"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

Amère défaite pour la D2...

 

La série noire se poursuit pour la Division 2 rouennaise qui se sera incliné à domicile face à l'équipe réserve de l'Etoile Noire de Strasbourg. En chutant pour ce « match à quatre points », les deux équipes étant au coude à coude au classement, les rouennais voient leur situation comptable se compliquer à quatre journée de la fin de la saison régulière et de l'attribution des tickets pour les play-offs.

 

Bien qu'en ballottage favorable pour obtenir son précieux sésame, les Dragons sont désormais sous la menace de directe de Clermont en embuscade à un point derrière Rouen pour chaparder l'ultime place qualificative en play-offs. Nul doute que la 16ème journée avec un Clermont – Strasbourg et la 17ème journée avec le déplacement des Rouennais à Compiègne devraient servir de détonateur pour le verdict final. En attendant, sur l'Ile Lacroix, au terme d'une partie incertaine, la Division 2 rouennaise aura laissé échapper de précieux points face aux Alsaciens désormais à une longueur devant mais avec un match en sus. C'est dans la troisième période de la confrontation face à l'Etoile Noire que les Dragons finiront par abandonner leurs espoirs de victoire.

 

Auparavant durant les deux périodes précédentes, les deux formations s'étaient neutralisées avec un poussif 0-0 à l'issue de la première période suivi d'une plus affriolant 2-2 au terme du tiers médian. En effet, après un première vingt minutes qui laissera le tableau d'affichage de la patinoire de l'Ile Lacroix paresser langoureusement, les affaires sérieuses débutaient dès les premières secondes du deuxième tiers. Contrairement au match aller disputé à l'Iceberg de Strasbourg où les Dragons avaient du céder l'ouverture du score aux alsaciens avant de s'imposer 4-3 buts sur un glaçon extérieur, cette fois les Normands prenaient les devants par l'intermédiaire de Martin Croguennec pour le 1-0 (21'45) Un sourire de courte durée pour les Dragons qui voyaient le retour en verve rapidement des alsaciens. En vieux grognards et habitués des glaçons, c'est le couple Stéphane Hohnadel – Yannick Maillot qui sortira l'Etoile Noire du trou d'air en trouvant l'égalisation à 1-1 (27'42) Pour autant, sur leur territoire, les Dragons mettaient l'énergie nécessaire pour se maintenir à flot et conserver leur avantage à l'image de Damien qui ne patientait même pas deux minutes après l'égalisation pour ajouter un deuxième but au camp Dragon (2-1 à 29'13)

 

Faisant amende honorable du match aller au cours duquel ils avaient concédé aux Dragons une avance rédhibitoire de deux buts difficile à combler, les Strasbourgeois, en dépit de leur retard, prenait le partie de ne pas laisser les rouennais prendre leur aise sur leur banquise en égalisant dans la foulée par l'intermédiaire de Laurent Blanck (35'37) En rentrant au vestiaire à la deuxième pause sur ce score de parité de 2-2, les Dragons ne le savaient pas encore mais la troisième période qui se profilait ne correspondrait absolument pas à leurs attentes.

 

Bien au contraire, en effet, après avoir mené à deux reprises dans la deuxième période, les Dragons voyaient l'amère sentiment de la défaite pointer sa vilaine frimousse dans leur esprit alors que le tableau d'affichage s'approchait des dix dernières minutes de jeu, Frédéric Bastian laminait le cœur du Dragon en portant la marque à 3-2. Pour la première fois de la partie, les Strasbourgeois prenaient les devants, une première fois qui sera la bonne puisque les Dragons ne parviendront pas à revenir. Même si les Normands tenteront de réagir et de revenir au score, un lapidaire quatrième but alsacien tranchera, dans le vif, leur élan. En ajoutant un quatrième but (58'53), Stéphane Hohnadel clouait au pilori les espoirs rouennais et entérinait la victoire de l'Etoile Noire sur le glaçon des Dragons 4 buts à 2.

 

Difficile soirée pour la D2 en attendant des soirs plus chatoyants. Prochaine destination pour les Dragons : Nantes, le 19 janvier prochain, les Corsaires, leaders invaincus au classement avec 12 victoires en 12 rencontres, périlleuse opposition en perspective.

 

Division II, 14ème journée (Samedi 12 janvier 2013)

Rouen – Strasbourg 2-4 (0-0 / 2-2 / 0-2)

21:45: 1-0 Rouen: 16: Martin CROGUENNEC

27:42: 1-1 Strasbourg 2: 9: Yannick MAILLOT (16: Noé GERSANOIS; 19: Stéphane HOHNADEL)

29:13: 2-1 Rouen: 3: Damien BOURGUIGNON

35:37: 2-2 Strasbourg 2: 17: Laurent BLANCK (12: Julien BAEUMLIN; 6: Romain SCHMITT)

49:40: 2-3 Strasbourg 2: 15: Frédéric BASTIAN (9: Yannick MAILLOT; 19: Stéphane HOHNADEL)

58:53: 2-4 Strasbourg 2: 19: Stéphane HOHNADEL



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :