"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

L'Elite B montre la voie...

 

Après avoir traversé un long trou d'air ponctué de plusieurs défaites de suite, l'Elite B rouennaise aura poursuivi son retour en forme initié à la fin du mois de décembre, cette fois à domicile face au leader du championnat Mont-Blanc et une probante victoire 3 buts à 1.

 

En effet, difficile mois de novembre pour les jeunes rouennais de Rouen 2 dans le cadre du championnat U18 Elite B qui auront enchaîné quatre défaites de suite les plongeant au tréfonds du classement (Tours 1-6, Amiens 2 1-4, Tours 1-8, Meudon 2-3) Après cette période de résultat ténébreuse, l'éclaircie aura été parisienne pour les Dragons avec un cadeau de Noël avant l'heure obtenu au pied du sapin de Viry-Châtillon pour une victoire 5-4 aux tirs au but.

 

De cet élan de Noël, une nouvelle dynamique s'initiera pour les Dragons symbolisée par cette première rencontre de 2013 à négocier sur les bords de Seine face à la formation de Mont-Blanc 2, tandis que l'Elite A jouait plus tard dans la journée à Saint-Gervais, l'élite B montrera la voie royale à leurs camarades en s'imposant face au leader. Pourtant pour les Dragons, les affaires ne débutaient pas du mieux possible. Loin d'être contrariés par leur match de la veille remporté à Strasbourg (victoire 6 buts à 5), les joueurs du Mont Blanc étaient les premiers à se mettre en évidence sur la feuille de match. Ainsi, par l'intermédiaire de leur meilleur duo, le meilleur buteur Tom Brugière profitait d'une passe du meilleur passeur du Mont Blanc, Alois Franzino pour ouvrir le score dans la première période (0-1 à 14'14) L'unique but de ce premier vingt minutes offrira aux joueurs du Mont-Blanc l'occasion de regagner leur tanière à la fin de la période avec cet avantage d'une unité.

 

A la reprise, physionomie de match bien différente pour les Dragons. En effet, passée la mi-match, les Normands en quatre minutes inverseront complètement la tendance. Ainsi, alors que les cinq dernières minutes du tiers médian approchaient, l'artillerie rouennaise sortait ses plus beaux missiles pour mettre à mal l'arrière garde montagnarde. Trouvant l'égalisation par l'intermédiaire de Romain Solloy (34'12), dans la foulée, profitant d'un cinq contre trois, les Dragons portaient le score à 2-1 sous l'impulsion de son défenseur buteur Edgar « Bobby » Goechon (38'30) Electrisés par leur retour en forme au tableau d'affichage, les Seinomarins poursuivront leur marche en avant durant la troisième période.

 

Face à une équipe du Mont-Blanc qui ulcérait son banc, les Dragons ne lâcheront pas le morceau durant le dernier tiers. Sans doute, émoussés par l'enchaînement des kilomètres et les cinq périodes jouées en deux jours, les montagnards n'auront pas la force de répliquer durant l'ultime manche. Pire pour les joueurs de l'emblématique Patrick Alotto, les Rouennais s'offriront un dernier but à une dizaine de minutes de la fin sous la coupelle de Dylan Aubé pour le 3-1 (49'30) Dans cette rencontre, les Dragons ne seront pas rejoints, s'imposant sur ce score pour une belle victoire d'équipe.

 

A cinq journées de la fin du championnat, les Dragons restent cantonnés à la 8ème place au classement. Une place synonyme de match de play-offs contre le 9ème à savoir Meudon pour le moment même si la donne risque de changer sensiblement d'ici la fin du championnat à commencer par le week-end prochain et la réception de Meudon justement sur les bords de Seine.

 

Un grand merci à Stéphane Heude pour ses photos. Une galerie complête à retrouver via facebook en cliquant ici.

 

Samedi 05 janvier 2013, U18 Elite B, Journée 15

Rouen 2 vs Mont Blanc 2 : 3-1 (0-1 / 2-0 / 1-0)

14:14: 0-1 Mont Blanc 2: 11: Tom BRUGIERE (12: ALOIS FRANZINO)

34:12: 1-1 Rouen 2: 16: Romain SOLLOY (18: Pierrick GOURRE; 8: Hugo QUIGNARD)

38:30: 2-1 Rouen 2: 4: Edgar GOECHON (11: Victor DURAND; 16: Romain SOLLOY) [5-3]

49:30: 3-1 Rouen 2: 21: Dylan AUBE (6: Baptiste GOUX)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :