"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U22 Retour sur Rouen-Amiens

 

En match avancé de la 17ème journée du championnat Espoir Elite, c'est un joli embrouillamini qui se sera déroulé sur le glaçon de l'Ile Lacroix avec un match à rebondissements avec in fine une victoires des Dragons Rouennais 7 buts à 6.

 

Auteur d'un début de rencontre en boulet de canon avec une ouverture du score précoce en avantage numérique de Dimitri Thillet (02'20), à la fin de la première période, les Dragons semblaient maitriser la partie en menant 3 buts à 1, Romain Gutierrez (14'16) et Alexandre Lubin (19'16) rejoignant le meilleur compteur espoir des Dragons sur la feuille des buteurs tandis que Quentin Fauchon était le seul à pouvoir rétorquer du coté des Gothiques (02'39) Lorsqu'à l'entame de la deuxième période, Anthony Rech (20'59) et Alexandre Lubin à nouveau (21'28) faisaient danser le palet au fond des filets amiénois, avec un tableau d'affichage à 5-1, on pouvait désormais supposer que les trois points de la victoire étaient destinés de façon sure et certaine aux Rouennais.

 

Hélas pour les rouennais, le scénario serra nettement moins cousu de fil blanc. En effet, le deuxième acte de cette partie donnera lieu à un joli « ping-pong » au tableau d'affichage avec une nette coloration rouge et noire. Ainsi, en l'espace de sept minutes, les joueurs d'Olivier Duclos parvenaient à inscrire trois buts pour un seul rouennais. Rémi Thomas (28'15), Fabien Kazarine (29'27) et Quentin Fauchon (34'11) trompaient le portier des Rouennais, Tom Aubrun alors que Romain Gutierrez pour les Dragons tentaient tant bien que mal de juguler l'hémorragie (31'36). Dans ce « foutoir » au tableau d'affichage, le score était désormais passé à 6-4 et les Dragons désormais étaient sous la pression d'un éventuel retour au score de Gothiques sur une probante dynamique.

Dans ce contexte, nul doute que le lancer souriant de Théo Lanvers en avantage numérique (36'17) donnait un peu d'air aux siens. Une marge de trois buts qui fondra comme neige au soleil, Julien Guillaume sur un lancer de pénalité (37'33) et Loïc Coulaud (39'42) ramenant le score à 7-6 avant la deuxième sirène. En tout et pour tout, neuf buts auront été inscrit durant le tiers médian. Quatre pour les Dragons, cinq pour les Gothiques. Des défenses loin d'être à la fête qui laissaient planer le doute sur la dernière manche. Curieuse physionomie pour cette rencontre. Après le festival offensif du deuxième tiers, la bonne dynamique rouennaise en première période, le troisième tiers prendra le contre-pied complet en livrant un verdict nul et vierge. Des pénalités, il y en aura, de la tension également mais aucun palet ne franchira la ligne de buts dans le dernier vingt minutes. De fait, dans un match à l'allure échevelée, Rouen s'adjugeait la victoire la dixième de leur saison, confortant un peu plus leur place de leader au championnat avec trois points d'avance sur Grenoble, six sur Hockey 74 qui bénéficie d'un match en plus tout comme Amiens relégué à 7 points.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :