" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

Défaite face à Reims...

Dans une partie sans enjeu au classement pour eux, les Dragons Cadets auront du se résoudre à s'incliner sur leur glace face à Reims 4 buts à 2. En dépit d’un début de match où les jeunes Dragons parvenaient à décocher quelques flèches plus ou moins précieuses, rapidement les Phénix de Reims prenaient la mesure de la rencontre. Profitant de quelques aléas défensifs des Dragons, les premières offensives champenoises sérieuses débutaient et la pression montait d’un cran sur le but normand gardé par Thibault Maggi (03’25) De fait, sur un palet perdu aux alentours de la ligne bleue, Kévin Ottino s’engouffrait dans la défense rouennaise avant de prendre un lancer victorieux pour l’ouverture du score (04’06) Sans parvenir réellement à réagir si ce n’est sur quelques charges appuyées de Mathieu Briand ou Vincent Guezou (04’30), le jeu proposé par les Normands restait bien poussif et hésitant défensivement. Ainsi, il fallait un gros « Chak » à la défense pour empêcher Nicolas Thos de doubler la mise sur un débordement (06’01) Gênés par l’organisation défensive des rémois, les Dragons ne parviendront guère à se mettre en évidence sur cette première période. Le jeu se cantonnant en zone neutre, rares étaient les éclairs offensifs rouennais si ce n’est sur cette passe devant la cage de Florian Duval à destination d’Alexandre Lubin. Si ce dernier ne parvenait pas à attraper le palet, le danger restait présent puisque Kévin Lorcher parvenait à prendre un lancer directement  sur l’équerre du but rémois (09’59) Malheureusement les dragons, ce tir sur le poteau ne sonnera pas la charge jaune et noire. Bien au contraire, dans la foulée quasiment,  Rémi Houque prenait un malin plaisir à doubler la mise et donner un souffle de sécurité supplémentaire à son équipe (12’01) A 0-2, la situation rouennaise devenait un soupçon tendue même si un bon travail dans la bande du duo Chergui – Briand donnait l’occasion à Vincent Guezou de faire le tour de la cage pour un lancer gelé par le portier rémois (17’45) Finissant la période sur une contre-attaque de Clément Duprat (19’55), la formation champenoise méritait les faveurs du tableau d’affichage.

Après un premier vingt minutes difficiles pour les Normands, le banc jaune et noir espérait sans doute un sursaut d’orgueil des siens. Hélas, rapidement contrarié par les offensives rémoises, le Dragon voyait s’enfuir au score son adversaire du jour. A nouveau sur le devant de le scène, Rémi Houque continuait de forcer le destin de cette rencontre en doublant sa mise personnelle (22’45) Désormais à la traîne de trois buts, les jeunes Dragons de Jonathan Paredes trouveront les ressources pour réagir. Enfin, en effet, les Dragons trouvaient l’énergie pour prendre en faute Dylan Celestin. Florian Chakiachvili à la passe, Kévin Lorcher au lancer et les Dragons réduisaient le score (22’57) Pour une courte durée malheureusement, à peine quelques minutes plus tard, Peter Valier mettait sur orbite Alvin Matima pour un violent 4-1 (25’22) Difficile période pour les Dragons alors que Guillaume Duquenne succédait à Thibault Maggi dans les filets rouennais (26’04) Une situation étriquée qui continuera d’ici à la fin de la période, essentiellement en infériorité numérique pour les jeunes Dragons. Pris fréquemment par la patrouille, les dernières minutes de la deuxième période seront marquées par une débauche d'énergie intense des Normands contraints de se défendre en infériorité numérique par trois fois (26'23, 30'56 & 37'06) Parvenant à tenir ce score de 1-4 en l'état, les Rouennais pouvaient encore espérer faire leur retard durant l'ultime manche.

Malheureusement, un écart de trois buts à combler face à Reims bien qu'à domicile, sera une mission impossible pour les joueurs de Jonathan Paredes. Laissant filer une première chance en supériorité numérique (40'30), les Dragons laisseront passer les minutes de temps de glace sans parvenir à réduire la marque jusqu'à l'amorçage des dix dernières minutes où Florian Duval profitait de la deuxième séquence en infériorité numérique de suite pour tromper le gardien rémois (52'44) De retour à 2-4, les rouennais jetteront leurs dernières forces dans la bataille pour tenter de regagner les faveurs du tableau d'affichage. En vain, les deux équipes se séparaient sur la victoire champenoise. Une victoire pour le « fun « , les rémois ne pouvant espérer chaparder la deuxième place du classement qu'en cas de victoire d'Angers face à Amiens. De fait, s'imposant 4-2 face aux Ducs, les jeunes picards conservent leur deuxième place et disputeront le quart de final face aux Dragons tandis que Reims affrontera Mont-Blanc et Gap – Grenoble.

Match U18 Elite, Samedi 20 mars 2010 (Ile Lacroix, 16h00)
Rouen – Reims 2-4 (0-2 / 1-2 / 1-0)

04:06: 0-1 Reims: 10: Kevin OTTINO
12:01: 0-2 Reims: 4: Remi HOUQUE (99: Peter VALIER)
22:45: 0-3 Reims: 4: Remi HOUQUE (17: François Xavier BANNIER) [5-4]
22:57: 1-3 Rouen: 9: Kevin LORCHER (16: Florian CHAKIACHVILI)
25:22: 1-4 Reims: 93: Alvin MATIMA (99: Peter VALIER)
52:44: 2-4 Rouen: 11: Florian DUVAL [4-5]



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :