" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18A Derby victorieux..

 

En numérologie le chiffre 8 est symbole entre autres de force, de vigueur et d'ambition. Pour les Cadets Elite A de Rouen, ce chiffre 8 représente le nombre de victoires acquises en championnat depuis le début de la saison en autant de match avec point d'orgue le dernier succès acquis ce samedi sur l'Ile Lacroix face aux Gothiques d'Amiens 3 buts à 2. Les matchs face à Amiens sont toujours particuliers pour tout Dragon qui se respecte et de fait, les victoires face au rival samarien le sont encore plus surtout quand il faut aller la chercher au courage. C'est en tout cas l'aventure vécue par les rouennais de Nordine Mahdidi à l'occasion de cette huitième journée de championnat et un scénario truculent, hitchcockien qui aura souri aux Dragons après avoir été mené sur leur glaçon 2 buts à 0 dans le premier tiers.

 

Ainsi, pour les Dragons, avant de se retrouver menés 2-0 en deuxième période, le premier tiers rouennais ne sera qu'une longue liste d'actes manqués. En effet, les attaquants jaunes et noirs tout au long des vingt premières, n'auront de cesse que manger la feuille de match voire même tout le cahier. Après une appétissante mise en bouche de Maxime Dordet (02'44), les attaquants rouennais concoctaient la recette de la première période. Un soupçon trop salée à l'image de la tentative de Valentin Jacques juste au dessus de la cage tenue par Hugo Souchère (05'50) ou trop pimentée pour Dylan Aubé qui au prix d'un joli slalom voyait sa tentative repoussée par le poteau picard (07'40) Jamais les Rouennais durant la bonne formule pour faire le plat parfait. Pourtant, ils y mettaient du cœur à l'ouvrage pour faire monter la mayonnaise. Ici Valentin Jacques, cruellement en manque de réussite, avariait le caviar servi par Justin Addamo (09'50) Là Maxime Dordet ne parvenait pas à convertir en break une offrande direct sur un plateau d'argent du portier picard bien mal inspiré sur le coup (12'00) Pour les Dragons, les occasions pleuvaient et il n'aurait pas été inconvenant de voir le tableau d'affichage remplir la case « local » de plusieurs buts. D'autant plus que les attaquants rouennais continueront de multiplier les opportunités de marquer jusqu'à la fin de la période. C'est ainsi que le marmiton Brieuc Houeix tentait d'ajouter sa touche personnelle à la recette avec une parfaite relance dans la palette de Julien Msumbu à l'accélération dévastatrice pour la défense amiénoise. Ni la tentative du numéro 8 des Dragons ni celle de son capitaine Vincent Nesa au rebond ne permettaient aux Rouennais d'ouvrir enfin le score (15'15) A force de pousser encore et encore, la mixture allait bien finir par prendre pour les Hauts Normands. Hélas non, bouclant la période sur deux nouvelles tentatives intéressantes de Justin Addamo (18'13) et Julien Msumbu (19'34), le score restait invariablement cantonné à 0-0.

 

A la reprise de la rencontre pour le tiers médian, le soufflé rouennais retombait violemment. Durant dix bonnes minutes, les Amiénois passeront en cuisine pour servir les plats. Avec succès cette fois, requinqués au vestiaire, la formation d'Anthony Mortas donnait une leçon de réalisme aux Dragons. Sans fioritures, sans décoration, les attaquants amiénois s'activaient au fourneau avec succès. En effet, la toque du chef sur la tête, Rudy Matima dans le coin de la zone défensive jaune et noire attirait à lui quatre rouennais avant de faire la passe parfaite à destination de Julien Guillaume. Le décalage ainsi créé, l'opportunité était belle pour le 19 gothique qui voyait sa tentative repoussée par le poteau. A l'affut et laissé seul devant la cage de Quentin Papillon, Loic Coulaud avait tout le loisir de convertir le rebond (0-1 à 23'22, le but en vidéo : ici) Sonnés les Dragons auront du mal à se remettre à table. Proche de l'indigestion, les jaunes et noirs souffraient. Une trentaine de secondes plus tard, suite à un engagement en zone défensive picarde, une série d'imprécisions défensives rouennaises laissaient la liberté à l'offensive amiénoise de prendre la contre-attaque avec succès, en deux contre un, Rudy Matima, encore lui, choisissant à bon escient le tir pour le 0-2 (23'54, le but en vidéo : ici) Et lorsque Adrien Josse profitait d'une incroyable bévue défensive rouennaise pour partir en break, les Dragons, l'estomac retourné, étaient tout proche de rendre leur déjeuner. Fort heureusement pour les rouennais, l'attaquant picard manquait cruellement de réussite, le palet s'échouant sur le poteau (25'23) Pour les Dragons, l'heure de la révolte devait absolument sonner au risque de vivre une connaître une cruelle désillusion. Bousculés, pris dans la tourmente, les Rouennais prenaient le taureau par les cornes pour remettre les pendules à la bonne heure. Sur un palet jeté depuis la zone neutre au fond, Vincent Nesa, oublié par l'arrière garde picarde, se retrouvait en position pour tenter sa chance. En vain certes (27'19) mais point de départ d'un retour aux affaires des Dragons. Quelques minutes plus tard alors que l'insupportable crécelle picarde des tribunes n'en finissait plus de brailler, les Dragons allaient museler l'importune. Ainsi, sur une contre-attaque rouennaise, Justin Addamo prenait de l'élan pour contourner et déborder la défense picarde, la passe en soutien pour Maxime Dordet était inspiré, la tentative avorté mais au rebond, à l'arrachée, le clermontois au numéro 21 réduisait la marque à 2-1 (29'53, le but en vidéo : ici) Pas de la grande cuisine, certes, mais diablement efficace d'autant plus que quatre minutes plus tard alors que le jeu se musclait sensiblement, Yoann Coubret, profitant d'une passe de Brieuc Houeix, décrochait la charrette pour prendre de vitesse les nervis défensifs picards pour tromper finement Hugo Souchère (2-2 à 33'59, le but en vidéo : ici) C'est d'ailleurs sur ce score de parité que les deux équipes se sépareront à la deuxième pause.

 

Après un premier tiers fortement coloré de jaune et noir et un deuxième à forte consonance picarde, la troisième période devait rendre son verdict et désigner un vainqueur. Et dans le rôle du « masterchef », c'est un défenseur rouennais qui prendra la cuillère pour apporter la touche finale à la succulente recette de la victoire rouennaise. Dans ce genre de rencontre, tout se joue sur un détail : un palet perdu, un arrêt de gardien. Et c'est Quentin Papillon qui contrariera les velléités offensives picardes. Particulièrement en vue jusqu'alors, Rudy Matima se signalait à nouveau en contrant un palet dans sa zone défensive, le break était parfait, le larcin réussi ou presque. Dans son filet, vigilant le cerbère des Dragons sortait toute sa palette d'arrêt pour geler, pour congeler la tentative de l'attaquant des gothiques (43'19) L'opportunité passée, le train parti, les Gothiques allaient payer le prix à dix minutes de la sirène finale. Dans un troisième tiers équilibré, Arthur Bichot trouvera la solution pour déverrouiller le coffre fort picard. Bien placé sur la ligne bleue, la tentative du défenseur rouennais était couronnée de succès. Un coup de grisou, un coup de canon, un missile qui laissait sans réaction le portier picard masqué de toute part (3-2 à 50'40, le but en vidéo : ici) La petite histoire de la rencontre retiendra que les Dragons n'auront mené au score que 9 minutes et 20 secondes. Suffisamment pour permettre aux Rouennais de s'imposer dans cette 42ème confrontation de l'histoire du championnat cadet élite entre les deux équipes, les joueurs de Nordine Mahdidi égalisant au passage au nombre de victoires, 20 de chaque coté pour 2 matchs nuls. En effet, en dépit d'un stressant cinq contre trois picard en toute fin de rencontre (57'43) et la sortie du portier picard pour créer le surnombre, une ultime pénalité picarde (58'50) venait sceller tout suspense sur cette dernière tentative désespérée de Loic Coulaud qui se faisait découper proprement au passage, les Dragons pouvant célébrer entre eux la victoire face aux picards, la huitième de la saison en championnat.

 

8ème journée Cadet Elite A (Samedi 26 octobre 2013)

Rouen - Amiens 3-2 (0-0 / 2-2 / 1-0)

23:22: 0-1 Amiens: 18: Loïc COULAUD (19: Julien GUILLAUME; 12: Rudy MATIMA)
23:54: 0-2 Amiens: 12: Rudy MATIMA (19: Julien GUILLAUME; 16: Antoine BURIEZ)

29:53: 1-2 Rouen: 21: Justin ADDAMO (20: Maxime DORDET)
33:59: 2-2 Rouen: 18: Yoann COUBRET (3: Brieuc HOUEIX)

50:40: 3-2 Rouen: 13: Arthur BICHOT (18: Yoann COUBRET; 21: Justin ADDAMO)

 

Résultats de la 8ème journée Cadet Elite A

Angers vs Reims 5-1 (1-0 / 1-0 / 3-1)

Rouen vs Amiens 3-2 (0-0 / 2-2 / 1-0)

Hockey 74 vs Dijon 5-2 (3-0 / 1-0 / 1-0)

Grenoble vs Briançon 2-4 (0-2 / 0-2 / 2-0)

 

Prochaine journée : samedi 16 novembre 2013 (Calendrier & Classement)

Rouen (1er) vs Angers (5ème)

Reims (8ème) vs Amiens (3ème)

Dijon (6ème) vs Hockey 74 (4ème)

Briançon (2ème) vs Grenoble (7ème)

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :