"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18B Victoire pour débuter...

 

Première journée du championnat élite B avec la réception de l'association Viry – Evry pour les Dragons et un menu de choix pour les Normands face à une équipe qui était venue s'imposer 3 buts à 1 la saison dernière sur l'Ile Lacroix avant d'intégrer le carré final de l'Elite B.

Bien que malaisée à négocier, le début de la rencontre rassurait les Dragons tenant leurs adversaires dans les cordes. Même si les coups ne pleuvaient guère sur la patinoire de l'Ile Lacroix, les gardiens n'ayant que peu de possibilités d'exprimer leur talent, les vingt minutes de la période s'écoulaient lascivement sans que le tableau d'affichage ne sourcille ni d'un coté ni de l'autre en dépit d'un palet qui franchissait la ligne de but jaune et noire sur un deux contre un parisien orchestré par Ange Boitard , le but invalidé en raison d'un hors jeu aussi large que le grand canyon (16'23).

 

Bon an, mal an, il faudra patienter jusqu'au tiers médian pour voir la pression s'intensifier sur la cage rouennaise. En effet, dès les premiers coups de patin, il était clair que les parisiens grimpaient sur la banquise rouennaise avec une forte envie de lever les bras en buteur. Barthelemy Peret s'y essayait sur un débordement intéressant (23'00), Lucas Mousset à son tour du revers (24'26) ou encore Benjamin Tellier qui manquait la volée sur une passe de derrière la cage de Lucas Mousset (27'00) A chaque fois le portier jaune et noir Erwan Jaouen répondait présent et brisait les rêves étoilés de jets franciliens. Coté rouennais, les offensives étaient réduites à la partie congrue. Subissant globalement sur cette période, il fallait s'en remettre à des contre-attaques pour tester les réflexes de Gaetan Melin, opiniâtre face à Maxime Laboulais lancé en échappée (30'30) Telle maman canard guidant ces tendres ouailles au milieu de l'étang, sur le banc, Nordine Mahdidi cherchait la solution et prodiguait ses conseils pour tenter de dénouer le sac de nœud de cette rencontre. C'est le minime Juraj Stefanka qu trouvait le bonne combinaison pour faire sauter le coffre fort parisien en fin de période sur un lancer à la bleue à la trajectoire entrechoquée qui finissait sa course au fond des filets parisiens (1-0 à 37'17) Joie de courte durée pour les Dragons puisqu'à peine le temps de relancer le morceau de caoutchouc que déjà, Lucas Mousset, au gré d'une séquence en avantage numérique égalisait pour les siens pour la clôture du score du deuxième tiers (39'04)

 

Encore vingt minutes pour que l'une des deux équipes prenne la main dans cette rencontre afin de décrocher la première victoire de la saison. Et à ce jeu là, ce sont les Dragons qui prenaient une option sérieuse sous l'impulsion de Théo Chergui qui travaillait fort derrière la cage pour provoquer le lancer plein axe. Bien que sortant le premier arrêt, le portier francilien ne pouvait rien face au rebond habilement négocié par Axel Benet qui portait alors la marque à 2-1 (50'24) Une excellente affaire pour les Dragons qui feront en sorte de tenir le score en l'état jusqu'aux dernières minutes de la rencontre. Une dernière frayeur en désavantage numérique en attendant la sirène finale et les Rouennais pouvaient se congratuler pour leur première victoire de la saison ! De bonne augure pour la suite de la saison.

 

1ère Journée U18 Elite B

Rouen – Viry 2-1 (0-0 / 1-1 / 1-0)

37'17, Rouen 1-0 : Juraj Stefenka (Théo Chergui, Axel Benet)

39'04, Viry 1-1 : Lucas Mousset (Aurélien Alzetta, Alexis David) 5 contre 4

50'24, Rouen 2-1 : Axel Benet (Jules Lefebvre, Théo Chergui)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :