... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

U22 Avant Rouen-Grenoble...

 

Rocambolesque, la 4ème journée du championnat programmée initialement le 22 septembre aura laissé les Espoirs de Rouen et Grenoble sur leur faim, les Isérois bloqués au milieu de la campagne auxerroise avec un bus en panne, n'ayant pu se rendre en Normandie pour disputer l'un des sommets du championnat.

 

Parmi les « déçus » de cette report, il en est un qui rongera longuement son frein avant de pouvoir revenir en Normandie sous ses nouvelles couleurs pour retrouver le Dragon qui l'accueillit pendant quatre saisons « Je suis parti très jeune de chez moi pour rejoindre le centre de formation de Rouen où j'ai énormément appris tant humainement que sportivement. Ce fut une expérience unique durant laquelle j'ai eu l'occasion de rencontrer énormément de gens à qui je tiens beaucoup à l'heure actuelle. Mon départ à Grenoble n'enlève rien au respect que j'éprouve pour l'écurie jaune et noire et je tiens d'ailleurs à saluer et remercier toutes ces personnes qui se reconnaîtront. C'est un déplacement particulier, je suis très impatient de revenir surtout avec une équipe amoindrie mais jouer un match contre son concurrent direct et son ancien club, il n'y a rien de plus excitant je pense. J'imagine que ça va être dur, qu'en face il ne me feront pas cadeaux mais moi non plus » s'enthousiasme Valentin Moreau, l'ex-attaquant jaune et noir désormais Brûleurs de Loups qui retrouvera l'Ile Lacroix pour la première fois de la saison en Espoir.

 

Si la petite histoire des retrouvailles avec le Dragon et la nostalgie des bons moments ;) valent bien le clin d'oeil, elle n'occultera néanmoins pas cette rencontre du sommet du championnat entre les deux inséparables leaders du championnat. Certes, les uns auront perdu à un moment, les autres à un autre mais à l'orée de match du 08 décembre les deux équipes se partagent la première place du classement avec 33 points, Rouen conservant le leadership à la différence de buts (+36 pour les Dragons, +31 pour les Brûleurs de Loups) Il fallait bien une opposition entre les deux formations pour dégager un favori dans ce championnat Espoir 2013-2014 à l'issue incertaine « Le début de saison s'est très bien déroulé, la préparation fut intensive mais je pense qu'elle a porté ses fruits puisque nous avons réussi à prendre de précieux points dès le début du championnat ce qui n'était pas forcément gagner d'avance. Ce sera un match très compliqué dimanche, d'autant plus pour nous puisqu'il nous manquera des joueurs « cadres » appelés à participer aux Championnats du Monde U20. Quoiqu'il en soit amoindri ou non, nous donnerons le maximum de nous même en ne lâchant rien tout comme le week-end dernier face à Amiens. Le match de dimanche promet une belle bataille de part et d'autre » insiste Valentin Moreau qui aura sans doute jeté un œil attentif aux résultats de la dernière journée qui aura vu des résultats aux antipodes entre Dragons et Brûleurs de Loups.

 

En effet, prévisible au regard d'un effectif faible en nombre nécessitant de joueur sur tous les fronts pour certains, il fallait s'attendre à ce que la machine espoir rouennaise toussote à un moment. Ce fut le cas le week-end dernier à Gap où les Rouennais s'inclineront 2 buts à 1 au terme d'une rencontre jaune et noire « pâlichonne » face à des Rapaces mobilisés qui sauront à l'instar de leur portier et ex-rouennais Guillaume Duquenne faire trébucher les Dragons. Accident ou essoufflement nul doute que la rencontre de dimanche apportera quelques éléments de réponses face à un Grenoble sur une bonne dynamique avec trois victoires de suite dont une grandiloquente face à Amiens (12-3) « C'est avec un état d'esprit très combattif que nous monterons dans le bus samedi soir. Les trois victoires consécutives sont derrière nous, nous regardons vers l'avant maintenant. Il est certain que le match de dimanche est attendu des deux côtés. C'est pour ces matchs là que nous nous entraînons très forts durant toute la saison et ce sont ces matchs là qui nous donnent envie de nous surpasser. Nous nous entraînons normalement mais avec encore plus l'envie de bien faire et de perfectionner les moindres détails qui peuvent faire la différence durant ces matchs particuliers. Il est clair que le derby « classique » est la confrontation Grenoble-Villard pour nous, mais je suis plutôt bien placé pour savoir que les confrontations entre Grenoble et Rouen sont tout aussi symboliques tant l'écart entre les deux formations chaque année est mince » prévient le natif de Sallanches qui retrouvera pour l'occasion ses anciens collègues de glaçon avec forcement une vision lucide sur les différences entre les deux équipes « Rouen et Grenoble comptent énormément de différences cette saison. Tout d'abord, Rouen compte un effectif plus expérimenté et talentueux avec beaucoup de joueurs évoluant en Magnus depuis plusieurs années. Notre effectif est plus jeune, nous comptons beaucoup de cadets, première et deuxième année espoirs. En début de saison, nous étions tout à fait conscients que cette année allait être difficile. Mais nous avons abordé un match après l'autre en donnant notre maximum à chacun d'entre eux. C'est avec notre travail que nous avons réussi a prendre place de le fauteuil de dauphin. Rouen est une équipe très talentueuse, comme de nombreuses années maintenant qui semble favori mais pas intouchable non plus. « 

 

Intouchables ou pas les Rouennais ? Réponse dimanche soir à l'issue de cette rencontre en retard de la quatrième journée du championnat de France Espoir Elite.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :