"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

Lorsque le zèbre s'invite à la fête... 

Que faudra-t-il retenir du déplacement de l'équipe Elite B de Rouen à Tours à l'occasion du match retour de la poule ouest ? La victoire logique  11 à 6 des tourangeaux avec un cinglant 5-0 durant la troisième période ?  Les 194 minutes de pénalités distribuées sur l'ensemble du match, 127 pour les Dragons, 67 pour les Diables Noirs ? Les 4 expulsés sur la partie, trois rouennais, un tourangeau ? Les deux blessés rouennais : Alexandre Chergui et Florian Duval ? Plus que ces chiffres, il conviendra de retenir le comique de situation d'une rencontre burlesque, ubuesque qui aurait pu faire rire pendant des siècles si les premiers pénalisés n'étaient pas les joueurs des deux équipes qui auront vu leur plaisir simple de jouer au hockey confisqué par le trio arbitral.

Quoiqu'il en soit en dépit de ces aléas incongrus, une rencontre de hockey sur glace se déroulait sur la patinoire de Tours. Une rencontre qui commençait sous le signe de la Normandie avec un début de match qui souriait fortement aux Dragons. En effet, après seulement 28 secondes jeu, la première offensive rouennaise sérieuse se voyait récompenser d'un but. Robin Lambart et Alexandre Chergui s'entendant à merveille, le défenseur Aurélin Dorey laissait au public tourangeau l'occasion d'admirer sa force de frappe pour l'ouverture du score (0-1 à 00'28) A peine six minutes plus tard, le portier des Diables Noirs Flavien Habatjou était pris à nouveau en défaut cette fois sur un lancer de Florian Raby qui portait la marque à 2-0 à la faveur des Dragons. A l'instar du match aller disputé sur l'Ile Lacroix où les Dragons n'avaient pas réussi à conserver leur avantage, là encore les Diables Noirs reviendront au score avant même de prendre l'avantage à la mi-tiers. Ainsi, Jordan Parisot (07'22), Arthur Pegart (11'13) et Brian Leveque (11'40) se succédaient devant le but rouennais pour inverser complètement la tendance de la rencontre. En l'espace que cinq minutes les Dragons avaient vu fondre leur avance comme neige au soleil et se retrouvaient désormais débiteur d'un but. Robin Lambart, sitôt le « money time » débuté se chargera de solder les comptes en égalisant à 3-3 (15'55)

Reprenant le fil de la rencontre dans la douleur, les rouennais connaîtront un début de deuxième tiers cataclysmique. Malmenés par une offensive tourangelle particulièrement habile et efficace, les Dragons constataient les dégâts et voyaient leurs adversaires s'envoler au tableau d'affichage. En effet, sous l'impulsion de Jordan Boisse qui redonnait la main aux siens (20'59), les Diables Noirs creusaient l'écart grâce au double coup de boutoir d'Alexis Crosnier (23'14 & 25'11) Désormais bien à l'ouest avec trois buts de retard (3-6), les joueurs au Dragon ne lâcheront pas l'affaire pour autant. Même si en fin de tiers ils perdront leur premier joueur sur expulsion, Alexandre Palis pour charge dans le dos (34'20), les rouennais mettront à profit la fin de tiers pour revenir au courage au score.  Dans un premier temps, Florian Raby refusait de se mettre à genou et entretenait l'espoir (27'25) avant qu'Alexandre Chergui (30'10) et Johan Saint-André sèment le vent de la révolte rouennaise (33'14) pour un retour inespéré au score à 6-6.

Dans une partie serrée entre deux équipes enthousiastes, les Dragons ne parviendront pas à tenir le rythme et seront contraints de sortir le triste étendard de la la reddition. Pris dans la tourmente d'un arbitrage inconsistant, des expulsions, des blessés, des « 10 minutes » tout y passera pour cette équipe de Dragon durant un dernier vingt minutes difficile. Pourtant, les Diables Noirs de Tours devront patienter jusqu'aux dix dernières minutes pour faire la différence au tableau d'affichage. Auparavant, les deux équipes pouvaient profiter des trois premières minutes du tiers pour évoluer à cinq contre cinq. En effet, au cours du dernier tiers, les deux équipes n'évolueront à cinq contre cinq que 5'37, le reste de la période étant consacré à d'intempestifs coups de sifflet. Ainsi, Jean-Baptiste Chesnel (46'05) était invité à rejoindre le vestiaire prématurément tandis que du coté tourangeau, Maxime Bouliane était à son tour expulsé pour un cinglage commis par son coéquipier William Lamothe (46'39) De la confusion et de la tension, il sera question tout le reste de la période à l'image d'une nouvelle expulsion, celle de Louis-Marcel Poidevin pour Rouen (54'59) sans compter les dix minutes de pénalité reçues par Alexandre Chergui (54'59), Florian Raby (57'50) pour Rouen et Arthur Pegart pour Tours (54'59) 119 minutes de cachot distribuées dans la période et le hockey dans tout ça ? Dans une certaine confusion, Tours profitera du chaos ambiant et des dix dernières minutes pour inscrire cinq buts. Valentin Morais (50'40), Alexis Crosnier (52'48), Alexis Puren (54'18 & 56'54) et Julien Coste (54'18) rivalisaient d'adresse pour porter la marque finale à 11-6 au terme d'une rencontre tronquée par un trio arbitral qui pourrait envisager une jolie carrière dans l'humour.

Tours – Rouen 11-6 (3-3 / 3-3 / 5-0) // Pénalités : Tours 67 mn – Rouen 127 mn
00'28, 0-1, Rouen, #13 Aurélien Dorey (#17 Alexandre Chergui, #19 Robin Lambart)
06'19, 0-2, Rouen, #2 Florian Raby (#14 Louis-Marcel Poidevin, #16 Alexandre Palis)
07'22, 1-2, Tours, #19 Jordan Parisot (#5 Bryan Leveque)
11'13, 2-2, Tours, #18 Arthur Pegart (#16 William Lamothe)
11'40, 3-2, Tours, #5 Brian Leveque (#19 Jordan Parisot)
15'55, 3-3, Rouen, #19 Robin Lambart (#6 Antoine Mony)
20'59, 4-3, Tours, #2 Jordan Boisse (#11 Alexis Puren)
23'14, 5-3, Tours, #15 Alexis Crosnier (#16 William Lamothe, #18 Arthur Pegart)
25'11, 6-3, Tours, #15 Alexis Crosnier (#2 Jordan Boisse)
27'25, 6-4, Rouen, #2 Florian Raby (#3 Florian Duval, #9 Johan Saint-André)
30'10, 6-5, Rouen, #17 Alexandre Chergui (#5 Ronan Guegot)
33'14, 6-6, Rouen, #9 Johan Saint-André (#14 Louis-Marcel Poidevin)
50'40, 7-6, Tours, #17 Valentin Morais
52'48, 8-6, Tours, #15 Alexis Crosnier
54'18, 9-6, Tours, #11 Alexis Puren (#2 Jordan Boisse)
56'15, 10-6, Tours, #7 Julien-Dayjyu Coste (#16 William Lamothe)
56'54, 11-6, Tours, #11 Alexis Puren (#5 Brian Leveque)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :