" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

 

 

 

 

Rouen met un terme à la spirale...

 

 

A force d'être privés de champagne face à Reims, les Dragons Cadets de Rouen pouvaient nourrir une certaine frustration face aux Champenois. En effet, après avoir amassés plusieurs défaites de suite, en début de saison sur l'Ile Lacroix, la saison dernière encore à la maison ou pour le match de la 3ème place lors du carré final de Saint-Gervais, le Dragon semblait faire un blocage face aux rémois. Une série de désillusions que les joueurs de Jonathan Paredes auront mis de coté le temps d'une après-midi ponctuée d'une très jolie victoire 5 buts à 2 face au leader invaincu du championnat cadet élite.

 

 

 

 

 

Ainsi, c'est le couteau bien solidement coincé entre les dents que les Dragons attaquaient la rencontre. Sans doute surpris par l'entame normande, les rémois subissaient la foudre du Dragon. Alors que la première minute de jeu était toute proche de passer de vie à trépas, Florian Duval faisait virevolter le palet pour son compère Alexandre Lubin. Ce dernier, plein de sang froid faisait mouche et Dylan Celestin, le gardien rémois se voyait contraint de ramasser le palet au fond de ses filets pour la première fois de la rencontre (00'55) A peine quelques minutes, alors que les rémois se voyaient proposer une opportunité de revenir au score en avantage numérique (04'25), c'est au contraire Anthony Rech qui se payait le luxe de doubler la mise sur un contre assassin (06'15) Piqués au vif, descendus de leur nuage, le visage des rémois virait au cramoisi et la réaction se faisait violente. Par deux fois, les champenois répliquaient et fusillaient Thibault Maggi. En moins d'une minute, les efforts rouennais étaient réduits à néant sous l'impulsion de Clément Duprat (08'06) et Peter Valier (09'00), tous deux buteurs en infériorité numérique. Loin de voler en éclat, la solidarité rouennaise affichée en début de match continuait de faire merveille. En effet, au lieu de baisser la tête, le Dragon mettait son énergie à profit pour boucler le premier tiers avec un avantage d'un but. A nouveau sur le devant de la scène, Anthony Rech, à l'approche des cinq dernières minutes, se servait de l'habile passe de Raphael Faure, pour porter la marque à 3-2 (14'55)

 

 

 

Partie sur les chapeaux de roue avec cinq buts dans le premier vingt minutes, la deuxième période se montrera nettement moins volubile. En effet, les deux gardiens, Dylan Celestin d'un coté, Thibault Maggi de l'autre rivaliseront d'adresse en refusant le passage à chaque morceau de caoutchouc qui se présentait face à lui. Pourtant les occasions étaient là notamment en avantage numérique avec deux tentatives de part et d'autre (24'27 & 32'48 pour Rouen, 28'14 & 38'43 pour Reims) Rien n'y faisait et les deux équipes devaient patienter jusqu'à l'ultime manche pour se départager enfin.

 

 

 

Invaincus après sept matchs joués, les rémois étaient parvenus jusqu'alors à s'imposer face à leurs adverdaires avec à chaque fois au moins six buts au compteur exception faite du premier match face aux Dragons justement lors de la première journée avec une victoire 2-1 aux tirs au but. Cette fois, les rémois n'inscriront pas six buts ni même trois d'ailleurs, leur score restera bloqué à deux unités alors que celui des rouennais s'envolera durant la troisième période. La victoire se profilant avec la quatrième but inscrit d'entrée de jeu par Vincent Guezou (42'19), les Rouennais entrevoyaient le bon chemin en menant 4 buts à 2 à l'amorce des dix dernières minutes. Une avance qu'ils sauront faire évoluer en leur faveur en double désavantage numérique grâce à l'intenable Anthony Rech qui signait au passage son triplé personnel (52'51) A la sirène finale, le sourire affiché par l'ensemble des Dragons étaient bien justifié au regard de la belle victoire acquise 5 buts à 2 en terre champenoise. De quoi remettre un peu de soleil au classement des Dragons qui restent dans le bon wagon à la troisième place à deux points du nouveau leader amiénois.

 

 

Samedi 21 novembre 2009, match U18 (8ème journée)
Reims - Rouen 2-5 (2-3 / 0-0 / 0-2) // Pénalités : Reims 16 mn - Rouen 20 mn


00:55: 0-1 Rouen: 19: Alexandre LUBIN (11: Florian DUVAL)
06:15: 0-2 Rouen: 18: Anthony RECH [4-5]
08:06: 1-2 Reims: 92: Clément DUPRAT (9: Alexandre CHRETIEN) [4-5]
09:00: 2-2 Reims: 99: Peter VALIER (9: Alexandre CHRETIEN) [4-5]
14:55: 2-3 Rouen: 18: Anthony RECH (22: Raphaël FAURE)
42:19: 2-4 Rouen: 7: Vincent GUEZOU (11: Florian DUVAL)
52:51: 2-5 Rouen: 18: Anthony RECH (2: Aurélien DOREY) [3-5]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :