"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U15 Clap de fin en U15...

 

Toutes les histoires ont une fin et la saison 2013-2014 des U15 rouennais n'y fera pas exception. Même si chaque personne ayant le cœur coloré de jaune et noir aurait espéré boucler cette saison en dansant sur la glace de Megève sur le rythme de la chanson « Happy » de Pharrell Williams, quand les larmes de la défaite auront séché, chaque Dragon présent ce week-end à Megève pourra être fier de ce qu'il aura accompli durant tout un week-end, solide face à Amiens dans la difficulté, renversant d'émotion face à Grenoble et combattif jusqu'à la dernière seconde de la rencontre finale face à Hockey 74.

 

A l'image des Cadets rouennais, champions de France il y a quelques semaines, cette équipe de Dragon U15 n'était sans doute pas la plus talentueuse mais sans contestation possible la plus solidaire et la plus fière de défendre ses couleurs jaunes et noires. De l'or il n'en sera pas question pour les Minimes de David Dostal mais le jaune fièrement posé sur leur maillot s'en rapprochera fortement tant les rouennais auront tenté, rêvé, espéré, se seront battus pour faire plier une très belle équipe de Hockey 74. Pour abattre ces Dragons là, il aura fallu que Hockey 74 élève son niveau, soit poussée dans ces derniers retranchements pour se parer d'or à la fin du week-end. Une bien belle finale pour un bien beau week-end megévan qui couronne un très joli champion : Hockey 74. Pas besoin de trouver d'excuses pour justifier la défaite face à la Montagne, Hockey 74 aura mérité son succès et les Dragons leur place en finale, leur médaille d'argent, la sixième de l'histoire de cette catégorie pour le Club de Hockey Amateur de Rouen.

 

Et pour un tel dénouement entre les sourires des vainqueurs et les larmes de ses adversaires, soixante minutes d'un intense combat honnête et propre auront été nécessaires. C'est ainsi que dans une ambiance colorée et bruyante dans les tribunes que cette finale débutait à l'avantage des Rouennais. Contrairement aux deux matchs précédents où les rouennais avaient eu de la misère à se lancer dans la rencontre, cette fois, en finale, c'est un Dragon libéré qui se lançait dans sa dernière aventure tous ensemble. Prenant rapidement de vitesse une défense haut savoyarde troublée et congelée par l'enjeu, l'offensive rouennaise mettra dix minutes avant de trouver l'ouverture. Sur la première séquence en avantage numérique de la rencontre (09'30), Sacha Guillemain trouvait l'ouverture pour les rouennais sur un service d'Axel Benet et de Jules Lefebvre (10'48) Là où les Dragons étaient parvenus à exploiter la première séquence en unité spéciale, Hockey 74 n'y parviendra pas d'ici à la première sirène. Par trois fois (12'15, 15'32 & 18'30) sans que l'on y trouve à y redire quoique ce soit, le trio zébré proposait à Hockey 74 des séquences en avantage numérique, par trois fois, les Dragons feront preuve d'abnégation pour maintenir leur avantage chèrement acquis jusqu'à la fin de la première période.

 

Si indéniablement, le cœur du Dragon tout le week-end aura vibré fort, il ne faut pas oublié que Hockey 74, elle aussi, savait aussi mettre du cœur à l'ouvrage pour faire planer le drapeau à la croix de Haute Savoie au dessus de son glaçon. Hockey 74 s'y emploiera tout au long de la deuxième période en gagnant sa finale sur cette période. Ramenant le score à 1-1 d'entrée de jeu par Allan Dugat (20'24), l'euphorie montant dans les tribunes et sur le glaçon de la patinoire de Megève finissait par emporter tout sur son passage y compris les Hauts-normands qui perdront pied le temps de deux minutes. Deux minutes sur soixante qui donneront un avantage décisif à la formation de Hockey 74, le temps pour marquer par deux fois par l'intermédiaire de Mickaël Sergienko (32'57 & 34'19) Deux minutes à la mi-match qui pèseront lourd dans la balance à la fin de la rencontre alors que les deux équipes regagnaient le vestiaire à la deuxième pause avec cet avantage de 3-1 à la faveur de Hockey 74.

 

Et pourtant, à la reprise du dernier vingt minutes, dans chaque tête rouennaise, l'idée d'un retour au score était possible. Là où Grenoble avait volé en éclat la veille en encaissant quatre buts en cinq minutes, les Dragons espéraient bien rééditer l'exploit. Lorsque Hugo Dumont, batailleur comme jamais, profitait des passes de Tanguy Auger et Antoine Figueira, pour réduire la marque à 3-2 (51'06), la flamme de l'espoir se ravivait fortement sur le banc rouennais. Certes, à l'issue d'une séquence en avantage numérique (51'52), Teddy Greseque parvenait à exploiter un surnombre en zone défensive rouennaise pour porter un violent coup de poignard dans le cœur du Dragon pour le 4-2 (53'57) mais la fin de la rencontre prouvera que les rouennais jèteront toutes leurs forces dans la bataille jusqu'à la dernière seconde. Alors qu'à l'approche des trois dernières minutes du match, dans les tribunes, on pensait déjà au titre U15 en Haute Savoie, les « on n'entend plus chanter les rouennais » issus des tribunes, étaient rapidement placés sous l'éteignoir par l'attaque jaune et noire. Contraints de se rassoir le plus vite possible;) la tribune des supporters hauts-savoyards pouvait profiter de ce lancer de Mathieu Mony que déviait du genou Axel Benet pour le retour à 4-3 (56'52) Qu'elles seront longues les dernières minutes de la rencontre entre deux équipes qui se livreront batailles jusqu'à la dernière seconde. Il était écrit que pour battre le Dragon, il fallait en payer le prix, Hockey 74 le fera, en se montrant particulièrement solidaire sur la fin de match au plus fort de l'ouragan jaune et noir. Au pays des « vendeurs de virages » ;) les Dragons ne parviendront pas à slalomer une dernière fois entre les défenseurs de Hockey 74. Rien n'y fera, les dernières secondes s'écouleront sans que Rouen ne puisse lever les bras à nouveau jusqu'à la délivrance de la sirène finale avec son lot d'effusions de joie bien légitime.

 

En 2004, à Megève, Hockey 74 remportait son premier titre. Dix ans plus tard, la génération 1999-2000, apportait au club de Haute-Savoie son deuxième titre. Un titre mérité au regard du week-end, une défaite jaune et noire dont les Dragons n'auront pas à rougir. Il est de coutume de dire, comme un poncif, qu'une finale ne se joue pas, elle se gagne. Certes, à Rouen plus qu'ailleurs, on est attaché aux médailles, aux titres et aux glorioles mais il arrive parfois que même dans la défaite le vaincu peut garder la tête haute et être fier de ce qu'il a accompli tout au long de la saison et durant tout ce week-end chargé en émotions.

 

Félicitations à Jean-Baptiste, Julien, Mathieu, Axel, Sacha, Emmanuel, Jérémy, Antonin, Lucas, Yoan, Nicolas, Tanguy, Antoine F., Robin, Lévy, Hugo, Victor, Jules, Alexandre, Gabin, Antoine B., Valentin pour leurs parcours et leur état d'esprit durant cette saison 2013-2014. Félicitations également à David Dostal, Nordine Mahdidi et Thomas Brulin pour le travail accompli ainsi qu'à Emmanuel Germond, Catherine Plaquevent et Jean-Marc Guillemain pour leur engagement auprès de cette belle bande de jeunes soutenue du début à la fin sur le banc, sur la glace et dans les tribunes.

 

« Here comes bad news talking this and that.

Well gimme all you got and don't hold back.

Clap along if you feel like happiness is the truth
Because I'm happy
Clap along if you know what happiness is to you
Because I'm happy
Clap along if you feel like that's what you wanna do »

 

Finale U15 (Megève, 3ème journée, dimanche 27 avril 2014)

Hockey 74 vs Rouen 4-3 (0-1 / 3-0 / 1-2)

10:48: 0-1 Rouen: 4: Sacha GUILLEMAIN (3: Axel BENET; 19: Jules LEFEBVRE) [5-4]
20:24: 1-1 Hockey Club 74: 20: ALLAN DUGAT (13: ADEL KOUDRY)

32:57: 2-1 Hockey Club 74: 15: MICKAEL SERGIENKO (20: ALLAN DUGAT)
34:19: 3-1 Hockey Club 74: 15: MICKAEL SERGIENKO (20: ALLAN DUGAT; 13: ADEL KOUDRY)
51:06: 3-2 Rouen: 17: Hugo DUMONT (13: Tanguy AUGER; 14: Antoine FIGUEIRA)

53:57: 4-2 Hockey Club 74: 18: TEDDY GRESEQUE (17: JULIEN ROMAND; 19: TEEMU LOISEAU)

56:52: 4-3 Rouen: 3: Axel BENET (2: Mathieu MONY)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :