... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

[ U15 ] 1/2 Finale 2005, match 1...

 

C'est presque devenu une habitude : à chaque semaine, sa confrontation avec Caen pour les Minimes Rouennais. Après les huitièmes de finale... Après les quarts de finale, cette fois c'est en demi-finale pour le premier match à Viry que les Minimes de Rouen devaient se mesurer à leurs voisins bas normands. Sans doute que les jeunes Dragons n'imaginaient pas un tel départ tonitruant pour cette énième confrontation pour la suprématie en Normandie. Mis sur orbite dès la première rondelle jouée, les étoiles rouennaises scintillaient de mille feux. Entre trente secondes, la planète caennaise s'effondrait après le passage des comètes Roussel (1-0 à 00'24) et Motreff (2-0 à 00'34)

 

"Rouen c'est des oufs !" le moins que l'on puisse dire c'est que les coups de patins incisifs des Dragons n'avaient pas laissé insensibles les joueurs de Viry venus superviser leurs adversaires de dimanche. Et il est vrai que ces Dragons là patinaient comme des fusées. Si Cyril Lambert d'un slap lunaire manquait de réussite en heurtant le poteau (05'33) Antoine Roussel se transformait à nouveau en sniper pour flinguer du revers le portier caennais après une entrée en zone volontaire de Loïc Lampérier (3-0 à 07'12)

1/2 Finale du championnat U15 (Viry, 22-23-24 avril 2005)
       
Caen F.Volants Rouen Viry
       
#
Clubs
MJ
V
DP
D
Pts
+
-
Dif
1 Viry 1 1 0 0 2
11 0 +11
2 Rouen 1 1 0 0 2
6 1 +5
3 Caen 1 0 0 1 0
1 6 -5
4 F.Volants 1 0 0 1 0
0 11 -11

 

Si les Caennais tentaient bien de sortir la tête de l'eau avec un tir sur le poteau qui aurait sans doute mérité meilleure destinée (10'04), ce sont bien les Dragons qui croquaient la rondelle dans ce premier tiers avec deux nouveaux buts sur un engagement gagné par Nicolas Motreff, pour le premier, relayé par Cédric Custosse et conclu par Cyril Lambert (4-0 à 13'14) , le second sur la sirène en supériorité numérique par Quentin Berthon à la finition sur un jeu à trois avec Roussel et Lampérier (5-0 à 14'59) Après un premier tiers où les Caennais seront restés sur le quai face au passage du TGV rouennais, le joli bolide rouennais se transformait peu à peu en vieille locomotive souffreteuse.

 

Beaucoup moins en verve collectivement, nettement moins incisive à l’offensive, la formation rouennais se relâchait inexorablement tandis que les Caennais désormais jouaient crânement leur chance, se procurant même quelques belles opportunités d’ouvrir leur compteur de buts. Et c’est tout logiquement que le Drakkar traversait cette période en inscrivant un but. Profitant d’une légère vague d’indiscipline haut normande, les Caennais revenait à 5-1 en avantage numérique (29’24) Piqués au vif, vexés, c’est la mine mauvaise que les jeunes rouennais retournaient sur le banc à la deuxième pause. « Eh ! on l’a perdu 1-0 ce tiers » Si le tableau d’affichage reste ouvertement peinturluré de jaune et de noir, il n’en reste pas moins que l’orgueil du Dragon aura été écorné dans cette seconde manche. Un dragon vexé reste un animal bien difficile à maîtriser. « Allez les gars on se bouge ! «

 

Tout est dit à la reprise de la troisième période abordée sous de meilleurs auspices par les Dragons. Si pendant quelques longues secondes, la pression était sur la cage d’un Sébastian Ylönen solide dans ses interventions, rapidement les Dragons remettaient les pendules à l’heure par Antoine Roussel qui décalait sur sa droite pour Loïc Lampérier (6-1 à 32’37) Cette fois la formation rouennaise ne bégaiera plus dans un troisième tiers où Alain Vogin et mon très cher frère décideront de faire tourner ses blocs. Les secondes s’égrenaient, la sirène retentissait sur la victoire des jeunes Dragons 6-1 avant la prochaine confrontation dès le samedi face aux Français Volants après une bonne nuit de sommeil bien méritée sous les étoiles parisiennes.

   
Vendredi 22 avril 2005
Samedi 23 avril 2005 Dimanche 24 avril 2005
Match 1
  11-0
Match 3
-
Match 5   -
Match 2
6-1
Match 4
  -
Match 6   -

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :