"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

1/8 Finale 2005, match 3...

 

C’est libérés de toute pression que les Minimes Rouennais abordaient leur troisième match des huitièmes de finale du championnat de France de leur catégorie. D’ores et déjà assurés de terminer à la première place du groupe après leurs victoires sur Caen (4-3) puis Angers (12-0), les joueurs d’Alain Vogin pouvaient jouer dans la sérénité leur dernière rencontre face à Cholet avant d’envisager les quarts de finale qui se dérouleront à Rouen, les 15, 16, 17 avril prochain.

 

Libérés, sereins, les jeunes Dragons le seront tout au long d’une partie tout sourire pour les jaunes et noirs qui entamaient leur festival offensif dès les premières secondes de la rencontre. Ainsi, c’est Alexis Gislette qui était le premier à faire danser le tableau des scores après une minute de jeu dans la première période (01’09) Partie sur une note chatoyante, la chorale rouennaise pouvait offrir son plus beau récital offensif dans les quinze premières minutes de la rencontre. Après qu’Antoine Roussel (02’43), Victor Barbero (03’38 & 11’36) et enfin Loïc Lampérier (10’01) aient à leur tour levé les bras au ciel, la sirène de la première période raisonnait dans une Ile Lacroix souriante avec un score scellé sur un 5-0.

1/8 ème de Finale du championnat U15 (Rouen, 01-02-03 avril 2005)
       
Angers Caen Cholet Rouen
       
#
Clubs
MJ
V
DP
D
Pts
+
-
Dif
1 Rouen 3 3 0 0 6
29 3 +26
2 Caen 3 2 0 1 4
17 4 +13
3 Angers 3 1 0 2 2
2 22 -20
4 Cholet 3 0 0 3 0
1 20 -19

 

A l’instar de la veille où les Angevins avaient mouillé leur maillot pour tenter de contrarier les Dragons, les Choletais se faisaient violence pour taquiner le Dragon le plus possible. Malheureusement, ce Dragon là restait impassible face aux tentatives de morsures des Dogues Choletais.

 

Pire pour les rouges et noirs, le Dragon continuait de souffler quelques attaques incandescentes qui mettaient au supplice le portier des Dogues. Ainsi, dès la reprise de la deuxième période, Quentin Berthon traçait le chemin en ajoutant un sixième but aux siens. Une voie royale pavée de buts qu’Alexandre Simonovski (27’15) puis Servan Cerf (27’46) s’empresseront d’emprunter pour porter la marque à 8-0. Finalement, après avoir ouvert la voie dans la seconde période, Quentin Berthon se retrouvait à la conclusion du deuxième tiers pour son doublé personnel à une cinquantaine de secondes de la deuxième sirène (29’12)

 

Qu’elles seront longues les secondes menant les deux équipes à la fin de la rencontre. Le score scellé à 9-0 dès la fin de la seconde période, il était bien difficile d’entrevoir une éclaircie pour cette équipe choletaise qui ne rendait pas les armes pour autant. Courageuse, elle tentait même crânement sa chance par intermittence sur des contres pugnaces. De quoi agacer l’orgueilleux Dragon qui n’appréciait guère de s’être fait aiguillonné par instants lors de la deuxième période. Ainsi, Hadrien Rattez redonnait le large aux siens en attrapant un lancer limpide qui faisait mouche (31’53) Deux minutes plus tard, c’était au tour de Victor Barbero, le benjamin de l’équipe âgé de même pas quatorze ans qui signait un bien joli « hat trick » en minime (33’24) Aurélien Gréverend (37’55) puis Jason Lorcher sous le regard émerveillé de son frère devant cette jolie lucarne (42’16) viendront compléter le tableau des buteurs dans cette partie qui s’achevait sur le score de 13-0 à la faveur des Dragons…

   
Vendredi 01 avril 2005
Samedi 02 avril 2005 Dimanche 03 avril 2005
Match 1
  4-3
Match 3
12-0
Match 5   9-0
Match 2
2-1
Match 4
5-0
Match 6 13-0

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :