" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

[ U15 ] Finale 2007, match 3...

 

Dernière journée de ces phases finales du Championnat de France U16 2007 durant laquelle deux matchs importants se déroulaient. Le premier opposait Amiens à Meudon dans une rencontre pour l'obtention de la troisième place. Les picards se sont imposés en prolongation avec un lancer pleine lucarne avec treize secondes à faire, leur permettant de décrocher le bronze. Quant à l'autre match, Rouen et Mont-Blanc se disputaient le titre suprême.

 

Excellente opération des Dragons, qui conservent leur titre pour une troisième année consécutive, record partagé avec les U16 de Rouen 98-01. Retour rapide sur la rencontre. A l'image de la veille contre les Gothiques, les Dragons sortaient les crocs dès la première rondelle lancée sur le glaçon. Bien qu'ayant perdu l'engagement, les rouennais récupéraient le puck par Robin Gaborit, rentraient en zone montagnarde par Charles Bertrand, avant de décrocher le slapshot plein axe dans la lucarne par Romain Gutierrez … en seulement 14 secondes (0-1 à 00'14). C'était au tour de la défensive de se mettre en valeur en infériorité numérique, ne laissant au Mont-Blanc que des tirs non dangereux bien captés par Steew Legal (02'44).

Finale du championnat U15 (Amiens, 27-28-29 avril 2007)
       
Amiens Meudon Mont-Blanc Rouen
       
#
Clubs
MJ
V
DP
D
Pts
+
-
Dif
1 Rouen 3 3 0 0 6
20 5 +15
2 Mont-Blanc 3 2 0 1 4
9 7 +2
3 Amiens 3 1 0 2 2
8 17 -9
4 Meudon 3 0 1 2 1
7 15 -8

 

Mais une fois de retour à parité, Charles Bertrand amenait le jeu dans le camp des montagnards avant que Kévin Beziau ne récupère le disque sautillant devant la cage pour le 0-2 (03'54). Le score en restait là pour ce premier engagement malgré les nombreux assauts rouennais comme le défi de Charles Bertrand face à trois savoyards prenant un lancer au dessus (06'23), la jolie passe transversale d'Alban Fereira pour le lancer de Florian Duval (08'20), le lancer menaçant d'Anthony Rech sur l'aile droite (11'19) ou encore les lancers de la bleue de Mathieu Chevalier paré du bouclier (13'25) et de Kévin Dusseau (14'09). Invaincus pendant ces Play-Offs, les savoyards prouvaient que leur place en finale n'est pas usurpée en revenant dès la reprise à un but des rouennais en situation de deux contre un heurtant le poteau (1-2 à 16'23). Les montagnards passaient même tout près de l'égalisation en profitant de l'indiscipline rouennaise privant les Dragons de deux des leurs, mais la défensive jaune et noire faisait parfaitement la job. Les Dragons repartaient ensuite à l'abordage avec un une deux entre Kévin Lorcher et Anthony Rech (23'09), un tir de Charles Bertrand en power play avec le rebond pour Alexandre Czubernat (24'30), la combinaison de la ligne Duval Beziau Fereira (28'28) et le lancer sur le buzzer d'Anthony Rech assisté d'un jeu de passe énorme de Kévin Lorcher et Alexandre Czubernat (29'59).

 

Quinze minutes ! Il restait alors quinze minutes pour tenir, ou pour mourir … Et c'est avec le cœur que le Dragon montait sur la glace à chaque présence. Un jeu de passes entre Robin Gaborit Charles Bertrand et Romain Gutierrez (30'10), une contre attaque amorcée par Romain Gutierrez lançant Charles Bertrand en break (30'28), un énorme plongeon de Robin Gaborit protégeant son but en infériorité numérique (32'22), pas de doute possible le momemtum du match était bien du coté de Rouen. Seulement la délivrance arrivait quand Alban Fereira s'en allait coucher le goalie savoyard permettant aux siens de reprendre une avance de deux buts (1-3 à 36'02). Soutenus par des parents et amis mettant le feu au Coliseum (40'51), les Dragons enfonçaient le clou encore plus profond via la passe lobée de Kévin Dusseau suivi de la feinte de Kévin Beziau (1-4 à 42'12). Mais quand Robin Gaborit parvenait à glisser le puck entre les jambières du portier montagnard (1-5 à 43'52), l'explosion de joie se produisait. Unis bras dessus dessous sur le banc rouennais, un Steew Legal dansant devant sa cage, le match était plié. That's it, That's all !

 

L'équipe d'Amiens regagnait alors la glace afin de procéder à la remise des prix. Arrivait ensuite le moment tant attendu où on appelait le capitaine rouennais au centre de la glace seulement arrivé à mi chemin, Robin faisait un demi tour avant de faire signe à toute sa troupe de l'accompagner. Vingt cinq Dragons prenaient la coupe en otage, avant d'en faire autant de leurs coachs Julien Guimard et Nordine Mahdidi. Bien que le cœur était à la fête, l'effectif rouennais rendait un dernier hommage à un coach pour certains, un collègue pour d'autres, mais avant tout à leur ami Frédéric Robinet. Positionnée autour du cercle d'engagement, l'équipe rouennaise improvisait à la surprise générale une minute de silence un genou sur la glace, les brassards noirs lancés sur la coupe, pour un moment magique respecté par tous dans le Coliseum.

 

Les rouennais pouvaient maintenant aller fêter leur titre. Fois gras, champagne russe, les parents rouennais sont venus avec un bon petit panier pique nique.

   
Vendredi 27 avril 2007
Samedi 28 avril 2007 Dimanche 29 avril 2007
Match 1
  2-4
Match 3
0-4 Match 5 5-4 ap
Match 2
6-3
Match 4
1-9 Match 6 5-1

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :