"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U15 ] Finale U15... Acte 6

 

Ambiance crispée pour les deux protagonistes de ce dernier match du carré final disputé sur l'Ile Lacroix entre Rouen et Grenoble. Une dernière confrontation avec en ligne de mire le titre de champion de France Espoir.

 

Aucune des deux équipes ignorant l'enjeu de la rencontre, c'est sur un faux rythme que la première période se déroulera. Hésitant à se livrer totalement dans la bataille, et les uns et les autres tardaient à se mettre en évidence sur le front de l'attaque. Pour autant, s'il fallait trouver un vainqueur du premier quart d'heure il serait rouennais. Même si les occasions ne seront guère tranchantes exception faite de ce lancer de Robin Merlin avec au rebond Antoine Figueira, le portier isérois devant son salut à sa crosse échouée sur la banquise jaune et noire (04'06), les Rouennais solliciteront à plusieurs reprises Timothé Cachard, le gardien des Brûleurs de Loups qui répondait présent face à l'accélération d'Antoine Figueira, le lancer voilé de Hugo Dumont ou encore la tentative de Justin Addamo. Le tout manquant un soupçon de hardiesse, les Rouennais ne parvenaient pas à ouvrir le score dans la période au contraire des Isérois qui n'auront besoin finalement que d'une occasion pour prendre la main dans le match (0-1 à 14'03), Hugo Sarlin se jetant dans la bataille pour pousser le palet au fond des filets hauts normands. Piqués au vif les joueurs du duo Mahdidi – Babka ne tardaient pas à réagir. Une réaction épidermique qui se soldait par l'égalisation rouennaise, Justin Addamo au rebond, trouvant la parité à quatre minutes de la première sirène (15'53) Dès lors, les Hauts Normands prenaient l'ascendant, en deux contre un, Clément Razat en compagnie de Hugo Dumont, tentait sa chance dans un angle peu opportun (16'32) alors que Grenoble se contentait de laisser passer l'orage en attendant des jours meilleurs. Chose fait avec la sirène qui permettait aux deux équipes de regagner le vestiaire pour la première pause.

 

Reprenant la partie sur un lancer d'Alexandre Texier qui effleurait le poteau de la cage tenue par Matus Babka (23'04), les Brûleurs de Loup grenoblois revenaient dans la rencontre avec des intentions offensives plus solides. Pas payés de leurs efforts en dépit des nouvelles tentatives de Jordan Enselmoz et Lauric Convert, les Isérois se faisaient surprendre quelques minutes plus tard par le malicieux Justin Addamo qui prenait à revers le portier grenoblois (2-1 à 27'34) Pour la première fois de la rencontre, les normands menaient au score et il fallait tout le courage de Clément Razat, auteur d'une retour défensif impressionnant pour empêcher Alexandre Texier de se retrouver dans une situation offensive idéale face à Matus Babka (28'23) La mi-match échue, les Rouennais jusqu'alors peu prolixes en supériorité numérique, trouvait parfaitement la mire grâce à Hugo Dumont (3-1 à 30'07) Euphoriques, les Dragons prenaient nettement l'ascendant offensivement tout en se montrant prêt au sacrifice défensif à l'image de Robin Merlin qui n'hésitait pas une seconde avant de se jeter au devant du palet pour contrer un lancer grenoblois. Attendant patiemment la fin de l'orage jaune et noir, les Isérois n'en resteront pas là et n'abandonneront pas la rencontre pour autant Jordan Enselmoz en avantage numérique se jouant du portier rouennais en convertissant un précieux rebond pour le retour à 3-2 (34'53) Un espoir de courte durée, Sacha Guillemain ne l'entendant pas de cette oreille décochait un lancer qui trompait le gardien de Grenoblois quasiment dans la foulée (4-2 à 36'25) De nouveau titulaire d'une avance de deux buts les Rouennais gèreront la fin de tiers avec sérénité.

 

En ajoutant un cinquième but d'entrée de jeu sur un deux contre un habilement joué entre Justin Addamo à la passe, Emmanuel Jamin dans le rôle du buteur (5-2 à 42'31), les Dragons se plaçaient désormais dans une position idéale pour aller conquérir le 8ème titre de l'histoire du club en minime. Dans une ambiance tumultueuse dans les tribunes et sur la glace, le trio zébré ne faisant pas forcemment l'unanimité sur le glaçon coté grenoblois, Hugo Dumont sur un double avantage numérique y allait du sixième but pour les Dragons (6-2 à 49'48) 4 buts d'écart, la messe semblait dite et bien dite et le tout en Normand. Chacun ayant du mal à maitriser ses nerfs, une fin de partie échevelée se déroulait sur le glaçon de l'Ile Lacroix. Hugo Dumont ajoutait un 7ème but (55'36), Jordan Enselmoz réduisait le score (57'05) Une fin de match compliquée à gérer qui n'empêchera pas les Dragons de se congratuler à la sirène finale. Récompensés de leurs efforts de toute une saison, les Dragons remportent le titre champion de France 2013. Félicitations aux minimes rouennais, à leur staff pour leur titre mérité.

 

Finale U15 (Patinoire de Rouen, Dimanche 28 avril 2013)

Rouen vs Grenoble 7-3 (1-1 / 3-1 / 3-1)

14:03: 0-1 Grenoble: 18: Hugo SARLIN
15:53: 1-1 Rouen: 21: Justin ADDAMO (20: Gabin MAINFRAY; 15: Tristan NICOL)
27:34: 2-1 Rouen: 21: Justin ADDAMO

30:07: 3-1 Rouen: 17: Hugo DUMONT (21: Justin ADDAMO) [5-4]

34:53: 3-2 Grenoble: 7: Jordan ENSELMOZ (13: Mandy RUNDSTADLER) [5-4]

36:25: 4-2 Rouen: 4: Sacha GUILLEMAIN

42:31: 5-2 Rouen: 5: Emmanuel JAMIN (21: Justin ADDAMO)

49:48: 6-2 Rouen: 17: Hugo DUMONT [5-3]

55:36: 7-2 Rouen: 17: Hugo DUMONT

57:05: 7-3 Grenoble: 7: Jordan ENSELMOZ



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :