lancer dévastateur pour la lucarne rouennaise (45'50) Excités par leur retour au score, les montagnards se sentaient pousser des ailes et mettaient à mal l'arrière-garde rouennaise à l'image de Morgan Vialle qui faussait compagnie à son vis à vis pour défier Sébastian Ylönen. A cet instant de la rencontre, l'arrêt du portier rouennais était crucial tout comme la gestion du rebond par Théo Lanvers qui écartait le danger (47'20) L'orage passé, les Dragons auront su gérer avec patience avant de planter une violente banderille. Victime d'une charge dans le dos non sifflée quelques secondes auparavant, Anthony Goncalves se faisait justice lui même au prix d'une fantastique remontée de glace pleine d'abnégation qui donnait à nouveau l'occasion aux dragons de mener de deux buts (55'22) Il fallait bien un temps mort au banc du Mont Blanc pour se remettre de ce chef d'oeuvre. Soustrayant leur gardien à 1 minute 30 de la sirène finale, l'entente jetait son va tout pour revenir au score. En vain, les Dragons s'imposeront 4 buts à 2 avec une fin de match un peu tendue entre les deux équipes. L'occasion pour Romain Gutierrez de remettre les choses en perspective en fessant proprement Morgan Vialle qui n'y reviendra pas de si tôt. Quelques minutes d'atermoiements qui laisseront le temps à l'entraîneur de Hockey 74 de se calmer... ou pas. Grossier, gesticulant, vexé par le « chambrage » de quelques supporters rouennais rappelant qu'ici c'était Rouen, il faudra l'intervention des joueurs de Hockey 74 pour empêcher leur entraîneur d'en découdre physiquement avec le public sitôt la sirène finale retentie. Triste spectacle pour un éducateur rembarqué par ses propres joueurs au vestiaire.

 

Quoiqu'il en soit c'est une belle victoire que les Espoirs rouennais remporteront face au leader jusqu'alors invaincu. Des points importants qui permettent aux Dragons de se rapprocher à un point de Hockey 74 quelques jours avant la réception d'Amiens (vendredi 02 novembre) pour un nouveau choc, les Gothiques en embuscade à la troisième place avec un match en moins restant sur un probant succès face au champion de France en titre Grenoble.

 

Espoir Elite – 8ème Journée (Dimanche 28 octobre 2012)

Rouen – Hockey 74 : 4-2 (1-1 / 1-0 / 2-1)
12:46: 0-1 Hockey Club 74: 18: Jérémy ARES (17: Robin GARNIER)
19:59: 1-1 Rouen: 14: Raphaël FAURE (16: Romain GUTTIEREZ; 18: Anthony RECH)
33:43: 2-1 Rouen: 18: Anthony RECH (15: Victor HOUEIX; 16: Romain GUTTIEREZ)

44:48: 3-1 Rouen: 3: Damien BOURGUIGNON (6: Theo LANVERS; 12: Loup BENOIT)
45:50: 3-2 Hockey Club 74: 9: Arthur COULON (3: Arnaud LAZZARONI)

55:22: 4-2 Rouen: 13: Anthony GONCALVES

 

Pénalités : Rouen (22 mn) – Hockey 74 (22 mn)

 

Espoir Elite (8ème journée)

Rouen – Hockey 74 4-2 (1-1 / 1-0 / 2-1)

Amiens – Grenoble 2-1 (0-0 / 2-0 / 0-1)

Angers – Gap (18h45)

Reims – Villard de Lans 5-1 (1-1 / 4-0 / 0-0)

 

Prochaine journée (9ème journée – Jeudi 01 novembre)

Hockey 74 (1er) – Villard de Lans (8ème)

Gap (5ème) – Grenoble (4ème)

Reims (6ème) - Angers (7ème)

Rouen (2ème) – Amiens (3ème) (vendredi 02 novembre)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :