"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18A Mornes Dragons...

 

Blafard début de rencontre entre Rouen et Hockey 74 à l'occasion de la quatrième journée du championnat cadet élite A. Tandis que Briançon et Amiens plus tôt dans l'après-midi s'imposaient respectivement à Reims (2-4) et à Grenoble (3-4) obligation était faite aux Dragons de s'imposer pour maintenir le cap de leur début de saison. Une constante dans n'importe quel sport pour lever les bras ou crier victoire, il faut débuter par les efforts nécessaires. Avec un début de match poussif, l'équipe jaune et noire ne semblait pas en mesure de faire trébucher l'association Hockey 74 : un tir au pigeon par ci, de timides tentatives par là, de l'immobilisme défensif à plusieurs reprises à l'image de cette coupable hésitation qui laissait Julien Munoz prendre l'échappée pour un lancer traité efficacement par le portier jaune et noir Quentin Papillon (3'01) Un début de match très loin des aspirations rouennaises, une partition truffée de fausses notes, une copie bardée de fautes, une nécessité absolue de redescendre sur terre pour des Dragons pas loin d'être hors jeu sur les dix premières minutes de la rencontre. Certes, passée la mi-tiers, les Rouennais parvenaient à trouver la faille en avantage numérique sur un bon décalage devant la cage de Vincent Nesa pour Maxime Dordet qui bénéficiait d'une cage grande ouverte pour porter le premier palet de la rencontre au fond des filets (1-0 à 13'44), c'est sans doute tout ce que l'on pourra retenir d'une premier vingt minutes aussi triste qu'une tartiflette sans reblochon.

 

A la reprise de la deuxième période, un rayon de soleil venait perforer la grisaille de la première période. Reprenant de façon plus incisive, les Dragons par l'intermédiaire de Justin Addamo imprimait le rythme et semait le trouble au sein de la défensive montagnard. Si le clermontois d'origine méritait sans doute le but, il pouvait néanmoins se consoler avec la mention d'assistance, Valentin Jacques se chargeant de convertir le rebond en but (2-0 à 21'11) De ce début de tiers en fanfare, on pouvait espérer que la suite serait du même acabit. Déception encore, au contraire, le reste de la période sera consacrée à la révolte de l'équipe de Hockey 74 contre le tableau d'affichage. D'abord en break par Romain Portier à la réception d'une passe de Henri Pepin, sur une naïveté défensive haut normande, qui provoquait la réduction de score de Hockey 74 (2-1 à 24'51) Dans la foulée c'est Jordan Mugnier et Romain Portier qui s'échangeaient le palet pour tester les réflexes de Quentin Papilon dans son filet. Fort heureusement pour les Dragons, les montagnards souffraient d'un manque criant de réalisme. Tantôt maladroits, tantôt s'écaillant les dents sur le gardien haut normand, Hockey 74 laissait sans doute passer le bon wagon en ne parvenant pas à trouver une égalisation qui n'aurait pas été imméritée. Et ce n'est pas le but invalidé pour les Dragons en fin de tiers sur une déviation du patin qui donnera le sourire au banc rouennais.

 

Paradoxalement alors que les rouennais semblaient trouver un nouveau rythme en début de troisième tiers, c'est le moment que choisissait Hockey 74 pour ramener le score à 2-2. Tandis que la barrière des trois minutes n'était pas franchie, Alois Franzino trouvait la faille dans la muraille et égalisait pour les siens (42'50) De 2-0 à 2-2, les Dragons toujours en panne d'inspiration avaient tout à refaire et ce n'est pas le déboulé de Tom Brugière au beau milieu de la défense rouennaise qui pouvait rassurer les Hauts Normands. Alors que le rythme déjà peu élevé, chutait d'un cran supplémentaire, les minutes défilaient sans que les uns ou les autres ne parviennent à réaliser le bon coup au tableau d'affichage. L'éclair surgira de la crosse de Brieuc Houeix à une poignée de minutes de la sirène finale. En lançant le deux contre un Julien Msumbu – Vincent Nesa, le défenseur rouennais avait flairé le bon coup. Effectivement, avec une solution à sa gauche, celle proposée par son capitaine , Julien Msumbu avait tout loisir d'ajuster, avec une larme de réussite, le portier de Hockey 74 défait pour la troisième fois de la soirée (3-2 à 48'10) Avec ce troisième but, les Dragons faisaient la bonne affaire puisque plus rien ne sera marqué dans la rencontre. Une victoire heureuse pour les Dragons tant ils auront eu de la peine à développer du jeu mais trois points néanmoins précieux dans la course au Saint-Graal. Les deux dernières saisons, le Hockey 74 ou Mont-Blanc était venu s'imposer sur l'Ile Lacroix en saison régulière (3-4 en 2011 et 2-5 en 2012), cette fois les joueurs de Patrick Alotto repartiront dans leur joli pays avec la défaite au terme de cette rencontre au gout toujours si particulier pour certains qu'ils soient ici ou ailleurs ;)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :