" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

 

CDM U18 Un ton en dessous...

 

Reléguée de l'Elite Mondiale en Division 1A à Sotchi en Russie la saison dernière au terme d'un barrage face à la Slovaquie, la Lettonie, faisant office d'épouvantail du tournoi à Nice aux cotés de la Norvège, se présentait face à la France pour le troisième match des championnats du Monde U18.

 

Vainqueurs face à l'Italie en match d'ouverture (lire ici), malmenés par la Norvège au deuxième match (lire ici), les Français face aux Lettons auront également souffert durant les soixantes minutes d'une rencontre au terme de laquelle ils s'inclineront 5-1. A l'instar du match face à la Norvège, les tricolores parviendront à tenir au score le temps d'une période. Pourtant les affaires débutaient plutôt mal pour le coq avec deux buts coup sur coup en moins de cinq minutes (03'24 & 04'35), contraignant le banc « bleu blanc rouge » à utiliser son temps mort (04'35) Menés 2-0, les erreurs défensives se payant cash face aux nations habituées à la rigueur de l'Elite Mondiale, les français ne s'en laisseront pas compter néanmoins sur la fin de la période. C'est ainsi que bien servi par Hugo Gallet, le rouennais Vincent Nesa parvenait à trouver la réduction du score (2-1 à 09'42)

 

Un coup d'épée dans l'eau malheureusement pour les bleuets qui connaîtront un tiers médian pour le moins difficile. Subissant un nouvel assaut victorieux letton quasiment d'entrée de jeu (23'04), la confiance française s'effritait peu à peu et le jeu français s'étiolait jusqu'à la rupture avec deux nouveaux buts (24'15 & 33'24) détruisant tout espoir de « performance tricolore » sur la rencontre. Désormais menés 5 buts à 1 à la fin de la deuxième période, la troisième et dernière manche de la partie ne servait plus à grand chose pour les deux équipes. Face à une solide équipe lettone, un ton au dessus, la France timorée ne parviendra pas à inverser la tendance.

 

Dans un troisième tiers un soupçon houleux, les prisons s'enchaînant de part et d'autres, laissant que peu de place au jeu, l'équipe de France aura à cœur de se battre jusqu'au bout pour neutraliser la période à 0-0 évitant ainsi que l'addition ne s'alourdisse injustement. Dans un championnat du monde où une tendance claire se dégage avec l'envolée au classement de l'infernal duo Lettonie – Norvège, la France occuppe désormais la cinquième place derrière la paire de tête, le Kazakhstan et la Biélorussie. Si à deux journées de la fin du tournoi, le spectre de la rélégation plane légèrement au dessus des casques tricolores, le dernier au classement étant relégué d'office dans la division en dessous, l'Italie étant tout de même dans l'obligation d'arracher au moins un point à la Lettonie et de s'imposer face à la Biélorussie, l'équipe de France, après avoir joué les deux ogres du tournoi, auront sans nul doute à cœur de bien paraître à domicile dès demain face à la Biélorussie et dimanche face au promu Kazakh avec toujours la possibilité de décrocher, pourquoi pas, une bien jolie médaille de bronze à l'issue du tournoi.

 

Championnat du Monde U18 (3ème journée, mercredi 16 avril 2014)

Lettonie vs France 5-1 (2-1 / 3-0 / 0-0)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :