"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U15 ] Bilan de la 2ème journée...

 

Journée décevante pour les Dragons, souriante pour l'isère et ses deux représentants Grenoble et Villard de Lans, fin de règne pour Amiens privé de titre en minime pour la première fois depuis quatre ans. Une journée sympathique sur l'Ile Lacroix en attendant celle de demain, celle du dénouement avec plusieurs scénarios possibles. Allergiques au calcul s'abstenir...

 

En venant à bout des Dragons (3-2, lire ici le résumé), les Ours de Villard de Lans auront compliqué les calculs du classement final de ce carré final U15 à l'orée de l'ultime journée de dimanche. Menés par deux fois au score par les Rouennais, les isérois n'auront jamais lâché l'affaire en revenant systématiquement au score avant de faire tomber les Hauts Normands au finish dans la dernière minute.

 

Des isérois décidément très en verve sur ce carré final puisque plus tôt dans l'après midi, Grenoble, bien que mené 2 buts à 0 à la fin de la première période de sa confrontation face à Amiens, aura réalisé la très belle performance de la journée en revenant au score pour s'imposer 3 buts à 2 également (lire ici le résumé). De fait avec le dénouement de la deuxième journée, plusieurs scénarios sont possibles et l'incertitude sera de mise tout au long de la journée qui mettra aux prises Villard à Amiens et Grenoble à Rouen. Pour les Dragons, plus maîtres de leur destin, il leur faudra observer avec attention le résultat de la première rencontre entre les Picards et les Isérois.

 

Scénario 1

Amiens bat Villard de Lans. Avec 3 points, Amiens doublerait sur la ligne dans ce cas précis les Villardiens en cas de victoire des Dragons sur Grenoble. Au bénéfice des confrontations directes, le classement final serait le suivant : Rouen 1er, Grenoble 2ème, Amiens 3ème et Villard 4ème.

 

Toujours en considérant la victoire d'Amiens face à Villard mais avec cette fois une défaite de Rouen face à Grenoble. Pour le coup, Grenoble serait champion avec trois victoires. Pour l'attribution des places d'honneur, les calculs seront plus complexes avec la prise en compte des résultats directs entre les équipes à égalité. Autrement dit : Rouen bat Amiens 4 buts à 3, Villard de Lans bat Rouen 3 buts à 2. Rouen avec une différence de but nulle dépendrait du score du match entre Villard et Amiens.

 

- Une victoire amiénoise avec un but d'écart donnerait une égalité parfaite à la différence de but (+0). Auquel cas, c'est la différence de but générale qui primera (article 11-6.4 du règlement sportif) Dans un tel cas, étrillé par Grenoble (2-7), Villard se trouverait en mauvaise position, la place des Dragons dépendant de l'ampleur de leur défaite face à Grenoble : avec six buts d'écart, Rouen se retrouverait 4ème derrière Villard (3ème) et Amiens (2ème), avec un but d'écart, Amiens et Rouen serait toujours à égalité et cette fois c'est le quotient entre les buts marqués et les buts subis qui sera pris en compte même situation avec cinq buts d'écart mais cette fois égalité avec Villard. Dans un pareil cas, les possibilités sont nombreuses avec une seule certitude le titre de champion de France pour Grenoble. Amiens, Grenoble et Villard pouvant toutes trois prétendre à la deuxième place en fonction des scores de la 3ème journée.

 

- Une victoire amiénoise avec au moins deux buts d'écart laisserait Amiens avec une différence de but d'au moins +2, Villard plongeant à -1, Rouen restant à 0. Auquel cas , le classement final serait le suivant : 1er Grenoble, 2ème Amiens, 3ème Rouen, 4ème Villard.

 

Scénario 2

Villard de Lans bat Amiens. Dans un tel cas, Amiens serait quatrième quelque soit le résultat de la confrontation entre Rouen et Grenoble. En cas de défaite des Dragons face à Grenoble, le classement serait le suivant : 1er Grenoble, 2ème Villard de Lans, 3ème Rouen, 4ème Amiens

 

Toujours avec une victoire de Villard de Lans face à Amiens mais cette fois avec une victoire de Rouen face à Grenoble. Les trois équipes à égalité à six points serait départagées alors suivant le résultat des confrontations entre les trois équipes. Avec leur défaite face à Grenoble 7-2, Villard ne pourrait prétendre à autre chose que la médaille de bronze. Dans un tel scénario pour que les Dragons décrochent le titre, une victoire face à Grenoble avec au moins quatre buts d'écart serait nécessaire. Une victoire avec 3 buts d'écart donnerait lieu à nouvelle égalité entre Grenoble et Rouen, la c'est la différence de but générale qui interviendrait en vain (l'écart des confrontations face à Amiens entre Grenoble et Rouen étant identique), il faudra donc s'en remettre au quotient buts marqués / buts subis dans un tel cas Rouen serait sacré champion de France. En cas de victoire de Rouen avec moins de 3 buts d'écart offrirait le titre à Grenoble.

 

Reste les derniers scénarios à prendre en considération celui d'un dénouement en prolongation ou aux tirs aux buts. A nouveau de multiples possibilités, de multiples scénarios qui répondent toujours au point de règlement ci-dessous :

 

En cas d'égalité de points entre deux ou plusieurs équipes, le classement se fera de la façon suivante et ce dans toutes les catégories :

 

a) Résultat du ou des matchs entre les équipes à égalité (nombre de points acquis)

b) En cas d'égalité de points pour les matchs disputés entre les équipes à égalité, priorité sera donnée à l'équipe n'ayant perdu aucun match par moins 1 point (forfait)

c) Dans le cas où la méthode précédente ne permettrait pas de départager les équipes à égalité, on

soustraira les buts reçus des buts marqués par les équipes à égalité au cours de leurs rencontres

mutuelles ; l'équipe ayant la plus grande différence positive sera classée d'abord, puis viendront

ensuite, par ordre de différence décroissante, les autres équipes à égalité. (En cas de victoire par une série de tirs au but, le résultat final est réputé égal au résultat obtenu à la fin du temps réglementaire majoré d'un but).

d) Si après cela il y avait toujours égalité, il y aurait lieu de prendre en considération : - d'abord la différence de but générale, - puis, éventuellement, le quotient général le plus élevé (buts marqués divisés par buts reçus).

e) Au cas où les quotients donneraient l'infini, zéro ou une égalité, l'équipe ayant marqué le plus grand nombre de buts sera classée d'abord, puis les autres équipes en fonction du nombre décroissant de buts marqués. Pour toutes ces méthodes, il ne sera tenu compte que des buts marqués "pour" ou "contre" uniquement au cours de la poule considérée.

f) En cas de nouvelle égalité, un match sur terrain neutre sera disputé. Lorsqu'une prolongation s'impose, elle se déroule conformément aux règles de l’ANNEXE AS-5. Le match est arrêté au premier but marqué.

g) S'il y a toujours égalité à l'issue de la prolongation, on procède à l’épreuve des tirs au but, telle que décrite à l’ANNEXE AS-6



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :