" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

1/8 Finale 2005, match 2...

 

A peine sortie du sommeil , déjà la patinoire rouennaise se préparait à recevoir la deuxième journée des huitièmes de finale minime. Après une journée de vendredi ponctuée par les victoires de Rouen face à Caen 4-3 et Angers face à Cholet 2-1, les deux vainqueurs de la veille se retrouvaient en cette après-midi "samedinical" ensoleillé. Rouen face à Angers pour le premier match, Cholet face à Caen pour second… La Ligue de Normandie contre la Ligue de Bretagne tel pourrait être le résumé de cette affiche des huitièmes de finale minimes.

 

Spectateur attentif de la première rencontre entre les Ducs et les Dragons, Jean-Pierre Tref, le président de la Ligue de Normandie aura sans doute vécu avec le sourire cette partie où les Dragons Normands auront dominé de bout en bout leurs adversaires et de cela dès le premier palet posé sur le glaçon où Nicolas Motreff, le capitaine au Dragon, s’enfuyait du coin pour contourner le portier adverse avant de planter la première banderille jaune et noire (01’08) La machine lancée, il sera bien difficile pour les Angevins d’endiguer le flot offensif des hauts normands.

1/8 ème de Finale du championnat U15 (Rouen, 01-02-03 avril 2005)
       
Angers Caen Cholet Rouen
       
#
Clubs
MJ
V
DP
D
Pts
+
-
Dif
1 Rouen 2 2 0 0 4
16 3 +13
2 Caen 2 1 0 1 2
8 4 +4
3 Angers 2 1 0 1 2
2 13 -11
4 Cholet 2 0 0 2 0
1 7 -6

 

Tour à tour, Alexis Gislette (04’03), Antoine Roussel (08’33), Arthur Barrau (08’51), Alexandre Simonovski (10’19) se présentaient au portillon des buteurs pour porter la marque à 5-0 à la moitié du premier tiers. Malheureusement pour les joueurs de Grégory Girardot, le tableau d’affichage n’en avait pas fini de s’affoler sous les coups de patins rageurs des Dragons. A Nicolas Motreff (13’43), Quentin Berthon répondait avec la manière (14’46) pour clore la marque du premier tiers à 7-0

 

Tandis que Jérémie Lalaurette profitait d’une supériorité numérique (17’01) pour corser le score d’entrée de jeu sur la seconde période. L’addition semblait déjà bien salée pour les jeunes Ducs qui ne pouvaient faire mieux que de se battre sur la glace pour juguler l’hémorragie. Même si les angevins ne pourront s’octroyer un nombre de lancer supérieur à trois sur l’ensemble du match, à force de pugnacité contre la bande, ils auront au moins réussi à stopper le flot dithyrambique des buteurs rouennais. Ainsi, seul Loïc Lamperier (29’45) parvenait à faire trembler les filets en toute fin de deuxième reprise. Il ne restait que quinze minutes à jouer dans cette rencontre. Quinze minutes mises à profit par les Dragons pour ajouter trois nouvelles réalisations par Gislette (31’14), Marias-Magill (37’36) puis Motreff qui complétait son tour du chapeau personnel bloquant le tableau d’affichage à 12-0.

   
Vendredi 01 avril 2005
Samedi 02 avril 2005 Dimanche 03 avril 2005
Match 1
  4-3
Match 3
12-0
Match 5   -
Match 2
2-1
Match 4
5-0
Match 6 -

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :