" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18B Revers bas normand...

6ème place pour Caen, 8ème pour Rouen 2 avec un match en moins, les deux équipes U18 Elite B s'affrontant sur l'Ile Lacroix pour la quatrième journée du championnat au coude à coude au classement avaient l'occasion de mettre un peu de distance sur un opposant direct. Un derby de la Normandie qui débutait à l'avantage des Bas Normands sur la banquise jaune ou noire avec plusieurs occasions saisissantes qui mettaient en exergue la solidité du portier rouennais Erwan Jaouen.

 

Déjà auteur de plusieurs arrêts précieux, le cerbère des Dragons tenait son rang à l'instar de son voisin d'en face Antoine Lopez plutôt bien placé sur la première réelle occasion rouennaise, un deux contre un entre Mouloud Berkani et Théo Chergui, le second voyant son lancer frôlé le but bas-normand (09'00) Si l'opportunité de marquer mettait un terme à une longue série d'occasion caennaise, les affaires en resteront là pour les joueurs du duo Dostal – Mahdidi. En effet, peu après la mi-tiers Idris Tlsemsani ouvrait le score pour les siens (0-1 à 12'34) tandis que par deux fois Théophile Miquelon prenait l'air en break (14'01 & 17'58), la première tentative avortée par le retour défensif intéressant de Mathieu Mony, le second sur un arrêt d'Erwan Jaouen.


Bien que se soldant sur ce résultat de 1-0 pour la première période, le tableau d'affichage ne restera pas en l'état durant le tiers médian. En effet, la deuxième période pour les Dragons s'apparentera à la montée du Jaillet, difficile, compliquée, essoufflante. Dès la première minute, Caen donnait le ton avec un deuxième signé d'Adrien Gallier (0-2 à 20'53) Une dizaine de minutes plus tard, Thomas Dubourg (35'14) & Idris Tlemsani (35'27) faisaient craquer le portier jaune et noir qui cédera sa place à son homologue minime Jean-Baptiste Renard. Bien que son équipe étant menée 4 buts à 0, le jeune portier des Dragons donnait le change en s'interposant solidement sur quelques lancers vicieux. De quoi donner du baume au cœur aux Dragons qui finissaient la période sur un puissant lancer de la bleue de Mathieu Mony qui touchait cible pour le 4-1 (43'22)

 

Malheureusement pour les Dragons, point de retour en grâce au tableau d'affichage. Pour le réveil de la « machine rouennaise » si chère aux yeux de Thomas Brulin, il faudra patienter. Ainsi, à peine trois minutes après l'entame de l'ultime manche Axel Guezet prenait un malin plaisir à dépoussiérer la lucarne de la cage haut normande (5-1 à 43'22) Dans la foulée, sans l'intervention efficace de Jean-Baptiste Renard, il s'en fallait de peu pour que le score de franchisse un nouveau palier (47'43) En dépit des dernières tentatives rouennaises à l'image de celle de Pierrick Gourre en break (57'00), le score restera en l'état entre les deux équipes, Caen s'imposant logiquement face à une équipe de Rouen qui n'aura pas démérité mais un peu juste pour rivaliser avec sa voisine bas normande, au dessus sur cette rencontre.

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :