"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

Courte défaite pour la D2...

 

Difficile rencontre en perspective pour la Division 2 rouennaise face à l'ogre de la Poule A pour le match aller de ces play-offs 2012-2013. Auteur d'un parcours quasi parfait ponctué de 15 victoire pour une défaite, c'est une équipe de Cholet, sure de ses atouts, qui se présentait sur le glaçon de la patinoire de l'Ile Lacroix.

 

Pour autant, les play-offs n'étant pas la saison régulière, c'est bien à fond que les Dragons envisageaient de jouer cette « nouvelle saison ». Malheureusement pour eux, la partie débutait plutôt sous de mauvais auspices pour les Rouennais. Sur la première séquence en supériorité numérique de la rencontre (03'34), les Dogs de Cholet obtenaient l'ouverture du score. Pourtant, auteur d'un arrêt de la jambière « Don't blink » face à Raphaël Rohwedder, le portier jaune et noir, Rodolphe Goechon ne pouvait rien faire sur le rebond alors que Benjamin Mocquard parvenait à subtiliser le palet pour le placer au milieu du filet haut normand (04'40) Une entrée en matière plutôt délicate pour les joueurs de Julien Guimard qui parvenaient néanmoins à congeler la séquence en infériorité suivante (10'31) Tenant plutôt le choc face à des choletais favoris, les Dragons ne se procureront que peu d'occasion dans ce premier vingt minutes y compris sur leur unique avantage numérique (14'47) Il faut dire qu'en face, l'organisation choletaise était solide et cette équipe là semblait bien difficile à manœuvrer au moins au regard de la première période.

 

Une chose est sure pour les Dragons, rares seront les occasions et nul doute que dans la moindre opportunité devait être exploitée pour les Normands pour espérer prendre en défaut les Choletais. Et c'est ce que les seinomarins feront en deuxième période. Après une première tentative avortée en première période, l'escouade jaune et noire profitait de son deuxième power-play de la rencontre pour revenir à parité. Habilement négocié par Johan Saint-André, ce dernier permettait aux Dragons de revenir à égalité (24'49) Dans la foulée, une magnifique opportunité de doubler la mise se présentait aux Dragons avec le palet bien placé dans la crosse de Germain Raimbourg (26'40) Si les supporters rouennais auraient pu espérer voir un « 2 » s'afficher sur le tableau d'affichage de la patinoire de l'Ile Lacroix dans la case « Rouen », c'est un toute scénario qui se déroulera. Consécutivement à la belle opportunité jaune et noire, une hasardeuse sortie de zone rouennaise permettait à Guillaume Drozdz d'intercepter le palet. Le lancer du défenseur choletait était aussi puissant que précis et le palet terminait sa course dans la lucarne opposée du but haut normand (26'57) Revigorés, les ligériens profitaient d'une baisse de moral des Dragons, pour tenter de faire le break au score et plier la rencontre. Accélérant fortement leur pression sur la cage rouennaise, il fallait un Rodolphe Goechon décisif de la mitaine pour empêcher Joonaq Petteri Parviainen de porter la marque à 3-1 (28'00) En grand danger sur la supériorité numérique choletaise suivante notamment sur une déviation vicieuse de David April Grant (28'35), les Rouennais faisaient face, pliant sans rompre. A quelques minutes de la fin de la deuxième période, les Dragons seront récompensés de leur abnégation. Trouvant l'égalisation par Julien Thomas à 3 minutes de la sirène (37'16), les Dragons ne lâchaient pas prises et faisaient même mieux que de se défendre face à l'un des favoris pour la montée en Division 1.

 

C'est en troisième période que les Choletais parviendront à faire la différence dans cette rencontre. Reprenant assez rapidement la main en début de tiers par l'intermédiaire de Milan Cutt (45'49), Cholet fera face aux Dragons durant toute la troisième période. En dépit de deux supériorités numériques haut normandes (50'40 & 54'14), les Dragons ne parvenaient à revenir à parité jusqu'à l'amorce des trois dernières minutes. De la déception, il en sera question pour les Normands en fin de rencontre. Au prix d'une bataille de haute lutte, les Rouennais trouvaient enfin l'ouverture dans la cage de Thibault Saez par l'intermédiaire de Maxime Joly (57'17) Un retour solide à 3-3 qui donnait des idées aux joueurs de Julien Guimard avant le match retour. Malheureusement, une ultime séquence en infériorité numérique sera fatale aux rouennais, à l'expérience, les ligériens s'adjugeaient la victoire dans cette rencontre grâce à un but en avantage numérique de Joonas Petteri Parviainen (58'37) A moins de deux minutes de la sirène finale, les Dragons laissaient échapper un match nul qui leur tendait les bras et qu'ils méritaient sur l'ensemble de la rencontre. Quoiqu'il en soit, il faudra compter encore une fois sur les Dragons samedi prochain pour un match retour qui s'annonce épicé avec l'objectif de renverser la tendance de l'Ile Lacroix.

 

Samedi 23 février 2013, Division 2 – 1/8ème de finale Aller (Patinoire Ile Lacroix)

Rouen vs Cholet 3-4 (0-1 / 2-1 / 1-2)

04:40: 0-1 Cholet: 96: Benjamin MOCQUARD (22: Raphaël ROHWEDDER; 19: Joonas Petteri PARVIAINEN) [5-4]
24:49: 1-1 Rouen: 4: Yohan ST-ANDRE (14: Maxime JOLY) [5-4]
26:57: 1-2 Cholet: 71: Guillaume DROZDZ
37:16: 2-2 Rouen: 6: Julien THOMAS (9: Hugo CASINI; 18: Maxime GRIET)
45:49: 2-3 Cholet: 27: Milan CUTT (42: Juraj SADLON; 9: David APRIL GRANT)

57:17: 3-3 Rouen: 14: Maxime JOLY (6: Julien THOMAS; 12: Mathieu BERTRAND)
58:37: 3-4 Cholet: 19: Joonas Petteri PARVIAINEN (71: Guillaume DROZDZ) [5-4]



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :