" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18A 10 sur 10...

 

Que retenir de la première période du match U18 Elite A entre Rouen et Briançon, sommet du championnat entre le leader rouennais et son dauphin briançonnais ? Finalement pas grand chose au moins pour les vingt premières minutes tant les deux équipes se seront neutralisées sur le glaçon de l'Ile Lacroix. Il est vrai qu'entre deux des trois meilleurs défenses du championnat, Amiens avec 22 buts s'intercalent entre Rouen (14 buts) et Briançon (23), il ne fallait pas s'attendre à un festival offensif sur les bords de Seine. Quoiqu'il en soit à défaut de buts, les occasions auraient pu être au rendez-vous. Hélas non puisqu'il faudra patienter jusqu'à l'approche de cinq dernières minutes de la période pour voir le jeu se débrider un soupçon.

 

Paradoxalement c'est en désavantage numérique que les Rouennais parviendront à mettre la clef dans la bonne serrure pour l'ouverture du score. Lorsqu'il y a un bon coup à faire, les inséparables Vincent Nesa et Jérémy Delbaere ne sont jamais bien loin pour faire sauter la banque. C'est ainsi que sur sur un deux contre un adroitement mené, Jérémy Delbaere parvenait à glisser le palet pour son capitaine tout heureux de placer le morceau de caoutchouc entre les jambières du gardien des Diables Rouges, Corentin Lapointe, pétrifié sur l'action (14'04, but en vidéo : ici) Terminant sur un lancer timide de Brieuc Houeix (16'40), les deux équipes regagnaient le vestiaire sur ce court avantage pour les Dragons.

 

A la reprise, un scénario à l'identique se déroulait sur la banquise rafraichie de l'Ile Lacroix. A l'identique ou presque puisque si les Dragons étaient parvenus à trouver l'ouverture en fin de première période, cette fois c'est à l'entame du tiers médian que les Rouennais se montraient efficace grâce notamment à la clairvoyance et à l'astuce de son portier Quentin Papillon, parfait dans ses cages depuis le début de la rencontre mais également dans la relance pour une passe relayée en passe break par Jérémy Delbaere à destination de Julien Msumbu. L'offrande était belle, la récompense sera au rendez-vous pour l'attaquant jaune et noire qui trompait sereinement le cerbère des Hautes Alpes (2-0 à 25'35) Plus rien ne sera marqué dans cette deuxième période. A nouveau le jeu retombait dans une lascive torpeur dont il était bien difficile de s'extraire. Pourtant, Briançon tentait bien de réagir par l'intermédiaire de Benjamin Villiot au rebond sur un lancer d'Alexandre Meyer (28'22) Lorsque ce n'était pas le poteau qui se montrait contrariant pour les Briançonnais, c'est le portier des hauts normands qui se montrait désagréable avec les Diables Rouges notamment sur ce break de Robin Colomban en toute fin de période, le meilleur compteur haut alpin ne parvenant pas à ajuster correctement Quentin Papillon (occasion en vidéo : ici)

 

Si nul doute que le jeune briançonnais ruminera longtemps au vestiaire à la pause cette occasion manquée, les Diables Rouges ne s'en mordront pas forcement les doigts puisqu'alors que les Dragons semblaient maitriser leur sujet après une longue séries de coups de sifflets du trio zébré, Alexandre Meyer, tout joyeux, parvenait à réduire le score pour les siens à une dizaine de minutes de la fin de la rencontre (2-1 à 51'57, but en vidéo : ici) Revenus à une seule unité, les Diables Rouges pouvaient encore espérer revenir à parité alors que les Seinomarins manquaient de tuer définitivement tout suspense sur une contre-attaque rondement menée par Vincent Nesa pour la passe en soutien pour Julien Msumbu (57'00) Malheureusement pour les Rouennais, l'incertitude règnera, planera jusqu'à la sirène finale notamment sur cette séquence en infériorité numérique où Briançon touchait le poteau (58'14) Pire en fin de rencontre avec un double avantage numérique d'une minute complète suite à une pénalité rouennaise et à la sortie du portier briançonnais qui donnait lieu à de grosses frayeurs sur le banc des Dragons. De bien inutiles inquiétudes pour les Rouennais, Saint Quentin veillait sur sa cage et s'occupera des affaires courantes à l'image de cet arrêt à la dernière seconde qui permet aux Dragons de tenir le score en l'état et de signer son dixième succès de la saison. 10 sur 10 pour les Rouennais à la moitié du chemin.

 

10ème journée Cadet Elite A (Samedi 23 novembre 2013)

Rouen - Briançon 2-1 (1-0 / 1-0 / 0-1)

14:04: 1-0 Rouen: 6: Vincent NESA (2: Jérémy DELBAERE) [4-5]
25:35: 2-0 Rouen: 20: Julien MSUMBU (2: Jérémy DELBAERE; 23: Quentin PAPILLON)

51:57: 2-1 Briançon: 17: Alexandre MEYER (5: KARIM MARCIALIS; 16: Pierre MEYNIER)

 

Résultats de la 10ème journée Cadet Elite A

Rouen (1er) vs Briançon (2ème) 2-1 (1-0 / 1-0 / 0-1)

Amiens (3ème) vs Hockey 74 (4ème)

Grenoble (7ème) vs Angers (5ème) 3-4 (1-2 / 0-0 / 2-1 / 0-1)

Reims (8ème) vs Dijon (6ème)

 

11ème journée, samedi 30 novembre 2013 (Calendrier & Classement)

Dijon (5ème) vs Rouen (1er)

Grenoble (7ème) vs Reims (8ème)

Amiens (3ème) vs Briançon (2ème)

Hockey 74 (4ème) vs Angers (6ème) (08 décembre)

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :