"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U15 ] Finale U15... Acte 4

 

Deuxième journée, deuxième match pour les Dragons. Après leur succès remporté la veille face à Amiens (4-3), retour aux affaires pour les Hauts Normands face aux Ours de Villard. En dépit d'un score fleuve contre Grenoble (2-7), la physionomie de la rencontre n'était pas forcement en adéquation avec le score du match et les Dragons pouvaient se méfier de la deuxième équipe iséroise, auteur en demi-finale d'un retour en force après une défaite en match d'ouverture.

 

La preuve dès le début de le premier palet jeté sur la glace avec l'envolée en break de Pierre Robert parti défier le gardien rouennais Erwan Jaouen (00'47) Le vif retour défensif de Louis Benoist empêchait néanmoins l'attaquant villardien d'ajuster correctement le gardien jaune et noir. Un début de match. Un numéro 10 des Ours que l'on retrouvera quelques minutes plus tard sur un débordement plein axe pour un tir non cadré (8'57) De fait, avec un début de match équilibré, les Dragons avaient de la misère à se lancer promptement dans les débats alors que le capitaine de Villard, Louis Boudon, déjà très en vue la veille contre Grenoble, tentait également sa chance (10'04) Discrète entrée en matière pour les Dragons y compris sur la première séquence en avantage numérique où ils ne parviendront ni à imposer leur jeu ni leur rythme. Bon an mal an, alors que les deux équipes semblaient se contenter de ce score nul et vierge, un éclair de lumière surgissait de la crosse d'Antoine Figueira sur un mouvement collectif jaune et noir pour le premier but des Seinomarins (1-0 à 14'23) Loin de plier après l'ouverture du score rouennaise, les Villardiens ne déposaient pas les crosses sur la glace devant des Dragons relativement timorés.

 

Timorés les Rouennais le seront tout autant en deuxième période avec un tiers médian globalement à l'avantage des joueurs de la montagne notamment sur la première partie du tiers où la domination villardienne était intense et les interventions d'Erwan Jaouen précieuses à l'image de celle face à Clément Tognan (28'03) ou encore quelques minutes plus tard sous l'impulsion de Pierre Robert à plusieurs reprises. Au regard de la première partie du match, les Villardiens méritaient l'égalisation quoiqu'il en soit, ce n'est pas dans cette période qu'ils auront gain de cause. Un peu plus vertueux sur la fin de la période, les Dragons se procureront quelques opportunités de marquer notamment avec Victor Ranger, l'infatigable travailleur qui manquait le cadre sur une passe de Justin Addamo (34'43) et tentait la déviation quelques secondes plus tard bien embusqué devant la cage (34'57) Bouclant leur tiers sur une envolée de Justin Addamo sur la fin d'une séquence en avantage numérique (35'43), les Dragons ne parviendront pas à égaliser, étonnamment déboussolés.

 

Et pour les Dragons, les affaires ne s'arrangeront pas en début de troisième tiers. Abordant mal leur sujet en laissant tenter sa chance Pierre Robert après seulement 13 secondes de jeu (40'13), les Seinomarins à force de jouer avec feu, finissaient par se brûler, Clément Tognan sur une passe de Louis Boudon trouvait l'égalisation (43'43), une juste récompense pour cette équipe villardienne qui ne voulait pas lâcher. Pour les Dragons, le plat devenait un soupçon indigeste même si Hugo Dumont tentait de sonner la révolte avec une rageuse tentative (47'00) La fin de la période sera échevelée entre les deux équipes, à la tentative de Pierre Robert, Justin Addamo répondait sur un lancer suivi d'un rebond. A l'approche des dix dernières minutes de la rencontre, les Rouennais auront gain de cause grâce à Victor Ranger qui profitait d'une passe de Sacha Guillemain pour amener le deuxième but des Dragons (2-1 à 50'06) Une passe « sacrifice «  pour le numéro 4 rouennais victime d'une violente charge à la tête qui le conduira à être évacué sur civière. Passons la tristesse et le pathétisme de certains parents de Villard se réjouissant d'en « avoir tué un » (sic) et concentrons nous sur le fair-play des deux équipes qui applaudiront la sortie du blessé. Décontenancés par la sortie de l'un des leurs, les Dragons subiront le retour de flamme villardien avec l'égalisation de Clément Tognan quasiment dans la foulée (52'22) Multipliant les occasions plus ou moins bien négociées, Antoine Figueira ou Victor Durand, les Dragons affichaient une réelle volonté de prendre la main mais de façon bien trop brouillonne. Pire pour les Dragons, à l'amorce de la dernière minute de jeu, les Villardiens inscrivaient un troisième but via Pierre Robert très en vue tout au long de la rencontre (59'00) 3-2 en dépit de la sortie du gardien dans la dernière minute de jeu, les Rouennais ne parviendront pas à égaliser, chûtant face à une très belle équipe de Villard de Lans, courageuse qui n'aura jamais lâcher prise dans le match.

 

Finale U15 (Patinoire de Rouen, Samedi 27 avril 2013)

Rouen - Villard de Lans 2-3 (1-0 / 0-0 / 1-3)

14:23: 1-0 Rouen: 14: Antoine FIGUEIRA (5: Emmanuel JAMIN; 4: Sacha GUILLEMAIN)

43:43: 1-1 Villard de Lans: 6: Clément TOGNAN (4: Louis BOUDON)
50:06: 2-1 Rouen: 18: Victor RANGER (4: Sacha GUILLEMAIN; 15: Tristan NICOL)

52:22: 2-2 Villard de Lans: 6: Clément TOGNAN

59:00: 2-3 Villard de Lans: 10: Pierre ROBERT (4: Louis BOUDON; 6: Clément TOGNAN)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :