" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U18 A ] Amiens-Rouen...

 

Indéniablement après le point perdu sur l'Ile Lacroix lors de la 10ème journée du championnat cadet élite, les Gothiques d'Amiens, cette fois à la maison, avaient à cœur de remettre les pendules à l'heure face aux Dragons rouennais. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'au terme des soixante minutes de jeu, l'heure picarde ne convenait guère à des rouennais en décalage horaire constant pour une lourde défaite 10 buts à 1 des Normands.

 

A l'instar du match précédent disputé en Normandie, c'est une équipe d'Amiens aux dents longues qui débutaient la rencontre. Sollicitant rapidement le portier rouennais Quentin Papillon par Fabien Metais à la déviation sur un lancer de Marc Antoine Herbet (02'52) ou par Guillaume Leclerc sur un jeu en triangle avec ses comparses de ligne Fabien Metais et Maurin Bouvet (06'55), les samariens mettaient la pression sur une défense jaune et noire, certes arque-boutée mais plutôt tenace. Répliquant en échappée par Jérémy Delbaere (7'35) sur l'une des rares offensives rouennaises, les Dragons devaient se contenter de la portion congrue. A force de solliciter l'arrière-garde jaune et noire, il était presque naturel de voir les joueurs d'Olivier Duclos trouver l'ouverture. Avant que César Boucault ne parvienne à ouvrir le score, les artilleurs amiénois se brisaient les quenottes par deux fois sous l'égide de leur capitaine Maurin Bouvet. Passeur pour Fabien Métais pour un lancer à bout portant violent (10'17) puis canonnier dans la foulée (10'37), Bouvet et les siens faisaient la pluie et le beau temps sur leur glaçon face à un gardien rouennais qui ne pouvait que retarder l'échéance.

Sur un lancer de la bleue qui traversait une forêt de joueurs, César Boucault déclenchait l'avalanche (1-0 à 11'56) imité dans la foulée pour Gaëtan Petrieux pour le 2-0 (14'33) Logique implacable écrite en rouge et noir.

 

Pour autant être à la traine 2-0 ne signifiait pas que la cabane soit tombé sur le chien normand. Déjà la semaine dernière un score semblable avait provoqué la révolte des Dragons pour un retour de flamme violent qui offrira un point inespéré aux rouennais. Cette fois, pour le « happy end », il faudra repasser, c'est plus un film d'horreur auquel assisteront les Dragons durant une deuxième période à rendre dépressif n'importe quel rouennais amateur de derby. Point de suffisance pour les gothiques cette fois à l'entame de la 2ème période. Bien au contraire, fortement contrariés la semaine dernière par le jeu en infériorité des Dragons, cette fois, les samariens mettaient un point d'honneur à transformer en but leur unique séquence en avantage numérique de la partie (20'59) C'est Maurin Bouvet qui se chargeait d'exécuter froidement la sanction. Dès lors, à 3-0 plus rien n'allait pour les Dragons. Menant le bal avec élégance, les Amiénois baladaient les Dragons à l'image de cette parfaite passe transversale au milieu de la zone défensive rouennaise de César Boucault pour un lancer de Rudy Matima (22'03) Durant le tiers médian, les buts s'enchaîneront à un rythme infernal en faveur des amiénois. Ainsi, Guillaume Leclerc profitait d'un cafouillage devant la cage rouennaise pour porter la marque à 4-0 (22'52) Autour de la mi-match les Gothiques donnaient à leur probable victoire une tournure de demonstration sous l'impulsion de Maurin Bouvet (23'39 & 30'10) et Loic Coulaud (31'52) qui faisait grimper l'addition à 7-0. Une injure pour le Dragon fièrement affiché sur le maillot des jaunes et noirs. Avant la deuxième sirène, les amiénois ajouteront un huitième but par l'intermédiaire de Julien Guillaume (33'18) pour un mortifiant 8-0.

 

Contraste saisissant au retour des vestiaires pour le début de la troisième période, alors que dans le camp picard, on plaisantait gentiment en se remémorant ses glorieux souvenirs et une gifle amiénoise infligée aux rouennais en finale minime 2010 (11-2), chez les jaunes et noirs, la mine triste, le cœur lardé des coups de couteaux picards, il ne restait que vingt minutes pour tenter d'édulcorer un tantinet la note. Malheureusement pour les seinomarins, on en prenait pas le chemin alors que Rudy Matima d'entrée de jeu se jouait de la défense jaune et noire pour un but raffiné (44'59) que ne pouvait parader Tom Aubrun rentré en deuxième période (31'52) Cinq minutes après au sortir d'une séquence en avantage numérique rouennaise inutile (45'47), Gabin Da Silva s'offrait un petit plaisir en permettant à la table de marque de placer un 10 dans la case des buts réservé à l'équipe amiénoise (49'41) 10-0. Un score qui se passait de commentaires mais pas de musique alors que la sono picarde crachait, non sans taquinerie, la bande originale du film « ghostbuster » Une chose est sure, ce sont bien les amiénois qui chassaient comme il faut le fantôme d'un Dragon à la recherche de son lustre de la semaine dernière. Quoiqu'il en soit en dépit d'un lourd revers, les Rouennais auront à cœur de briser de le blanchissage du gardien gothique Corentin Cunsolo par l'intérmédiaire de Théo Lanvers en avantage numérique (10-1 à 51'36) Plus rien ne sera marqué dans cette interminable rencontre. Les Dragons n'auront pas d'autres opportunités de réduire le score en dépit d'un court regain de souffle au contraire des amiénois qui boucleront leur tour d'honneur sur deux saisissantes occasions qui obligeaient le portier rouennais Tom Aubrun à sortir sa « cape de super-héros » pour un arrêt de la jambière in extremis sur un but tout fait de Loïc Coulaud (56'04) puis sur un break devant ce même Coulaud dans la dernière minute de la rencontre (59'36)

 

Sans mettre le chapeau sur les oreilles, Amiens aura livré une jolie partie en ramassant sévèrement les Dragons 10 buts à 2, confirmant ainsi un peu plus sa main-mise sur le championnat dans lequel ils occupent la première place avec quatre points d'avance sur Grenoble et sept sur Hockey 74. Les Dragons, quatrièmes à quatorze longueurs des picards et sept de la troisième marche du podium, auront le week-end prochain pour retrouver de la bonne humeur avec un week-end à six points avec un déplacement à Gap (8ème) suivi le lendemain d'une courte escapade à Briançon (6ème) tandis qu'Amiens et Grenoble s'expliqueront au Coliséum, Hockey 74 recevant Reims.

 

1er : Amiens -> 32 points (11 victoires - 0 défaite) en 11 matchs joués

2ème : Grenoble -> 28 points (9 victoires - 2 défaites) en 11 matchs joués

3ème : Hockey 74 -> 25 points (9 victoires - 2 défaites) en 11 matchs joués

4ème : Rouen -> 18 points (6 victoires - 5 défaites) en 11 matchs joués

(Classement & résultats de la saison régulière)

Meilleure attaque : Grenoble (81 buts en 11 matchs) - Rouen (4ème, 64 buts en 11 matchs)

Meilleure défense : Amiens (18 buts en 11 matchs) - Rouen (3ème, 34 buts en 11 matchs)

Equipe la plus pénalisée : Briançon (400 en 11 matchs)

Meilleur compteur : Guillaume Leclerc (Amiens) avec 37 points -> Classement

Meilleur buteur : Guillaume Leclerc (Amiens) avec 21 buts -> Classement

Meilleur passeur : Fabien Bourgeois (Grenoble) avec 20 passes -> Classement

Joueur le plus pénalisé : Antonin Marcelle (Reims) avec 81 minutes -> Classement

Meilleur buteur en AN : Romain Chapuis (Grenoble) avec 6 buts -> Classement

Meilleur buteur en DN : Benoît Valier (Rouen) avec 2 buts -> Classement

 

Meilleur compteur : Antoine Mony (17 points) -> Classement

Meilleur buteur : Antoine Mony (9 buts) -> Classement

Meilleur passeur : Kévin Maso (9 passes) -> Classement

Joueur le plus pénalisé : Antoine Mony (53 minutes) -> Classement

Meilleur buteur en AN : Jérémy Delbaere (3 buts) -> Classement

Meilleur buteur en DN : Benoît Valier (2 buts) -> Classement

   

Cadet Elite A (11ème journée - Samedi 24 novembre 2012)

Amiens - Rouen 10-1 (2-0 / 6-0 / 2-1)

11:56: 1-0 Amiens: 3: Cesar BOUCAULT (11: Gabin DASILVA; 19: Julien GUILLAUME)
14:33: 2-0 Amiens: 18: Gaetan PETRIEUX (19: Julien GUILLAUME)

20:59: 3-0 Amiens: 5: Maurin BOUVET [5-4]
22:52: 4-0 Amiens: 20: Guillaume LECLERC

23:39: 5-0 Amiens: 5: Maurin BOUVET (20: Guillaume LECLERC; 22: Fabien METAIS)
30:10: 6-0 Amiens: 5: Maurin BOUVET (20: Guillaume LECLERC; 9: Marc Antoine HERBET)
31:52: 7-0 Amiens: 2: Loic COULAUD (3: Cesar BOUCAULT)

33:18: 8-0 Amiens: 19: Julien GUILLAUME (18: Gaetan PETRIEUX; 11: Gabin DASILVA)
44:59: 9-0 Amiens: 4: Rudy MATIMA

49:41: 10-0 Amiens: 11: Gabin DASILVA (19: Julien GUILLAUME)

51:36: 10-1 Rouen: 11: Theo LANVERS (21: Antoine MONY) [5-4]

Résultats de la 11ème Journée :

Amiens - Rouen : 10-1 (2-0 / 6-0 / 2-1)

Reims - Angers : 3-4 ap (1-1 / 1-0 / 1-2 / 0-1)

Grenoble - Gap : 18-1 (7-0 / 6-1 / 5-0)

Hockey 74 - Briançon : 11-2 (3-0 / 5-2 / 3-0)

 

Prochaine journée : samedi 01 décembre 2012

Amiens (1er) - Grenoble (2ème)

Hockey 74 (3ème) - Reims (7ème)

Gap (8ème) - Rouen (4ème) -> 17h45

Briançon (6ème) - Angers (5ème) : 2-4 (07 oct)

 

Match avancé de la 17ème journée (02 déc)

Briançon (6ème) - Rouen (4ème) -> 17h30

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :