" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U22 Amiens décroche sa finale...

 

En battant par deux fois les Dragons pour cette série de demi-finale du championnat de France Espoir, les Gothiques d'Amiens n'auront pas volé leur qualification pour la finale qui plus est sur l'Ile Lacroix mettant un terme à la série de trois finales de suite en Espoir Elite pour les Dragons.

 

A la traîne d'un but à l'issue de la première rencontre (lire ici) qui avait vu la victoire des joueurs d'Olivier Duclos 3 buts à 2, les affaires débutaient au plus mal pour les hauts-Normands avec l'ouverture du score de Marius Serer très tôt dans la rencontre après seulement cinq minutes de jeu dans une rencontre qui virait direct en rouge et noire (05'22) La statistique n'était pas passée inaperçue durant la saison régulière, par dix fois, les Gothiques étaient parvenus à ouvrir le score, par dix fois les Gothiques s'étaient imposés au final. Une statistique peu rassurante pour les Dragons même si au détour d'une séquence en avantage numérique Anthony Rech détonnait le jeu en décalant pour Aurélien Dorey. La transversale à destination de Dimitri Thillet était parfaite, l'égalisation l'était tout autant (1-1 à 11'41)

 

Se neutralisant durant la première période, le scénario ne sera guère différent dans le tiers médian à l'exception prêt que ce sont les Dragons qui reprenaient la main sitôt la mi-match échue. A nouveau sur une bonne séquence en avantage numérique, Johan Saint-André profitait du bon travail de Léo Guillemain et Anthony Rech pour porter à la fois l'estocade et le deuxième but jaune et noir. A cet instant de la rencontre, sur le cumul des scores de deux rencontres, les rouennais étaient revenus à parité. Satisfaction de courte durée puisqu'il ne faudra qu'une poignée de minutes pour voir les Gothiques tromper la vigilance de l'ultime rempart jaune et noir par l'intermédiaire de Fabien Kazarine (36'39) 2-2 fin du deuxième tiers et tout à refaire pour les Espoirs jaunes et noirs avec toujours ce petit but de retard, reliquat de la partie de la vieille.

 

Dans cette course échevelée que se livraient les deux équipes depuis deux rencontres, les vingt dernières minutes de ce double duel débutait sur un sourire hauts-Normand, celui de Vincent Nesa tout heureux d'inscrire un troisième but précieux dès l'entame de l'ultime période (42'11) Si l'on pouvait s'interroger sur l'état d'esprit du clan gothique à ce moment de la partie, l'hypothétique fébrilité consécutive au troisième but des Dragons, était balayé du revers de la main par Quentin Fauchon qui remettait directement les pendules à l'heure pour le 3-3 en avantage numérique (46'25) Sale temps pour le Dragon avec l'obligation vitale de marquer au moins un but dans les dix dernières minutes du match pour continuer d'espérer alors que sur la glace les esprits s'échauffaient entre Anthony Rech et Marius Serer (50'10) Jetant leurs dernières forces dans la bataille, soustrayant leur gardien pour créer le surnombre, les Dragons tentaient leur va-tout. Une stratégie logique qui ne sera néanmoins pas couronnée de succès, sur une hésitation défensive rouennaise, Quentin Fauchon chapardait la rondelle pour la glisser dans la crosse d'un Nicolas Leclerc auteur du but de la victoire amiénoise (3-4 à 57'30)

 

Fin de rencontre, fin des espoirs pour les Rouennais qui auront à négocier le week-end prochain le match pour la troisième place tandis qu'Amiens aura l'occasion d'aller décrocher un titre qui les fuit depuis 2007 face au vainqueur de la confrontation entre Grenoble et Hockey 74.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :